Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Articles des brèves > L’Afrique du Sud et Israël signent un accord sur les investissements

L’Afrique du Sud et Israël signent un accord sur les investissements

jeudi 21 octobre 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

L’Afrique du Sud et Israël ont signé un accord sur la protection des investissements au premier jour, mercredi, de l’arrivée à Johannesburg du vice-Premier ministre israëlien, Ehud Olmert.

M. Olmert, qui est également ministre du Commerce et de l’Industrie, et le ministre du Commerce sud-africain, Mandisi Mpahlwa, ont salué cet accord comme le signe de relations renforcées entre les deux pays, lors de sa signature dans un centre de conférences étroitement surveillé par la police.

La visite de quatre jours de M. Olmert est dénoncée par les organisations locales pro-Palestiniennes.

Plusieurs dizaines de manifestants de ces organisations, de syndicats et du Mouvement des sans-terre s’étaient rassemblés à l’extérieur du centre de conférence, brandissant des pancartes telles que « Israël et le sionisme égalent racisme » ou « Isolez l’Israël de l’apartheid ».

Ces organisations avaient auparavant dénoncé cet accord entre Israël et le gouvernement du Congrès national africain (ANC), qui s’est toujours montré très critique à l’égard de la politique du gouvernement israélien dans les territoires palestiniens.

M. Olmert, plus haut responsable israélien à effectuer une visite officielle en Afrique du Sud depuis la fin de l’apartheid en 1994, a déclaré qu’il ignorait que le conflit palestinien revêtait une telle importance en Afrique du Sud.

« A mon retour, je ferai état du degré de mécontentement qui a été exprimé dans la rue, mais aussi d’un sentiment plus fort pour créer une relation renforcée », a-t-il affirmé.

M. Mpahlwa a déclaré que l’accord sur les investissements « donnera peut-être forme » aux relations entre Israël et l’Afrique du Sud. « Pendant trop longtemps, pas grand chose ne s’est passé entre nos gouvernements », a-t-il ajouté.

Le porte-parole de l’organisation Palestine Solidarity Group, Naeem Jeenah, a protesté contre la présence de M. Olmert en Afrique du Sud.

« Il est le plus raciste de tous les hommes politiques israéliens. Quand il était maire de Jérusalem, il a littéralement ordonné »le nettoyage ethnique« (sic) des Palestiniens », a-t-il ajouté.

« C’est un retour aux temps de l’apartheid, quand les deux Etats d’apartheid dans le monde jouissaient d’étroites relations », a estimé M. Jeenah.

Lors d’une rencontre sans précédent en septembre à Pretoria avec des membres du parti du Likoud, au pouvoir en Israël, le président Mbeki avait déclaré que l’Afrique du Sud voulait améliorer ses relations avec Israël et partager avec ce pays son expérience de réconciliation qui a mis fin à l’ancien régime raciste.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ronnie Mamoepa, a pour sa part affirmé que la visite du vice Premier ministre israélien avait pour but d’encourager le dialogue entre Israël et les Palestiniens et non de consolider des liens économiques.

« Cette visite intervient dans le cadre de notre effort en cours pour trouver une solution à la crise », a-t-il dit, en précisant qu’elle serait suivi de celle d’un haut responsable palestinie


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette