Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Une association de malfaiteurs reçus en hommes d’État à l’Elysée

Une association de malfaiteurs reçus en hommes d’État à l’Elysée

Hélène Keller-Lind

samedi 15 octobre 2011
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Surréalistes ces embrassades sur le perron de l’Elysée entre le Président français et le Président non reconduit palestinien, activement antisémite, de surcroît et entouré de ses sbires qui rendent Israël responsable de tous les maux de la région. Un travers qui tend à déteindre parfois sur le Chef de l’État...

Des embrassades franco-palestiniennes sur le perron de l’Elysée, une coutume bien ancrée

Les images ont de quoi surprendre : un Mahmoud Abbas, affichant son air de bonhommie trompeuse habituel, tend les bras à un Nicolas Sarkozy tout sourire...Deux vieux amis tellement heureux de se retrouver.= Il y avait eu auparavant un Jacques Chirac qui embrassait de bon cœur une Leïla Chahid si haineuse à l’égard d’Israël, sur ce même perron... Plus ça change.. Pendant ce temps l’entourage du Président palestinien regarde les embrassades en jubilant.

Un « Président » qui n’a pas été reconduit dans son mandat faute d’élections, constamment promises puis repoussées et ce depuis plus d’un an. Un « Président » qui n’abroge pas une loi qui fait bénéficier de la plus grande clémence des tribunaux palestiniens les tueurs de femmes pour raisons « d’honneur familial. » Franchement, il n’est pas dégoûté Nicolas Sarkozy...Un « Président » dont les médias entretiennent une haine anti-israélienne et antisémite au quotidien et donnent tout terroriste comme modèle à suivre www.palwatch.org

Erekat et Sarkozy partagent une même analyse : Israël responsable de tous les maux de la région..

Parmi ceux qui jubilent, l’indéboulonnable Erekat, le négociateur à vie, qui avait récemment présenté une fausse démission, dans la foulée de Wikileaks et qui n’en rate pas une pour accuser Israël d’être la cause de tous les maux dans la région Il faut dire que parfois Nicolas Sarkozy se laisse aller à ce type de déclaration absurde, totalement infondée. D’ailleurs ce printemps arabe qu’il a tant vanté n’avait rien à voir avec Israël, les opposants ayant voulu rejeter des régimes dictatoriaux les condamnant à vivre sans la moindre liberté et dans une pauvreté extrême, corruptions en tous genres obligent. Un printemps qui n’aura duré qu’une courte saison....Quant à La Syrie....où serait la culpabilité israélienne dans cette affaire...

Mettre sans ciller Guilad Shalit et un terroriste condamné en bonne et due forme sur un même pied

Bon, la France en est là...voulant à tout prix jouer un rôle au Moyen et Proche-Orient...Et il y a presque de quoi rire quand on apprend qu’Abbas, lors de cette rencontre, a félicité le Président de la République pour ce qui devrait être la libération de Guilad Shalit – si tout se déroule comme prévu dans quelques jours - , libération mise en œuvre par l’Allemagne et l’Égypte, avec sans doute une participation américaine, mais que tout le monde veut s’attribuer. Y compris une ex-représentante au titre ronflant française UMP qui devait faire progresser la paix entre Israël et les Palestiniens et n’aura même pas réussi à implanter une zone industrielle palestinienne à Bethléem dont on nous avait pourtant rebattu les oreilles, en dépit de cadeaux s’élevant à quelques millions d’€...et qui a été plus que discrète sur le dossier de Guilad Shalit pendant la quasi totalité de son mandat...

Et ce même Abbas à qui le Hamas vient de voler la vedette en obtenant la libération de 1027 terroristes palestiniens, y compris appartenant au Fatah, a eu le culot de comparer ce qui n’est pas comparable en demandant à la France d’œuvrer pour la libération d’un Franco-Palestinien coupable d’avoir participé à l’élaboration de ce qui devait être l’assassinat du dirigeant du Shas, Ovadia Yossef, décrit comme « un rabbin » par RFI – une radio officielle, non ? - Radio qui ne précise pas qu’accessoirement ce jeune homme appartient au FPLF, mouvement terroriste qui prône très officiellement l’éradication d’Israël. A la différence d’Abbas qui le fait en interne et en catimini, comme le démontrent ces discours et autres prises de position en arabe....

RFI qui prétend que ce terroriste – même s’il a raté son coup – nie toute culpabilité alors qu’il a plaidé coupable devant un tribunal israélien, réduisant ainsi la peine encourue qui est passée de 14 ans à sept.

Et RFI de nous annoncer aussi que le porte-parole du Quai d’Orsay, Bernard Valero, a déclaré que « la France espère que Hamouri sera parmi les prisonniers libérés en échange de Guilad Shalit. » Guilad Shalit kidnappé et retenu en orage et au secret depuis plus de 5 ans...On appréciera l’équivalence faire ici...

Tristounet la politique, non ?


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette