Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Mondo Cane : l’imbécilité des tenants de la campagne BDS s’attaque au houmous (...)

Mondo Cane : l’imbécilité des tenants de la campagne BDS s’attaque au houmous sur le campus de Princeton....

Hélène Keller-Lind

samedi 27 novembre 2010
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

La campagne BDS vise à faire disparaître l’État hébreu en le délégitimant, le calomniant, le faisant boycotter tous azimuts, urbi et orbi. Quitte à priver les boycotteurs d’avancées médicales ou technologiques. Mais parfois cette frénésie anti-israélienne, qui n’a rien de positif pour le moindre Palestinien, montre parfaitement l’imbécilité et le ridicule des tenants de cette campagne. Il en est ainsi avec la guerre du Houmous qui fait rage sur le campus de la prestigieuse université Princeton...

L’université de Princeton ridiculisée par le Princeton Committee on Palestine

Très renommée, fondée en 1746, l’université de Princeton est l’une des plus vielle des États-Unis et se targue de « chercher à atteindre les plus hauts niveaux de distinction dans la découverte et la transmission de la connaissance et du discernement. »
C’était sans compter avec les excités de la campagne palestinienne anti-israélienne dite de Boycott, Désinvestissement et Sanctions... Car, par ses actions, et son choix de priorités, le Princeton Committee on Palestine, vient de décrédibiliser ce haut lieu du savoir.

Le Princeton Committee on Palestine se bat contre du houmous...


Pour une fois les excités de la campagne BDS ne s’en prennent pas au Technion ni à l’université Ben Gourion ou autres lieux d’excellence... Cette dernière opération en date, menée sur le campus de Princeton, n’est pourtant pas un gag. Les tenants de la campagne palestinienne anti-israélienne de Boycott, Désinvestissement et Sanctions n’ont pas peur du ridicule et ont les moyens financiers de leurs absurdités

Princeton Committe on Palestine .

Le Daily Princetonian nous apprend que le très actif – et prospère – Princeton Committee on Palestine, PCP, a décidé d’exiger qu’un houmous qui ne soit pas de la marque Sabra soit servi et vendu sur le campus.... et de faire procéder à un référendum sur la question....Information reprise par le Huffington Post

Le PCP prétend exiger qu’il y ait le choix d’un autre houmous, principe qu’acceptent les représentants du groupe Tigers for Israel – les Tigres pour Israël – . Mais ils soulignent qu’ils s’opposent à ce qu’un boycott et une interdiction visent purement et simplement la compagnie qui fabrique ce houmous, ce qui ressort des documents de PCP...

On apprend aussi qu’un groupe anti-israélien de Philadelphie avait publié une lettre ouverte allant dans le même sens en août dernier. Or, si les responsables de l’approvisionnement de l’université ont choisi cette marque c’est pour son rapport qualité prix, ce qui n’entre pas en ligne de compte pour le PCP

La raison invoquée par le PCP est que l’un des groupes à qui appartient Sabra à 50 %, le groupe Strauss, soutient la Brigade Golani. Selon le Président de PCP, Yoel Bitran – mais oui....il y a des OZ partout..- cette brigade a « une culture d’agression » et « les étudiants qui veulent manger cette nourriture traditionnellement arabe sont forcés d’acheter un produit qui est lié aux violations des droits de l’homme de civils arabes. » Le PCP estime que « le manque de choix est d’une violence particulièrement énorme pour les étudiants de Princeton qui sont d’ascendance arabe et ne peuvent manger une nourriture appartenant à leur culture par excellence à moins d’accepter de soutenir les crimes commis contre leur propre peuple. » Leur pétition a recueilli plus de 200 signatures, le minimum pour qu’il y ait référendum. Une soirée de « Boycott du Houmous Sabra » avait attiré 129 inscriptions quelques jours avant sa tenue.

Les Tigres pour Israël de l’université contraints de contre-attaquer...

La compagnie Strauss répond qu’elle fournit des paquets contenant des produits de soin et des équipements sportifs à des soldats israéliens. Des étudiants appartenant au groupe Tigers for Israel – les Tigres pour Israël – contre-attaquent sur Facebook avec le groupe « Save the Hummus !—Vote Against the Sabra Hummus Boycott »... - sauvez le Houmous ; votez contre le boycott du Houmous Sabra - qui a attiré des centaines de signataires.

Le PCP devrait boycotter les bases de données, Microsoft et les petites culottes Victoria Secret

Par ailleurs, les deux vice-présidents des TFI, Addie Lerner et Sammy Schatz soulignent que « des produits qui font partie de la vie des étudiants, y compris la technologie de la base de données de la Bibliothèque Forestone et les logiciels Microsoft, sont fabriqués par des compagnies qui ont ds liens avec Israël. Sous entendu : si cela dérange le PCP, que ses membres ne les utilisent donc pas...

Soulignant le ridicule de cette démarche, Addie Lerner ajoute que le coton utilisé par la marque Victoria Secret est cultivé en Israël.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette