Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Nicolas Sarkozy s’étonne qu’une partie des Juifs de France le critique. Et (...)

Nicolas Sarkozy s’étonne qu’une partie des Juifs de France le critique. Et pourtant...

Hélène Keller-Lind

samedi 10 décembre 2011
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Lors d’une rencontre à l’Elysée avec le CRIF le Président de la République s’étonnait qu’une partie des Juifs de France le critiquent. Décidément, le pouvoir déconnecte de la réalité... car, en ce début décembre, la France condamne à nouveau Israël qui se défend contre des agressions répétées menées depuis la Bande de Gaza visant des civils israéliens, la France verse des fonds supplémentaires aux Palestiniens gérés par une clique corrompue, indûment au pouvoir, et la France se réjouit de la venue d’Abbas à Paris pour la levée du drapeau palestinien à l’UNESCO, une gigantesque farce tragi-comique...Cela dit, un Socialiste et sa cohorte verte et rouge serait sans doute pire encore...

Un point de presse éloquent du 9 décembre au Quai d’Orsay

On ne peut plus éloquent que ce point de presse au ministère des Affaires étrangères du 9 décembre 2011....

Sous la rubrique Israël / Territoires palestiniens on lit :

« Q - La France est-elle en train de tenter de mobiliser des fonds supplémentaires sachant qu’Israël ne débloque toujours pas les taxes douanières ?
Hier, il y a eu une attaque à Gaza, certains l’appellent une exécution extrajudiciaire d’un militant du Hamas.
Avez-vous une réaction ?
R - Sur les questions budgétaires, comme je l’ai indiqué, nous avons pour la seconde fois dans l’année versé des fonds à l’Autorité palestinienne et nous allons continuer. Cette action que nous avons menée à titre national, nous l’avons accompagnée d’appels aux autorités israéliennes pour qu’elles débloquent les fonds qu’elles doivent verser aux Palestiniens. Nous serions par ailleurs heureux de voir d’autres membres de la communauté internationale participer activement au financement des besoins des Palestiniens.
S’agissant de ce qui s’est passé à Gaza, notre position concernant les exécutions extrajudiciaires est bien connue. Nous l’avons exprimée de nombreuses fois ici. Quelles que soient les circonstances, il est évident que pour nous, ce n’est pas le moyen de faire avancer la paix dans la région.
Je le redis, la solution du problème, c’est la reprise du dialogue entre Israéliens et Palestiniens le plus rapidement possible. »

Est-il besoin de commenter ? Si ce n’est pour dire que la condamnation des actions de légitime défense d’Israël est totale, on le voit, mais que rien n’est dit des attaques incessantes de ces derniers temps contre les populations civiles du sud d’Israël.
Et rappeler que, sur le plan financier, Israël a débloqué les taxes douanières dues, le roi de Jordanie se targuant d’ailleurs d’avoir été celui qui a su l’obtenir
La France continue donc à verser des dizaines de millions d’€ à un gouvernement illégalement au pouvoir – il n’y a pas eu d’élections depuis des lustres et les élections annoncées périodiquement sont sans cesse repoussées – et dont l’une des caractéristiques est la corruption Une corruption qu’elle admet elle-même en partie tout au moins . Largesses financières alors même qu’il y a une crise économique grave ici.

Sous la rubrique - Territoires palestiniens / UNESCO, on lit :

Q - Quelle est votre réaction au fait que le président Abbas vienne mardi pour hisser le drapeau à l’UNESCO ? Quelle est votre position ?
« R - Notre position sur la Palestine à l’UNESCO est bien connue. Le programme de la visite de M. Abbas est en cours d’élaboration. Nous ferons le point dès que possible. »

Position bien connue, en effet, étant donné que la France a voté pour l’admission d’une Autorité qui prêche la haine des Juifs et d’Israël, nie la Shoah quand elle ne la justifie pas, systématiquement en endoctrinant sa population . Alors que la raison d’être de l’UNESCO est d’œuvrer pour la paix par l’éducation. Vote honteux. Et on verra sans doute Abbas et toute sa clique haineuse, au pouvoir à vie, se pavaner à nouveau sur le perron de l’Elysée....

Un étonnement présidentiel des plus étonnants...et des Socialistes pire encore

Étonnant, dès lors, que le Président de la République ne comprenne pas la position de nombre de Juifs de France et ait dit à une délégation du CRIF qu’il recevait fin novembre à l’Elysée « s’étonner de la virulence des critiques contre lui par certains segments de la communauté juive de France
. »
Il ajoutait que « sa carrière politique toute entière montrait la profondeur de son attachement pour Israël. » Attachement, sans doute, mais depuis quelques années il a pris un certain nombre de décisions incompréhensibles, au regard, justement, de cet attachement proclamé, dont celle de l’UNESCO, désormais infréquentable.
Ainsi, et pour ne prendre que deux exemples significatifs, en février de cette année la France votait contre Israël à l’ONU, et le Président de la République, qui avait eu pour la Syrie les yeux de Chimène, sur les conseils aberrants d’Elisabeth Guigou ayant présidé une Commission parlementaire sur le sujet, avait publiquement enjoint Israël de se retirer du Golan ! Imaginez la situation si Israël avait écouté ce « conseil d’ami » !!!!!

Nicolas Sarkozy, qui n’hésite pas à traiter le Premier ministre israélien de « menteur », s’est apparemment fourvoyé en route, même s’il est vrai que si les Socialistes et leurs alliés Verts étaient au pouvoir l’attitude de la France vis-à-vis de l’État hébreu serait pire encore...Il faut se souvenir que Madame Aubry s’était indignée au cours d’un débat dans le cadre de la nomination à la candidature présidentielle socialiste, que la France ne reconnaisse pas la Palestine, ajoutant, sans rire, que, bien sûr, une fois Présidente elle reconnaîtrait aussi Israël !

Le Président, lui, au moins a-t-il dit que la France ne reconnaîtrait pas « la Palestine » au Conseil de Sécurité, mais la faire entrer à l’UNESCO ou couvrir les Palestiniens d’argent sans exiger la fin de l’enseignement de la haine, reste totalement inacceptable.

Un autre aspect tragi-comique, là encore, est la position de l’ancienne Représentante française au Proche-Orient, Valérie Hoffenberg, qui se proclame très proche de Nicolas Sarkozy, appartient à l’UMP et a contribué à verser d’énormes fonds à l’Autorité palestinienne corrompue pour une zone industrielle franco-palestinienne chimérique qui n’existe pas. Représentante qu’on a souvent vue avec Hassan Abu Libdeh, l’un des ministres palestiniens accusés de corruption par l’Autorité palestinienne, elle-même , et qui l’encensait sans réserve . Et Représentante qui n’a pas fait avancer la paix d’un iota, bien que se targuant de compter, en effet, des amis parmi les « ministres palestiniens. » Pas plus qu’elle n’a fait cesser l’enseignement de la haine de l’Autorité palestinienne.

Démise de ses fonctions et aujourd’hui candidate à la députation pour les Français de la zone 8, , écrit aujourd’hui, en s’adressant à de potentiels électeurs : « Je sais combien les positions de la France vis-à-vis d’Israël comptent pour vous et si parfois elles sont sources de déception, il est nécessaire de les remettre dans un contexte plus global et de les appréhender dans leur ensemble. » Vraiment ? Ce contexte-là nous échappe...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette