Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Un troisième sondage confirme : un tiers des Palestiniens approuvent (...)

Un troisième sondage confirme : un tiers des Palestiniens approuvent l’utilisation de la violence contre les Israéliens et 40% sont pour les tirs sur le sud d’Israël

Hélène Keller-Lind

mercredi 20 avril 2011
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

C’est un sondage norvégien cette fois qui vient confirmer un sondage israélo-palestinien et un sondage palestiniens : un Palestinien sur trois est en faveur de l’utilisation de la violence contre les Israéliens et cette proportion est plus élevée encore dès lors qu’il s’agit d’une violence qui se manifeste par des tirs d’obus, roquettes et autres missiles sur des civils israéliens. Autre point intéressant : même si les Palestiniens souhaitent une union nationale, le Hamas est en perte de vitesse.

Pour régler les problèmes, rien ne sert de ne pas vouloir voir la réalité telle qu’elle est

Certains avaient récusé le premier sondage pourtant très sérieux mené par l’Institut Truman de l’Université Hébraïque de Jérusalem et un Institut palestinien qui montrait qu’un Palestinien sur trois soutenait les assassins des cinq membres de la famille Fogel

Un second sondage, palestinien, cette fois, montrait la même chose, même s’il indiquait aussi que cette proportion est en baisse par rapport aux années précédentes . Pourtant, le fait qu’un Palestinien sur trois approuve une violence inouïe contre des civils reste plus qu’inquiétant. Ce que soulignait, entre autres et à juste titre, le Président du CRIF à la veille de Pessah

Imaginez qu’un Français sur trois approuve l’assassinat de tel ou tel membre d’une communauté donnée....Impensable, bien évidemment. Pourtant il existe des « idéalistes » indécrottables qui se bouchent les yeux et les oreilles et ne veulent pas voir les choses en face dès lors qu’il s’agit des Palestiniens ou du monde arabe. Même lorsque des Palestiniens assassinent des « pacifistes » comme on l’a vu récemment à Jénine avec Juliano Mer ou Gaza avec Vittorio Arrigoni dont on ne sait vraiment qui l’a kidnappé et mis à mort dans des conditions terribles. En effet, il et s’en était pris à la gestion du Hamas peu de temps avant son exécution, montrant la réalité de la vie gazaouie où les violations des droits de l’homme sont monnaie courante, ce qui n’a rien à voir avec Israël que pourtant il haïssait... Facile aujourd’hui pour le Hamas de lui faire des « funérailles nationales »....

Ce que pensent les Palestiniens selon un troisième sondage

Un troisième sondage vient aujourd’hui confirmer ces deux premiers. Norvégien, celui-là. Et réalisé par Fafo en Judée Samarie et dans la Bande de Gaza il y a un an. On y apprend que les Palestiniens ne sont guère satisfaits de la situation des droits de l’homme sous gestion palestinienne, qu’ils sont préoccupés par la corruption et ne croient pas beaucoup en leur justice ni en leurs institutions. Ce que rapporte l’agence de presse Maan News

On y apprend aussi que le Hamas est en perte de vitesse, que les Palestiniens font plutôt confiance à Salam Fayyad et qu’ils se soucient d’unité nationale. Ils sont divisés quant à la perspective d’une déclaration unilatérale d’un État palestinien.

Concernant leurs rapports avec Israël, « le sondage montre qu’il y a aujourd’hui une plus grande proportion de la population pour une cessation des attaques à la roquette depuis la Bande de Gaza contre Israël qu’il y a un an ( 61 % contre 53 % ). Sept sur dix pensent que les Palestiniens doivent résister contre Israël en mettant plus l’accent sur des moyens civils et non-violents. 73 % sont en faveur de négociations de paix avec Israël et pensent qu’un arrêt des constrictions dans les « colonies » devrait être une pré-condition à leur reprise. »

On notera l’ambivalence  : d’une part une volonté de voir la reprise de négociations, d’autre part ce qui semble être une unanimité de volonté d’exercer une « résistance » contre Israël – ce qui vient sans doute de la formulation des questions posées -. Les Palestiniens soutiennent donc à 70 % les campagnes telles que la campagne de BDS ou la campagne locale du gouvernement Abbas-Fayyad contre les produits des « colonies », voire le travail palestinien dans les implantations. Quoi que l’on n’en entende plus beaucoup parler dernièrement.

Un Palestinien sur trois pour la violence terroriste résulte de la politique Abbas / Hamas sans que la France ne s’y oppose...et incidence sur les élections 2012 de députés de l’étranger

Il reste donc environ un Palestinien sur trois qui approuve la violence terroriste, car il faut bien l’appeler de son nom... une réalité induite par un enseignement systématique à la haine anti-israélienne. Contre quoi le France n’a strictement rien fait, bien au contraire, alors qu’elle donne des milliers et millions d’Euros aux Palestiniens . Et il en va de même pour l’UE.

A ce propos et à propos de l’élection d’un député pour la Circonscription Europe du Sud englobant Israël dans le cadre des députés de l’étranger qui seront élis en 2012 , on constate que la représentante spéciale au long titre, choisie comme candidate pour l’UMP n’a strictement rien fait pour traiter de ce sujet primordial. Et ce n’est pas en rencontrant le ministre israélien de l’Éducation, comme elle l’a fait récemment, que cela changera quoi que ce soit. En effet, il n’y a pas d’incitation à la haine et la violence contre les Palestiniens ou les Arabes dans le système éducatif israélien, ni d’incitation du gouvernement israélien. Ce qui, en revanche est systématique avec l’Autorité palestinienne, où elle compte des « amis », sans parler du Hamas... De plus, on ne peut que partager l’indignation d’Aschkel et Gad qui fustigent cette représentante qui « met en selle les islamistes pro-iraniens d’El Wasat en Égypte » Elle se préoccupe désormais d’ailleurs de la Turquie, semble-t-il. Pays qui se trouve dans cette Circonscription.

Ce à quoi on peut ajouter que l’on ne voit pas bien ce qu’elle a pu faire jusqu’ici pour faire progresser d’un iota la paix entre les Palestiniens et Israël. On cherchera en vain quoi que ce soit allant dans ce sens sur le blog de l’intéressée, Valérie Hoffenberg.

Côté PS ce n’est pas mieux car la candidate choisie, on s’en souviendra, avait été parmi les Français d’Israël qui avaient soutenu le ministère des Affaires étrangères et le consulat de Jérusalem lorsqu’ils avaient fermé l’Alliance Française de Jérusalem...

Autres candidats en lice pour l’heure : Philippe Karsenty dont on connaît le combat inlessable à propos de l’affaire Al-Dura et Gil Taïeb qui, pour motiver sa candidature en indépendant rappelle, à juste titre que « depuis 20 ans nous avons eu l’honneur d’être aux cotés d’Israël dans son combat pour exister, pour vivre en paix et pour tout ce que cette terre apporte à l’humanité dans tous les domaines. Depuis 20 ans nous aidons sa population et soutenons les plus fragiles. Depuis 20 ans nous apportons notre fraternel amour à ceux qui ont la charge de sa sécurité. »


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette