Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > La version Russe des causes des « malentendus dans les rapports » (...)

La version Russe des causes des « malentendus dans les rapports » russo-israéliens

RIA Novosti

vendredi 14 janvier 2005
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Mercredi les autorités israéliennes et russes ont démenti les informations selon lesquelles une crise se serait fait jour dans les relations bilatérales...

Nous n’observons aucun signe de dégradation, a déclaré le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Alexandre Yakovenko. Le chef adjoint de la diplomatie russe, Alexandre Saltanov, est arrivé en Israël pour des négociations.

Les sources du quotidien « Vremia novosteï » au ministère israélien des Affaires étrangères ont admis que l’ambassadeur d’Israël en Russie, Arkadi Mil-Man, restait en Israël qu’il avait rejoint la veille des fêtes du Nouvel An. Toutefois, le rappel de l’ambassadeur dont la presse avait parlé n’a pas été confirmé. L’ambassadeur est rentré en Israël à l’occasion des fêtes en Russie, a indiqué la source. Cependant, il a été contraint de retarder son retour en raison de malentendus dans les relations.

Ici plusieurs raisons de ces malentendus sont avancées. Au mois de novembre dernier la presse israélienne avait qualifié la visite du ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, d’échec étant donné que les Israéliens n’ont accepté aucune des propositions de Moscou. Par contre, en Russie la visite avait été considérée comme réussie. Il est remarquable qu’en 2004, à la différence des trois années précédentes, le premier ministre israélien, Ariel Sharon, ne s’est pas rendu une seule fois en Russie. A la fin de l’année, lors de sa conférence de presse annuelle le président Vladimir Poutine s’était mépris en souhaitant que l’entourage du nouveau président ukrainien, Viktor Iouchtchenko, soit exempt de gens plaçant leurs ambitions sous des slogans antirusses et sionistes.

On a aussi lu dans la presse des informations selon lesquelles la Russie se préparerait à vendre des missiles « Iskander-E » à la Syrie, ennemi stratégique d’Israël. Le président syrien Bachar Assad est attendu à Moscou dans une dizaine de jours. Les Israéliens appréhendent une coopération de la Russie avec ce voisin inamical.

Cependant, une autre version a été avancée : c’est la Russie qui reprocherait à l’Etat hébreu d’avoir financé la campagne électorale de Viktor Iouchtchenko devenu président de l’Ukraine. L’argent aurait été fourni par le baron du diamant, Lev Levaev (il a critiqué le président russe, en Russie il possède deux entreprises de taille), il aurait également financé l’opposition russe. Certains experts admettent même que la méprise de Vladimir Poutine n’avait rien de fortuite.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette