Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Articles des brèves > Tsahal bombarde un stade football du Hamas qui servait de base (...)

Tsahal bombarde un stade football du Hamas qui servait de base d’entrainement dans la Ville de la Bande de Gaza

mardi 7 septembre 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Des blindés, des hélicoptères et des avions de l’ Armée de l’air d’Israël ont pilonné mardi matin un stade de foot-ball qui servait de terrain d’entraînement du Hamas dans la bande de Gaza, faisant au moins 14 morts et plus de 20 blessés.

Un tir de barrages d’obus et de missiles a frappé les environs de la ville de Chidjaïa, un bastion du Hamas qui a revendiqué le double attentat suicide qui a fait 16 morts dans le sud d’Israël la semaine dernière.

Le principal hôpital de Gaza était submergé par l’afflux de blessés.

« Ce crime israélien odieux (...) ne restera pas impuni », a déclaré à Reuters Mouchir al-Masri, porte-parole du Hamas. « C’est une guerre ouverte entre les Sionistes et nous ».

Les terroristes voudraient pouvoir revendiquer tout retrait israélien comme une victoire mais Tsahal a décidé de neutraliser les groupes terroristes avant le retrait.

Juste après minuit, les blindés, stationnés au principal point de passage entre Israël et la bande de Gaza, ont ouvert le feu sur Chidjaïa, tandis que des hélicoptères armés israéliens survolaient la zone, a-t-on appris auprès de témoins.

Tsahal explique dans un communiqué qu’il a « visé un centre d’entraînement durant un réunion des terroristes du Hamas ».

Les membres du Hamas étaient entraînés au maniement d’explosifs et de fusées et à l’infiltration de implantations et les avant- postes militaires.

L’assaut israélien a infligé les plus lourdes pertes en un seul jour à la bande de Gaza depuis le 12 mai, lorsque des soldats avaient tué 15 Palestiniens au cours d’une opération dans la ville de Gaza et au sud de la bande de Gaza.

Fin mai, les forces israéliennes avaient éliminé 41 Palestiniens à Rafah, à la frontière de la bande de Gaza, au cours de quatre jours de combats.

Des centaines de membres du Hamas ont envahi les halls de l’hôpital Chifa de Gaza, portant à bouts de bras leurs camarades morts en scandant « Allah Akhbar » (Dieu est grand) et promettant des représailles.

Le ministre palestinien des Affaires étrangères Nabil Chaath estime dans un communiqué qu’il s’agit d’« une attaque terroriste des forces d’occupation israéliennes » et accuse l’Etat hébreu d’essayer de faire échouer les efforts pour ramener le calme...

Le Hamas, déterminé à la destruction d’Israël, est la principale organisation menant une campagne d’attentats-suicide contre des Israéliens depuis la dernière intifada qui dure depuis près de quatre ans.

Lundi, le ministre israélien de la Défense, Shaul Mofaz, a déclaré que plusieurs dirigeants du Hamas avaient apparemment quitté Damas après les menaces proférées à leur encontre par Israël à la suite du double attentat suicide de Beersheba. Mais Mofaz a prévenu : « Ils ne seront jamais libres, nous les traquerons partout ».

A Gaza, un porte-parole du Hamas a qualifié les propos de Mofaz de « propagande israélienne ».

Il s’est toutefois refusé à révéler où se trouvaient actuellement les dirigeants du mouvement en Syrie, précisant simplement qu’ils se rendaient parfois dans d’autres pays arabes.

Les menaces israéliennes avaient réveillé la possibilité d’un raid aérien similaire à celui mené en Syrie en octobre contre un camp d’entraînement de terroristes palestiniens à la suite d’un attentat dans un restaurant d’Haïfa qui avait fait 23 morts.

Des responsables israéliens ont accusé les Syriens de porter une grande part de responsabilité dans les attentats de Beersheba car ils autorisent le Hamas à entretenir un bureau à Damas qui dirigent les actions terroristes commises en Israël.

La Syrie a naturellement rejeté les accusations et les menaces israéliennes, estimant qu’elles étaient dénuées de fondement et de crédibilité.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette