Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > The Lancet se déshonore

The Lancet se déshonore

Hélène Keller-Lind

samedi 28 août 2010
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le journal médical britannique [The Lancet http://www.thelancet.com/] publiait en juin 2010 une série d’articles mensongers sur la santé publique dans la Bande de Gaza, tout étant bien sûr « la faute à Israël » . Interpellé par Honest Reporting son rédacteur en chef ironise mais montre sa noirceur dans une lettre ouverte au Guardian

The Lancet se décrit comme l’un des journaux médicaux principaux au monde. Il ne nous appartient pas de dire ce que sont ou pas ses qualités médicales. Mais dès lors qu’il s’agit d’Israël, ses lecteurs sont assurés d’être désinformés. Si l’on tape le mot « Israël » sur son site on a très peu de choses, d’ailleurs, mais surtout des articles sur les territoires palestiniens occupés=

Ce parti-pris anti-israélien été dénonçé récemment par Honest Reporting organisation qui a pour but de s’assurer que la couverture médiatique d’Israël soit équitable et qui, à ce titre, expose tous les abus. C’est dans ce cadre qu’elle démontait les articles publiés le 2 juillet par The Lancet sur « La santé dans les territoires palestiniens occupés,  » écrits à l’occasion d’un second séminaire de recherche sur ce thème qui s’était tenu en mars à l’université de Birzeit. Une université dont les étudiants soutiennent les campagnes BDS – Boycott, désengagement, sanctions- contre Israël Et qui, par ailleurs, est très appréciée et co-financée par le Quai d’Orsay, par le biais du consulat de France à Jérusalem


D’une part la quasi-totalité des auteurs de ces articles sont liés d’une manière ou d’une autre à des organisations qui mènent campagne contre Israël, voire militent pour la destruction de l’État hébreu. D’autre part ce qu’ils rapportent est souvent basé sur des ouï-dires, démarche bien peu scientifique...Et on retrouve les accusations classiques de femmes enceintes ne pouvant se rendre dans un hôpital pour accoucher, d’ambulances cibles de tirs, d’occupation cause de tous les maux – dans la Bande de Gaza y compris -. Bref, la litanie habituelle mais bénéficiant ici du sceau médical, donc d’une pseudo garantie de vérité. Opération de désinformation d’une grande portée de ce fait.


En réponse à Honest Reporting, le rédacteur en chef du Lancet, le Dr. Richard Horton, ironisa, remerciant Honest Reporting de lui avoir assuré un plus grand lectorat et « attiré l’attention d’un plus grand nombre sur la situation difficile des Palestiniens qui vivent sous occupation israélienne.... »


Dans le même temps il envoyait un courrier au Guardian en réponse à une lettre de Ron Prospor publiée dans le quotidien. L’ambassadeur d’Israël en Grande-Bretagne y précisait à quelle condition Israël pourrait parler au Hamas, autrement dit lever le blocus de la Bande de Gaza L’occasion pour Richard Horton de vilipender Israël tous azimuts . L’image qu’il donne de la Bande de Gaza serait comique tant elle est fausse si elle n’était lourdes de conséquences, compte tenu de la renommée et donc de l’audience du Lancet. Il n’y a ni terrorisme, ni incitation à la violence anti-israélienne à Gaza, dit-il, mais des gens dignes qui reconstruisent les ruines de leur maison à mains nues qui vivent dans un état sanitaire terrible à cause d’Israël – il n’a pas dû entendre parler des roquettes qui tombent sur le sud d’Israël, ni de Guilad Shalit, ni des malheurs de Help Doctors empêchés de travailler a Gaza par le Hamas et il ignore de toute évidence que pour 2009, par exemple, ce sont plus de 10.000 patients gazaouis qui ont été traités en Israël qui n’avait nulle obligation de les soigner D’ailleurs, même s’il le sait, il feindrait sans nul doute de l’ignorer. Le terrible sort sanitaire des Gazaouis, selon lui, laisserait Israël totalement «  indifférent  ».


Ce journal médical de renommée fait donc œuvre de désinformation et est responsable des retombées non seulement sur Israël mais aussi sur les Juifs. Ceux de Grande-Bretagne étant déjà particulièrement discriminés n’avaient pas besoin de cette caution immorale pseudo-médicale.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette