Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Vers une « percée historique » ?

Vers une « percée historique » ?

service de Presse de l’ambassade de France en Israël

vendredi 28 janvier 2005
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

« Une percée historique est possible » - tel est le titre retenu par la presse israélienne de ce jour, en citant les déclarations faites hier par le Premier ministre Ariel Sharon concernant les relations israélo-palestiniennes.

« Les conditions nécessaires à une percée historique sont réunies », a dit selon le Maariv le Premier ministre devant le congrès des entrepreneurs israéliens.

« Nous suivons avec grand intérêt les développements au sein de l’Autorité palestinienne et il semble bien que l’approche soit positive », a déclaré Sharon. Le Maariv ajoute que l’Egypte et la Jordanie « élaborent une nouvelle initiative de paix basée sur l’initiative saoudienne ».

Le Yediot Aharonot cite les déclarations du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas (Abou Mazen), lors d’une conférence de presse hier : « nous avons proposé à Israël de décréter conjointement le cessez-le-feu, mais nous n’avons pas encore reçu de réponse. Nous espérons que l’annonce du cessez-le-feu interviendra dans les quinze jours, et il serait préférable que cela intervienne encore avant ».

La proposition palestinienne de cessez-le-feu, poursuit le Yediot, a été présentée avant-hier lors d’une rencontre entre le conseiller du Premier ministre israélien, Dov Weisglass, et Saeb Erikat, le préposé aux négociations du côté palestinien, qui était accompagné de Mohammed Dahlan, responsable de la sécurité dans la Bande de Gaza.

La décision finale interviendra sans doute lors de la rencontre au sommet Sharon-Abou Mazen, qui devrait avoir lieu dans les deux prochaines semaines. Ceci, bien qu’Abou Mazen ait exprimé l’espoir que le cesser-le-feu sera annoncé plus tôt.

Du côté israélien aussi, on manifestait un certain optimisme concernant la reprise des négociations. Et le Maariv écrit que « dans la foulée de l’optimisme exprimé par A. Sharon, les contacts entre Israël et l’Autorité palestinienne s’amplifient et l’objectif visé est de gommer l’année et demie qui vient de s’écouler, pour reprendre les accords conçus à l’époque où Abou Mazen était Premier ministre palestinien ».

Le Maariv insiste cependant sur le fait que A. Sharon a dit que « nous sommes disposés à aller loin, à faire des concessions, mais nous ne transigerons pas pour ce qui a trait à la sécurité civile d’Israël ».

Selon le Haaretz, A. Sharon a félicité l’AP pour son action récente. « Si les Palestiniens continuent d’agir pour mettre fin au terrorisme et à la violence, nous pourrons progresser dans l’application de la Feuille de route, et nous coordonner pour l’application du désengagement », a dit Sharon.

Une série de rencontres politiques se sont déroulées ces derniers jours, parallèlement aux initiatives lancées par le dirigeant de l’Autorité Palestinienne, M. Abbas, ajoute encore le Haaretz. Le chef du département sécuritaire et politique au ministère de la Défense, A. Gilad, a rencontré le chef des renseignements égyptien, O. Suleiman, pour continuer d’évoquer le déploiement des forces militaires égyptiennes le long de l’axe Philadephie.

Dans les milieux de la défense, on estime au vu du succès des actions palestiniennes dans la bande de Gaza que le transfert de villes palestiniennes en Cisjordanie sera examiné favorablement. Il semblerait toutefois qu’à ce stade, les Palestiniens n’obtiendront pas le contrôle de Jénine et Naplouse où se trouvent les noyaux terroristes les plus actifs.

Le Maariv et le Haaretz rapportent que le ministre de la Défense, S. Mofaz, a rencontré hier à Londres le Premier ministre britannique Tony Blair, et lui a dit qu’à son retour en Israël, il comptait rencontrer M. Dahlan, l’ancien responsable des forces de sécurité au sein de l’Autorité, et coordonner avec lui le transfert des villes de Cisjordanie à la responsabilité des Palestiniens.

Il semblerait également que la Secrétaire d’Etat américaine, Condoleeza Rice, se rende en Israël et dans les territoires palestiniens début février. Le but de ce voyage est de montrer son implication personnelle dans le processus de paix et d’encourager la nouvelle direction palestinienne à lutter contre le terrorisme et à promouvoir le plan de désengagement avec Israël. Quant à la nouvelle initiative jordano-égyptienne, elle sera présentée dans deux mois lors de la rencontre annuelle de la Ligue arabe, à Alger.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette