Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Diabolisation, délégitimation : le maillage. Le cas de J Street

Diabolisation, délégitimation : le maillage. Le cas de J Street

Par Hélène Keller-Lind

mercredi 21 mars 2012
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

J Street, soutenu par Shalom Archav, se veut être le rassembleur politique des Américains pro-israéliens et pro-paix. Il soutient JCall en Europe. Commentant sur son site les répliques israéliennes au pilonnage délibéré de civils israéliens par des terroristes palestiniens, J Street dérapait le 11 mars, accusant Tsahal d’avoir « tué plus d’une douzaine de civils palestiniens ». Ce qui a suscité des protestations telles que J Street a dû rectifier. Mais le mal était fait. Cette propension à ajouter foi à un « rapport erroné », sans le vérifier, dénote un parti pris anti-israélien évident. Et participe de la désinformation éhontée contre l’État hébreu.

Le 11 mars J Street publiait sur son site un communiqué en réaction au pilonnage des populations du sud d’Israël par des terroristes gazaouis et aux frappes ciblées de Tsahal contre des terroristes ou leurs infrastructures. Une saisie d’écran montre le contenu étonnant de ce communiqué : « J Street est profondément préoccupé par la dernière série en date de violences entre les Forces de Défense d’Israël et des militants de Gaza. En trois jours il y a plus de cent roquettes tirées sur des villes et des bourgades en Israël et des frappes aériennes sur Gaza ont tué plus d’une douzaine de civils palestiniens ».

On appréciera le terme « militant » utilisé pour décrire des terroristes appartenant à des mouvements clairement terroristes. Ou le renvoi dos à dos des terroristes palestiniens et de Tsahal. Mais il y a pire car, avant cette date, ce ne sont pas des civils palestiniens mais 16 terroristes palestiniens appartenant au Jihad Islamique ou aux Comités de Résistance Populaires, dûment répertoriés, qui avaient été tués dans des frappes ciblées. On appréciera.

Outré, le mardi 13 mars, Otniel Schneller, député de la Knesset, membre de Kadima, fustigeait ce mensonge de J Street. Le député déclarait en séance plénière devant la Knesset : « alors qu’un million de citoyens israéliens vivent depuis quatre jours et quatre nuits dans des abris anti-missiles, ne sont pas allées à l’école ni allés travailler et attendent la prochaine sirène dans l’anxiété, les terroristes qui tirent sur eux sont encouragés et soutenus, non seulement par l’Iran et le Hezbollah mais aussi par l’organisation juive américaine de gauche J Street ».

Otniel Schneller ajoutait : « ce communiqué anti-israélien et contre toute éthique de J Street devrait être un avertissement pour les hommes politiques israéliens et les activistes de gauche, y compris les membres de mon propre parti, pour qu’ils cessent de soutenir J Street et ne s’y identifient pas comme ils l’ont fait par le passé ».

J Street prétexte un « rapport erroné » cru sur parole

J Street rectifia son communiqué, prétextant une « erreur » fondée sur des « rapports erronés »...Un nouveau communiqué a été posté, effaçant le précédent. Le terme « militant » a été conservé pour décrire des hommes armés posant volontiers en habit militaire et dont l’appartenance au Jihad Islamique ou aux Comités de Résistance Populaire ne fait aucun doute.

Dans ses communiqués, l’original et le révisé, bien que soutenant le droit qu’a Israël à défendre ses citoyens, le Président de J Street, Jeremy Ben-Ami, se contente de préconiser « une solution à deux États » pour mettre fin aux violences... On cherchera en vain dans son communiqué les mots « terroriste, terrorisme, terreur »

Visuel : http://challahhuakbar.blogspot.fr/2...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

Keller-Lind Hélène
Iran : le Secrétaire américain à la Défense dément le contenu d’un mémorandum alarmiste mais un analyste démontre le contraire - avril 2010
Discours de John Kerry sur le Moyen-Orient : au-delà de ses obsessions il fait le jeu de Mahmoud Abbas - décembre 2016
« Jean-Louis Bianco crache sa haine des « gouvernements israéliens récents » - novembre 2010
Lviv en Ukraine, banlieues françaises et New York, un même antisémitisme - octobre 2011
Campagne BDS, la France co-finance à hauteur de 3 millions d’Euros - septembre 2010
Étrange...un Gazaoui aux abois prêt à « vendre sa fille de six ans », mais pour quoi faire ? - octobre 2013
Abbas, Kerry et les marchandages de bazar - avril 2014
En réaction à l’ovni de Patrick Klugman - avril 2010
Présidence de Donald Trump, premiers jours : décisions d’une grande portée et bâtons dans les roues Démocrates et islamo-gauchistes - janvier 2017
Mur ou les carences de l’ancienne directrice du Bureau parisien de l’American Jewish Committee... - août 2010
Lutte contre le boycott et la délégitimation d’Israël
Washington : une victoire judiciaire contre le BDS - mai 2015
Fabius : fer de lance de l’Intifada diplomatique. Vidéo - mai 2015
Le mémorial de Caen a récompensé la diffamation d’Israël - février 2011
Le boycott d’Israël va envenimer le conflit israélo-palestinien - décembre 2010
Pour le Général de Brigade Mordechaï, Tsahal doit relever le défi de la délégitimation - septembre 2011
Deux initiatives de boycott ont échoué dans des universités américaines - mars 2017
#LeVraiVisageDuBDS : quand Hitler s’attaquait au sionisme dans Mein Kampf - avril 2016
L’université Loyola refuse le boycott contre Israël - avril 2015
L’objectif de la mission « bienvenue en Palestine » : - août 2012
Menace, Lara Fabian annule des concerts au Liban - janvier 2012
Diabolisation, délégitimation (Hélène Keller-Lind)
Diabolisation, délégitimation : le maillage. Le cas des « Étudiants pour la Justice en Palestine » - mars 2012
Diabolisation, délégitimation. Qui a dit : les « habitants d’Hébron, notamment ceux de la vieille ville...sont, comme chacun sait, victimes de l’occupation et de l’injustice dans leurs formes les plus virulentes » ? Le consul de France à Jérusalem - mai 2012
« 2012 : Une année de violences sans précédent contre les Juifs de France » - février 2013
Diabolisation, délégitimation le maillage le cas de Laut’Journal, gratuit progressiste montréalais - juin 2012
Diabolisation, délégitimation : le maillage. Le cas de « l’International Solidarity Movement » - mars 2012
Diabolisation, délégitimation : le maillage. Le cas de J Street - mars 2012
Délégitimation, diabolisation : le cas d’Al-Hayat Al-Jadida, quotidien officiel de l’Autorité palestinienne et PA TV - mai 2012
Diabolisation, délégitimation : le maillage. Le cas de la « Marche Globale sur Jérusalem » - mars 2012
Diabolisation, délégitimation : le maillage. Le cas de Stains - mars 2012
Diabolisation, délégitimation, le maillage. Le cas de l’opération « flytilla » - avril 2012

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette