Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Le tribut des mensonges à l’ONU

Le tribut des mensonges à l’ONU

par Andrea Peyser - http://www.nypost.com - traduction Willy Doukhan

vendredi 25 février 2005
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Soixante ans seulement ont suffi. Soixante ans après que le monde eut appris que, dans le camp de la mort d’Auschwitz, des Allemands désœuvrés se servaient de nourrissons juifs comme cibles mouvantes pour s’entraîner au tir, nos mielleux amis que sont les représentants des Nations Unies ont décidé de reconnaître officiellement l’holocauste.

Il n’y a pas de quoi trop se réjouir car, si tant est qu’hier nous avons eu un semblant d’indication allant dans ce sens, nous savons que les hordes anti-américaines et antisémites qui infestent les rives de l’East River, à New York - entre autres espèces, un groupe nommé alternativement « les Français », « les Allemands » et "les Libyens - ne retiendront pas les leçons d’Auschwitz ou affirmeront simplement que ce camp n’a jamais existé.

Une seule personne s’est permis de dire la vérité sur l’antisémitisme. Il se trouve que cet homme n’est ni Américain ni Israélien mais, Italien. Qu’on se le dise !

Hier, les Nations Unies ont franchi un pas sans précédent en invitant des survivants des camps de concentration, certains de leurs libérateurs ainsi que le lauréat du prix Nobel, Elie Wiesel, pour que le cri « plus jamais ça »’ retentisse plus fort que de coutume. Peut-être auraient-ils dû ajouter dans un murmure un : "nous verrons peut-être plus tard’.

Lors de l’assemblée générale de l’ONU, la moitié des sièges était vide. Les seuls représentants des pays arabes à prendre la parole furent les Jordaniens et les Afghans. Intervint ensuite Marcello Pera, porte-parole du Sénat Italien, qui déclara : - « C’est une obligation pour nous de reconnaître que l’antisémitisme est une réalité que nous vivons au quotidien ». Il ajouta : - « Aujourd’hui, il se nourrit également des subtiles et insidieuses distinctions qui sont faites entre »Israël« et »l’État juif« entre »Israël« et ses gouvernements, entre »Sionisme« et »Sémitisme« . Ou alors, il réapparaît à tout bout de champs du fait que la lutte de survie des Israéliens est assimilée à du »terrorisme d’État« . Même le traité constitutionnel européen ne peut plus se référer à ses racines judéo-chrétiennes », railla-t-il.

« Si nous considérons que les fondements de nos valeurs ne correspondent pas à ce qu’il y a de mieux, si nous commençons par penser que le prix à payer pour les défendre est trop élevé, si nous cédons au chantage et à la peur, alors nous nous trouvons aussi démunis pour lutter contre le racisme anti-juif qui continue de nous empoisonner, que contre le racisme fondamentaliste et terroriste qui met en péril la coexistence pacifique ». Aujourd’hui, le politiquement correct tend à nous empêcher de parler vrai. Comment alors allons-nous nous y prendre pour faire en sorte que l’histoire ne se répète pas ? L’an prochain en Italie.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette