Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Un seul peuple, une seule terre, une seule démocratie, une seule (...)

Un seul peuple, une seule terre, une seule démocratie, une seule armée

Alain Rajchman

vendredi 22 octobre 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le courage politique d’Ariel Sharon dérange. Les menaces dont il est l’objet indiquent que les tensions deviennent extrêmes. L’unité du pays est en danger.

Quand on œuvre pour lutter contre la désinformation, le premier souci est d’abord de ne pas se raconter d’histoire à soi-même. Israël est une nouvelle fois en danger d’éclatement avec la mise en place du plan de désengagement de Gaza et de Cisjordanie. Les ennemis d’Israël ont toujours su jouer des divisions d’Israël. Qu’ils ne se réjouissent pas trop vite, des voix s’élèvent, comme celle de Marek Halter dans Le Figaro, pour dire qu’il faut soutenir le premier Ministre israélien.

Il est inutile de se cacher les yeux. Les tensions extrêmes qui accompagnent l’amorce du plan de désengagement du Premier Ministre Ariel Sharon ont chauffé à blanc les esprits. On entend parler d’épuration ethnique des territoires et les dernières déclarations d’un ancien grand Rabbin d’Israël appelant à la désobéissance les soldats sont plus qu’inquiétantes.

L’inconséquence de telles déclarations est édifiante. Face à un monde hostile, notre force est notre unité. Nous savons combien il est difficile de ne former qu’un seul peuple, parlant d’une seule voix. Un peuple fragile qui ne dispose que d’un seul pays, d’une seule démocratie et d’une seule armée pour le défendre.

Ceux qui poussent à la division portent une responsabilité majeure. Ils mettent en péril le travail d’un Premier Ministre démocratiquement élu qui conduit son peuple et son pays selon le mandat qu’il a reçu. Les oppositions qui s’expriment doivent le faire dans le respect de ce cadre démocratique. Ne pas le faire revient à faire le jeu des plus virulents ennemis d’Israël.

Que font les démocraties ? Ne devraient-elles pas aussi soutenir la démocratie d’Israël menacée par les choix douloureux qu’elle doit effectuer ? Ces choix, rappelons-le, sont des choix en faveur de la paix et de l’autonomie palestinienne que ces démocraties exigent de l’Etat juif. Laissez faire les divisions d’Israël, pour en saper les bases démocratiques, revient à œuvrer pour sa perte. Voilà une grave responsabilité de plus que porteront les nations qui tardent à soutenir le Premier Ministre israélien dans son difficile combat pour le désengagement de Gaza et de Cisjordanie.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

A lire absolument
Quand la démocratie a bon dos - juillet 2006
La Haye ou le pogrom symbolique. - juillet 2004
Rappel : Phase I de la « Feuille de Route » - janvier 2005
Le chef des opérations humanitaires de l’ONU fustige la « lâcheté » du Hezbollah - juillet 2006
Réponse à deux chercheurs français sur le rôle du mouvement palestinien. La véritable nature du Hamas - juin 2006
DesInfos.com vous présente tous ses vœux de paix, de santé et de réussite pour 5766 - septembre 2005
Questions-réponses sur le conflit israélien à Gaza : Les enquêtes - janvier 2010
Sirus Nasseri, responsable de l’équipe iranienne de négociation pour les affaires nucléaires : « Nous marchons sur des charbons ardents » ; l’Europe et les Etats-Unis devraient « se faire à l’idée d’un Iran nucléaire » - avril 2005
Génocide et crime contre l’humanité - mai 2006
Le Hezbollah installe des missiles sur son toit sans le prévenir - août 2006
Rajchman Alain
En favorisant les votes niant les liens d’Israël avec Jérusalem ou Hébron, l’ONU attise une guerre de religion qui repousse tout règlement politique - juillet 2017
La référence à l’esprit de Munich rappelle la démission des démocraties face à la montée du péril hitlérien. - mars 2004
Pourquoi Ariel Sharon ne fait-il plus la « une » ? - décembre 2004
Pourquoi l’option d’un retrait américain d’Irak est écartée, y compris par les Démocrates ? - mai 2004
Que signifie tant d’hystérie ? - juillet 2004
Otages français : un coup des sionistes ! - septembre 2004
Peres ouvre la voie à une union nationale avec Ariel Sharon - avril 2004
Au nom de « l’alliance des juifs de France et de la République », je trouve la diplomatie française « particulièrement blessante » à l’égard d’Israël. - juillet 2004
France 2 doit réparer la plus grave imposture de l’histoire de l’audiovisuel - octobre 2004
Il y a des réalités qui blessent… - avril 2004

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette