Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Le boycott anti-Israël d’Aix en Provence. Mme Valerie Pecresse, Mr Mitterand (...)

Le boycott anti-Israël d’Aix en Provence. Mme Valerie Pecresse, Mr Mitterand faites, de grâce, que le colloque ait lieu, au nom de la France !

Par Arnold Lagémi

mercredi 21 juillet 2010
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le Président de l’Université d’Aix Marseille vient de décider l’annulation du colloque. Voici ses motifs :
_ « L’université étant universelle, toute entrave à l’universalité est contraire à l’essence de l’université. Tout universitaire qui met comme condition à sa participation à un colloque la non participation d’un autre universitaire falsifie l’esprit de l’université et par là même s’en exclut. L’annulation du colloque « Ecrire aujourd’hui en Méditerranée : échanges et tensions », répond à un souci de respect de l’esprit universitaire, qui est d’abord un respect des personnes. On ne colloque pas avec qui exclut le dialogue ».
Jean-Paul Caverni Président de l’Université de Provence Aix-Marseille I

Cette décision est inacceptable. Les maîtres chanteurs ont donc le pouvoir de faire annuler des manifestations culturelles en France ! Esther Orner est certes pénalisée mais les autres participants aussi ! Madame la Ministre, Monsieur le Ministre, faîtes en sorte, que ceux qui s’excluent du dialogue n’en fassent pas payer le prix à celles et ceux qui se font encore une « certaine idée » de la liberté et de la République.

Que ce colloque ait lieu, au nom de la France !


À PROPOS DU BOYCOT CULTUREL D’ISRAËL À AIX EN PROVENCE.

LETTRE OUVERTE À Mme VALERIE PECRESSE, MINISTRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE,

À MONSIEUR FREDERIC MITTERAND, MINISTRE DE LA CULTURE ET DE LA
COMMUNICATION.

Par Arnold Lagémi (Comité de soutien à Ester Orner)

Madame la Ministre,

Monsieur le Ministre,

L’éviction de l’écrivain Israélien Esther Orner, du colloque prévu à l’Université d’Aix en Provence, Aix, Marseille 1, sur le thème : « Ecrire en Méditerranée, » au motif, que « certains participants Arabes ne s’y associeraient pas, si un envoyé d’Israël devait s’y joindre » nous amène à estimer opportun de solliciter votre concours pour une intervention réparatrice d’une violation flagrante des règles de droit.

En effet, que l’Université Française devienne une officine de propagation de l’antisémitisme et du racisme crée la malheureuse opportunité de vous conduire à aider au rétablissement de l’équité et de l’ordre républicain.

L’honneur de la France, étant directement et, au premier rang, concerné par cette lamentable affaire, ne saurait laisser insensible les représentants de l’Etat que vous êtes.

L’outrage à caractère raciste imposé à cette représentante de la nation israélienne, se manifestant en France, et, par le biais d’un symposium organisé par une organisation universitaire française, pose de, prime abord, la responsabilité de l’Etat sur le territoire duquel pareille infamie est commise. Il porte préjudice à la République en bafouant sa dignité, tout en mettant à l’épreuve par un procédé intolérable, sa capacité et sa volonté à une réaction légitime.

Monsieur le Ministre de la Culture, vous occupez le fauteuil d’un illustre défenseur des libertés, en l’occurrence, André Malraux, qui, jusqu’à la veille de sa mort, parcourut le monde, en quête, de combats pouvant engager le renom, la grandeur et l’influence de la France.

L’occasion de vous inscrire dans un combat tout aussi fameux vous est offerte.

Gageons, Madame, Monsieur, que vous saurez déployer dans ce lamentable incident, tous vos efforts pour qu’aux yeux des Français d’abord, et au regard du monde ensuite, votre action confirme que la France reste toujours la France et que, s’attaquer à son honneur, c’est tenter de l’atteindre dans ce qui fait d’elle une Grande Nation.

C’est, précisément, ce qui est en train de se passer à Aix en Provence, sous le couvert de l’Université !

En espérant un prompt rétablissement du droit, soyez assurés, Madame la Ministre, Monsieur le Ministre, de notre respectueuse considération.


Sources : information de Rachel Samoul transmise par le Dr Georges Amshalom à Terredisraël.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette