Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Tunisie : le jasmin est fané

Tunisie : le jasmin est fané

Hélène Keller-Lind

lundi 28 novembre 2011
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

La « Révolution du Jasmin » tunisienne qui avait suscité tant d’espoirs vient de déboucher sur l’élection d’un dirigeant qui annonce un nouveau Califat et la reconquête de Jérusalem. Et participait peu avant son élection à un rallye où était invitée pour la première fois en Tunisie une représentante du Hamas parlant reconquête...

Hamadi Al-Jabali, nouveau Premier ministre tunisien, appartient au parti Al-Nahda, souvent décrit comme islamiste, certes mais version light....Voire...en effet, le 13 novembre dernier ce « modéré » annonçait qu’un nouveau Califat partirait de Tunisie, affirmant à la foule réunie à Sousse qu’elle assistait à un « moment divin, historique, une nouvelle étape de la civilisation. » Ce qui provoqua, non sans raison, quelque inquiétude. Et en laisse plus d’un septique, à commencer par les Tunisiennes, quant au libéralisme de ce parti...

Mais on a beaucoup moins parlé de la présence d’un membre du Conseil législatif du Hamas à ses côtés lors de ce discours. Une grande première semble-t-il. Et une identité de vues entre Hamadi Al-Jabali, qui annonçait aussi la reconquête de Jérusalem et Houda Naim, arborant les islamiquement corrects foulard blanc et vêtement couvrant noir, qui appelait la reconquête, non seulement de Jérusalem mais aussi de la Palestine de ses vœux. Palestine signifiant la Bande de Gaza, la Judée Samarie mais aussi le territoire où se situe Israël aujourd’hui. L’État hébreu est qualifié « d’entité sioniste » par le Hamas dont la Charte appelle à la destruction. Expression et aspiration reprises du grand frère iranien. Applaudie, elle rappelait que cette libération doit se faire par « la résistance », ce qui veut dire la violence...

Credo confirmé par Ismail Haniyeh, dirigeant du Hamas, le 28 novembre lors d’une conversation téléphonique avec ce même Hamadi Al-Jabali qu’il invitait à Gaza. Le « modéré » tunisien félicitant « le peuple palestinien pour leur lutte, leur détermination ayant inspiré la Tunisie et le monde arabe, » selon l’agence de presse palestinienne Maan News.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette