Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Le directeur d’un hebdomadaire gouvernemental égyptien : L’Association des (...)

Le directeur d’un hebdomadaire gouvernemental égyptien : L’Association des médecins arabes vient en aide aux guerriers du djihad, mais pas aux victimes du Tsunami

MEMRI

samedi 15 janvier 2005
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

« L’Association des médecins arabes presse les médecins de participer au djihad et d’attenter aux jours des infidèles, plutôt que de secourir les blessés. »

Dans un article de l’hebdomadaire gouvernemental égyptien Akhbar Al-Yawm, le directeur du journal, Ibrahim Saadah, critique la politique de l’Association des médecins arabes, qui apporte son soutien aux guerriers du djihad en Tchétchénie, en Afghanistan, en Irak et en Bosnie, tout en refusant son aide aux victimes du Tsunami, ce dernier étant qualifié de « châtiment d’Allah ». Voici des extraits de l’article : (1)

"Le Comité de secours d’urgence de l’Association des médecins arabes a publié, dans un journal égyptien, un communiqué avec une photo d’enfant sous laquelle on peut lire : ’l’Irak ne capitulera jamais. L’occupation détruit les habitations et les hôpitaux. Les corps des martyrs jonchent les rues, et il n’y a personne pour les enterrer. Le monde observe ces crimes sans mot dire. Les citoyens irakiens affirment qu’ils obtiendront l’une des deux bonnes choses suivantes : la victoire ou le martyre. (Et vous,) quelle est votre contribution ? Que direz-vous à votre souverain ? La solidarité seule ne suffit pas !’

Bien entendu, le communiqué n’oublie pas de mentionner, pour les donations, un numéro de compte en banque, dépendant de la branche centrale du Caire de la banque islamique Faysal.

Ce communiqué n’a rien de nouveau. Il a été déjà été publié à plusieurs reprises, que ce soit par l’Association des médecins arabes ou l’Union des médecins égyptiens. Je me souviens encore de ces communiqués publiés dans nos journaux égyptiens ou dans les journaux arabes, appelant les musulmans à venir en aide à leurs frères en Afghanistan, en Tchétchénie, en Bosnie ou ailleurs (…)

A l’époque, nous avions bien accueilli l’initiative de l’Association des médecins arabes, imaginant que son objectif était d’apporter son soutien aux guerriers du djihad et à ceux qui luttent pour libérer la patrie des mains de l’occupant aux (diverses) nationalités. (Nous pensions que ce soutien adopterait) une forme purement médicale, consistant à prendre soin des malades et à sauver la vie des blessés.

Mais par la suite, nous avons été surpris d’apprendre que l’enthousiasme manifesté par l’Association des médecins arabes à envoyer des médecins ’bénévoles’ dans ces régions baignées de sang était sans rapport avec la merveilleuse mission que seuls les médecins sont à même d’accomplir, mais servait à pousser (les médecins bénévoles) à se battre, à participer au djihad, à fabriquer des explosifs pour faire sauter des lieux peuplés d’ ’infidèles’ et de quantités de civils innocents (…)

Peu leur importait le sort de centaines de milliers d’innocents tués (au cours de ces opérations), tant que deux soldats parmi les envahisseurs et les occupants trouvaient la mort ou étaient blessés.

Il suffit de mentionner à cet égard le médecin égyptien (adjoint de Ben Laden) Ayman Al-Zawahiri qui, présume-t-on, a prêté serment de venir en aide aux malades et aux blessés, mais qui est devenu le terroriste n°2, après le n°, Oussama Ben Laden (…)"

« Je ne suis pas contre la résistance irakienne (…) mais elle n’a pas besoin de non -Irakiens. »

« Je comprends que l’Union des médecins égyptiens et l’Association des médecins arabes appellent à la création de convois de médecins et de frères à destination des ruines d’Irak, pour travailler dans des ’hôpitaux’ (…) Mais ce que je ne comprends absolument pas, c’est comment l’Association des médecins arabes, contrôlée par les deux médecins égyptiens, le Dr Abd El-Mouniim Abou Al-Futuh, directeur général de l’Association, et le Dr Ahmed Omar, président du Comité de secours d’urgence, aient pu publié un communiqué qui ressemble à une déclaration de djihad, soulignant qu’il n’y a d’autre solution que ’la victoire ou le martyre’ (…) »

« J’ai tant espéré que les médecins égyptiens et arabes se comporteraient comme les autres médecins à travers le monde, secourant les victimes du séisme asiatique. »

"Il y a quelques jours, un séisme destructeur a frappé un grand nombre de pays asiatiques. Le nombre de tués tourne autour des 100 000, et le nombre de blessés est deux fois plus important. Bien plus grand encore est le nombre des nouveaux réfugiés, qui ont perdu leurs foyers et leurs biens ainsi que la plupart de leurs proches et de leurs connaissances dans cette terrifiante catastrophe, que nous suivons heure après heure.

Comme j’espérais que l’Union des médecins égyptiens, composante de l’Association des docteurs arabes, suive l’exemple des associations de médecins dans la plupart des autres pays, et plus particulièrement de Médecins sans frontières ! Tous se sont empressés d’organiser des convois d’aide humanitaire médicale, dépêchés, les uns à la suite des autres, dans la région de ce terrifiant tremblement de terre, afin d’aider du mieux qu’il pouvaient les blessés et de secourir ceux qui se trouvaient au seuil de la mort, sans faire de distinction entre musulmans, chrétiens, Juifs, bouddhistes et ceux n’appartenant à aucune religion ou groupe ethnique (…)

Les chaînes télévisées à travers le monde diffusaient sans fin les dons de ces anges de miséricorde originaires de tous les pays du monde, qui se sont portés volontaires pour venir en aide aux victimes du séisme destructeur qui a frappé plusieurs pays d’Asien - malgré les dures conditions de vie dans ces pays (…)"

« Le Secrétaire général des médecins arabes : ceci est un châtiment divin répondant à l’oppression des musulmans par les infidèles et les Etats-Unis »

"Aucune mention n’a (toutefois) été faite de l’Union des docteurs égyptiens ou de l’Association des docteurs arabes, en ce qui concerne la collecte de dons, le rappel des médecins partis en djihad pour les transférer dans ces régions frappées par le désastre et les épidémies, afin de contribuer à secourir les blessés et les malades, comme ils l’ont fait et le font encore en Afghanistan, en Tchétchénie, en Bosnie et en Irak.

Le secrétaire général de l’Association des docteurs arabes, le Dr Abd El-Mouniim Abou Al-Futuh, a justifié cette absence en déclarant que ce séisme était un châtiment divin dû à l’oppression des musulmans par les infidèles, les envahisseurs et les occupants, oppression orchestrée par les Etats-Unis, précisant que nous ne nous intéressons donc pas à ce qui est arrivé ! Le Dr Ahmed Omar, président du Comité de secours d’urgence de l’Association des médecins arabes, a souligné que le secours aux victimes du séisme asiatique ne faisait pas partie des priorités du Comité, déjà occupé à résister aux envahisseurs et aux occupants américains en Irak.

Bien que je n’aie guère d’estime pour le raisonnement de ces guerriers du djihad - le Dr Abd El-Mouniim Abou Al-Futuh et son collègue, le ’guerrier’ Dr Ahmed Omar, je voudrais attirer leur attention sur le fait que le nombre de victimes du séisme destructeur dans un Etat comme l’Indonésie s’élève à 80 000 tués, avec un nombre de blessés deux fois plus important. Or l’Indonésie est considérée comme le plus grand pays musulman des cinq continents !"

(1) Akhbar Al-Yawm (Egypte), le 1er janvier 2005

L’Institut de Recherche Médiatique du Moyen-Orient (MEMRI) est une organisation indépendante à but non lucratif qui traduit et analyse les médias du Moyen-Orient. Des copies des articles et autres documents cités, ainsi que toute information d’ordre général, sont disponibles sur simple demande.

The Middle East Media Research Institute (MEMRI),

e-mail : memri.eu memri.org.uk <mailto:memri memri.org.uk>
site web : www.memri.org/french

MEMRI détient les droits d’auteur sur toutes les traductions. Les textes ne peuvent être cités qu’avec mention de la source.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette