Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > En attendant les marronniers…

En attendant les marronniers…

Albert Capino © Primo-Europe, avec Jean-Pierre Chemla

samedi 14 août 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

En attendant les « marronniers » de la rentrée, nombreux sont les hebdos qui ont choisi de verser dans le sensationnel pour rattraper la baisse de leurs ventes pendant la saison estivale

Parmi ceux qui pratiquent un dénigrement systématique, le NouvelObs s’est particulièrement distingué, reprenant un reportage photo de l’Associated Press, sur lequel il a cru bon d’ajouter des commentaires de son propre cru.

Le NouvelObs n’en est pas à son coup d’essai (1) et sa dernière trahison de la vérité factuelle est particulièrement mal venue, au moment où le fondateur et rédacteur en chef du magazine, Jean Daniel, recevait le « Prix des Asturies », récompensant «  un journalisme engagé aux côtés de la vérité (sic) et indépendant des pouvoirs politiques ». (Lire) et (lire)

Des titres comme l’Express, qui ont pourtant d’habitude une analyse équilibrée, cèdent à la facilité et se laissent entraîner par la vague de la mode palestinolâtre pour s’adonner à des articles unilatéraux tels que celui de « Gaza, une prison à ciel ouvert » qu’il nous a servis dans sa dernière édition. La magnifique galerie de photos de Thierry Dudoit, qui donne un visage à un peuple, à sa vie quotidienne : des terrasses de café, un bord de mer, des enfants qui sourient, et qui contraste particulièrement avec le commentaire dissonant d’Axel Guylden, qu’on croirait effectué directement depuis la Mukata’a...

Le ton unilatéral de l’article, est en rupture totale avec la situation que fait bien transparaître les photos : deux peuples veulent garder l’espoir, régulièrement ruiné par ceux qui les exploitent : les dictateurs et les médias qui en font leurs choux gras.

Nous sommes parfaitement conscients qu’un directeur de la rédaction n’a pas la possibilité de contrôler tout ce dont certains énergumènes sont capables au sein d’une équipe rédactionnelle qui, par ailleurs, reste tout à fait remarquable. Denis Jeambar nous a en effet habitué à un autre niveau d’analyse et de discernement…

Pour ce qui est de la ligne des quotidiens, on voit nettement se détacher celle du journal « Le Monde » dans l’éditorial de Jean-Marie Colombani au sujet de l’épisode des « exclus du Lycée Montaigne ». Celui qui préside aux destinées du « quotidien de référence » n’hésite pas à prendre parti pour les agresseurs - les traitant de « garnements », aux côtés de la LDH qui désormais encourage ce genre de comportement.

Perversité suprême teintée d’arrogance, il se permet d’ajouter que :« La politique comme l’éducation ne doivent pas se laisser influencer, gérer, par l’émotion, les passions, voire les médias. »

Une mention spéciale pour l’hebdomadaire « Le Point », avec cet édito exemplaire de Claude Imbert qui, à notre connaissance, n’a jamais failli et qui n’oublie pas de préciser que :

…le soutien légitime au peuple palestinien, lorsqu’il se « jusqu’au-boutise », en vient à envisager, sans le dire, la pure et simple disparition d’Israël. Aucun argument sensé n’autorise pourtant à mettre sur le même pied, d’un côté la répression - fût-elle, en ses méthodes, critiquable - d’un Etat démocratique assiégé, et de l’autre le terrorisme fanatique de groupes semi-anarchiques échappant de plus en plus à l’autorité d’Arafat : l’Etat d’Israël, que l’on sache, n’endoctrine pas des enfants dans le culte de la bombe suicide...(Editorial complet en cliquant ici).

Preuve qu’avec les mêmes impératifs économiques, il existe encore de vrais journalistes dignes de ce nom, qui ne cèdent pas aux modes ou à l’attrait de l’argent. Un média n’est pas seulement l’instrument d’un pouvoir ou d’un groupe financier. Il a un devoir d’informer, une déontologie à respecter.

Des règles qu’ont tendance à oublier les chaînes de télévision, comme lors de la diffusion par France2 d’un reportage sur une petite Palestinienne supposée avoir été « exécutée sous les balles israéliennes », ou à travers les affaires Thuillier, Al Dura avec l’impunité indécente dont bénéficient leurs auteurs, même auprès du CSA.

S’y ajoutent les frustrations des « correspondants permanents », à l’image de Patrick St Paul, du Figaro, Gilles Paris, du Monde, Victor Cygielman, du NouvelObs qui, comme jadis Alexandra Schwartzbrod de Libé, ou Enderlin de France 2, haïssent leur nomination et vomissent jour après jour sur le pays où leur direction les a envoyés, d’où ils sont supposés couvrir les conflits en profondeur. Ils compensent hélas souvent leur manque d’ardeur par des analyses simplistes et réductrices.

PRIMO ne s’arrête pas pendant la période estivale et nous recevons un abondant courrier de personnes écoeurées qui nous disent s’être désabonnées du NouvelObs, ou qui ne veulent plus l’acheter.

Peut-être une nouvelle forme de protestation citoyenne devant l’inaction des autorités de tutelle, pour plus de transparence et de vérité dans l’information ? Pourquoi pas après tout, quand le droit de réponse dans notre pays n’est plus réduit qu’à la portion congrue.


(1) Sara Daniel, la propre fille de l’éditorialiste Jean Daniel, s’était distinguée en 2002 par un article où elle accréditait la thèse selon laquelle les soldats de Tsahal s’adonnaient à des


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette