Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Diabolisation, délégitimation : le maillage. Le cas de J Street

Diabolisation, délégitimation : le maillage. Le cas de J Street

Par Hélène Keller-Lind

mercredi 21 mars 2012
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

J Street, soutenu par Shalom Archav, se veut être le rassembleur politique des Américains pro-israéliens et pro-paix. Il soutient JCall en Europe. Commentant sur son site les répliques israéliennes au pilonnage délibéré de civils israéliens par des terroristes palestiniens, J Street dérapait le 11 mars, accusant Tsahal d’avoir « tué plus d’une douzaine de civils palestiniens ». Ce qui a suscité des protestations telles que J Street a dû rectifier. Mais le mal était fait. Cette propension à ajouter foi à un « rapport erroné », sans le vérifier, dénote un parti pris anti-israélien évident. Et participe de la désinformation éhontée contre l’État hébreu.

Le 11 mars J Street publiait sur son site un communiqué en réaction au pilonnage des populations du sud d’Israël par des terroristes gazaouis et aux frappes ciblées de Tsahal contre des terroristes ou leurs infrastructures. Une saisie d’écran montre le contenu étonnant de ce communiqué : « J Street est profondément préoccupé par la dernière série en date de violences entre les Forces de Défense d’Israël et des militants de Gaza. En trois jours il y a plus de cent roquettes tirées sur des villes et des bourgades en Israël et des frappes aériennes sur Gaza ont tué plus d’une douzaine de civils palestiniens ».

On appréciera le terme « militant » utilisé pour décrire des terroristes appartenant à des mouvements clairement terroristes. Ou le renvoi dos à dos des terroristes palestiniens et de Tsahal. Mais il y a pire car, avant cette date, ce ne sont pas des civils palestiniens mais 16 terroristes palestiniens appartenant au Jihad Islamique ou aux Comités de Résistance Populaires, dûment répertoriés, qui avaient été tués dans des frappes ciblées. On appréciera.

Outré, le mardi 13 mars, Otniel Schneller, député de la Knesset, membre de Kadima, fustigeait ce mensonge de J Street. Le député déclarait en séance plénière devant la Knesset : « alors qu’un million de citoyens israéliens vivent depuis quatre jours et quatre nuits dans des abris anti-missiles, ne sont pas allées à l’école ni allés travailler et attendent la prochaine sirène dans l’anxiété, les terroristes qui tirent sur eux sont encouragés et soutenus, non seulement par l’Iran et le Hezbollah mais aussi par l’organisation juive américaine de gauche J Street ».

Otniel Schneller ajoutait : « ce communiqué anti-israélien et contre toute éthique de J Street devrait être un avertissement pour les hommes politiques israéliens et les activistes de gauche, y compris les membres de mon propre parti, pour qu’ils cessent de soutenir J Street et ne s’y identifient pas comme ils l’ont fait par le passé ».

J Street prétexte un « rapport erroné » cru sur parole

J Street rectifia son communiqué, prétextant une « erreur » fondée sur des « rapports erronés »...Un nouveau communiqué a été posté, effaçant le précédent. Le terme « militant » a été conservé pour décrire des hommes armés posant volontiers en habit militaire et dont l’appartenance au Jihad Islamique ou aux Comités de Résistance Populaire ne fait aucun doute.

Dans ses communiqués, l’original et le révisé, bien que soutenant le droit qu’a Israël à défendre ses citoyens, le Président de J Street, Jeremy Ben-Ami, se contente de préconiser « une solution à deux États » pour mettre fin aux violences... On cherchera en vain dans son communiqué les mots « terroriste, terrorisme, terreur »

Visuel : http://challahhuakbar.blogspot.fr/2...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

Keller-Lind Hélène
Le Liban, noyauté par le Hezbollah, aidé par une Syrie complice, ne respecte en rien la Résolution 1701 pourtant votée pour assurer la paix dans la région - septembre 2011
Leila Zerrougui, une magistrate juge et partie, l’ennui, c’est qu’elle vient de commettre un Rapport biaisé pour le compte de Ban Ki-Moon - juin 2015
Barbares - juin 2014
Benyamin Netanyahou qui peine à former un gouvernement appelle à une unité d’autant plus cruciale que les dangers s’amoncellent autour d’Israël - mars 2013
Une manifestation à deux pas de l’Ambassade d’Iran - septembre 2010
Après Nathalie Kosciusko-Morizet la Fondation France-Israël reçoit Anne Hidalgo, candidate de gauche à la Mairie de Paris - décembre 2013
La France contribue à financer le terrorisme palestinien - décembre 2018
Le ministre de l’Economie palestinien, un fanatique du boycott en Judée Samarie, est un grand pote d’une représentante française pour la paix... - novembre 2010
Ce que disait le juge Richard Goldstone du Hamas et d’Israël en avril, reste vrai aujourd’hui - août 2011
Frères ennemis : Hamas et Fatah à couteaux tirés explosent le mythe de la réconciliation - juillet 2012
Lutte contre le boycott et la délégitimation d’Israël
Le président Rivlin appelle à l’unité contre le boycott - juin 2015
Réflexion sur le bornage européen des produits israéliens - mars 2016
Israël : la ’’Flytilla’’ fait le bilan - avril 2012
Boycott d’Israël : mise au point du porte-parole des Evêques de Belgique - mars 2010
Une vaste campagne de propagande anti-israélienne intitulée « la Semaine de l´Apartheid Israélien » aura lieu en Europe et en Amérique du Nord en Mars 2011 - février 2011
Grosse claque pour BDS : Airbus standardise l’impression 3D « Made in Israël » pour ses A350XWB - octobre 2016
Boycott, pas mort….. - mai 2012
“De milliers de petits hitlériens musulmans vous pourrissent la vie” - juin 2015
Où sont les protestations arabes contre l’apartheid ? - mars 2011
Comment Canal + participe de la délégitimation d’Israël - mars 2011
Diabolisation, délégitimation (Hélène Keller-Lind)
« 2012 : Une année de violences sans précédent contre les Juifs de France » - février 2013
Diabolisation, délégitimation : le cas de l’Iran - juin 2012
Diabolisation, délégitimation. Qui a dit : les « habitants d’Hébron, notamment ceux de la vieille ville...sont, comme chacun sait, victimes de l’occupation et de l’injustice dans leurs formes les plus virulentes » ? Le consul de France à Jérusalem - mai 2012
Diabolisation, délégitimation, le maillage. Le cas de l’opération « flytilla » - avril 2012
Diabolisation, délégitimation : le maillage. Le cas de J Street - mars 2012
Diabolisation, délégitimation : le maillage. Le cas de la « Marche Globale sur Jérusalem » - mars 2012
Délégitimation, diabolisation à la Ahmadinejad : trois cents millions d’Américains gouvernés par un groupe de capitalistes sionistes sanguinaires - juillet 2012
Diabolisation, délégitimation : le maillage. Le cas de la Grande-Bretagne - mai 2012
Diabolisation, délégitimation : le maillage. Le cas de « l’International Solidarity Movement » - mars 2012
Diabolisation, désinformation, anti-israéliennes dans des universités montréalaises : « Sous les Yeux de Palestine II » - octobre 2012
Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette