Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Le Conseil de Sécurité des Nations Unies a ajourné sa réunion sur l’opération (...)

Le Conseil de Sécurité des Nations Unies a ajourné sa réunion sur l’opération de Rafah, sans prendre de décision sur une résolution présentée par les pays Arabes

mercredi 19 mai 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Toute la hargne et l’énergie disproportionnée, déployée pour paralyser Israêl dans sa lutte contre le terrorisme et le trafic d’armes montre l’importance pour les « activistes » Palestiniens, du canal d’approvisionnement que représentent les tunnels de Rafah, qualifiés de « poumon du terrorisme ».

La résolution appelait « à un cessation complète » des démolitions de maisons dans la Bande de Gaza par les Forces de Défense d’Israël.

L’ajournement est venu après que les Etats-Unis aient soumis leur propre projet de résolution mardi qui amendait les fortes exigences contenues dans le projet arabe. Des diplomates arabes ont parlé du projet américain comme « non acceptable. »

Les Etats-Unis voudrait retiré de la résolution « la cessation complète par Israël, de sa pratique des démolitions de maison, en particulier dans le camp de Rafah. »

A sa place, les Etats-Unis la récrivent en invitant Israël « à respecter ses obligations conformément à la loi humanitaire internationale, y compris son obligation de ne pas entreprendre la démolition de maisons comme une mesure punitive ». Les Etats-Unis la récrivent aussi en incluant une expression exprimant « l’anxiété quant à la situation humanitaire de Palestiniens sans foyer dans le camp de Rafah. »

De plus la rédaction soumise par les Etats-Unis invite l’Autorité Palestinienne à prendre une action immédiate contre les groupes terroristes et les individus qui « projettent et exécutent des attaques terroristes » et appelle aussi à la fin du trafic illégal des armes dans la Rive Occidentale et la Bande de Gaza et l’utilisation illégale de maisons privées dans le camp de Rafah.

L’ambassadeur palestinien à l’ONU Nasser Al-Kidwa a dit que les Etats-Unis recherchaient à employer une tactique destinée à faire diversion pour empêcher de forcer Israël à arrêter de détruire des maisons. Si votée par le Conseil de sécurité la résolution serait obligatoirement conforme à la loi internationale.

L’Autorité Palestinienne a appelé la communauté internationale à faire pression sur Israël pour arrêter l’opération de Tsahal, a dit le Ministre d’Affaires de Négociations palestinien Saeb Erekat mardi.

La Ligue arabe, répondant aux appels palestiniens, s’est aussi réunie mardi au Caire et a dit que l’opération israélienne visait « à la purification éthnique... » La Ligue a aussi dit qu’il commencerait à prendre des mesures juridiques pour amener les Israéliens devant la justice pour des crimes de guerre.

Un jour après le développement militaire et l’isolement de Rafah du reste de la Bande de Gaza, les Forces de Défense d’Israël ont lancé une opération au début de mardi dans la ville qui visait à interrompre la contrebande d’armes à la frontière de l’Egypte et a arrêter ou tuer les terroristes.

Les Palestiniens mettent une énorme pression sur les membres du Conseil de sécurité pour publier une condamnation de l’opération de Tsahal et les démolitions, a annoncé Galei Tsahal mardi.

Mais la radio a aussi cité à l’Ambassadeur d’Israël à l’ONU Dan Gillerman qui a annoncé qu’il y avait un « très forte chance » que les Etats-Unis mettraient leur veto à une telle condamnation.

Erekat a dit à la Radio « la Voix de la Palestine » depuis l’Espagne que l’Autorité Palestinienne menait « de vastes contacts » avec des pays les persuader d’agir immédiatement pour arrêter le raid de Rafah, qui a vu au moins 20 Palestiniens tués et des résidants de Rafah fuyant leurs maisons craignant des nouvelles démolitions de maison.

« Nous faisons appel au monde entier à immédiatement intervenir pour bloquer l’escalade militaire d’Israël, » a dit Erekat.

En parlant à des journalistes à Ramallah, un assistant du Président de l’Autorité Palestinienne Yasser Arafat, Nabil Abu Rudeineh, a qualifié l’offensive « de guerre d’annihilation » et « de désastre humanitaire. » Il a aussi appelé à une intervention extérieure pour s’arrêter « ces massacres. »

Une déclaration publiée après la réunion d’urgence de la Ligue arabe, convoquée sur l’ordre de Palestiniens, a assimilé l’offensive de Tsahal dans Rafah « à des crimes de guerre. »

« [Le conseil] ... tient le gouvernement d’Israël complètement responsable des conséquences des crimes qu’il commet contre des Palestiniens désarmés et les condamne comme des crimes de guerre visant à la purification ethnique et à la punition collective, » ont dit les gouvernements, se rencontrant au niveau des représentants permanents à la Ligue arabe.

Israël porte la pleine responsabilité « des crimes contre des Palestiniens désarmés, » a-t- il ajouté.

« [Le conseil] ... affirme que les autorités légales arabes, en coordination avec les organisations internationales appropriées, poursuivront les crimes israéliens de guerre et présenteront pour un procès les criminels et ceux qui sont responsables, » dit la déclaration.

La Jordanie invité à Israël à arrêter son assaut et au retour aux négociations avec les Palestiniens.

Paul Patin, un porte-parole de l’Ambassade américaine à Tel-Aviv, a dit que les Etats-Unis ont demandé à Israël des clarifications quant aux opérations Rafah.

L’Union Européenne mardi a réitéré sa condamnation de l’action militaire, avertissant que les démolitions de maisons palestiniennes violaient « l’esprit et la lettre » de la feuille de route internationalement négociée pour la paix du Moyen-Orient.

Cette feuille de route toujours invoquée comporte dans sa PHASE I :

"L’Autorité palestinienne doit :

  • Faire « une déclaration sans équivoque réitérant le droit d’Israël à exister en paix et en sécurité et appeler à un cessez-le-feu immédiat et sans condition ».
  • « Entreprendre des efforts visibles sur le terrain pour arrêter, démanteler et restreindre les individus et groupes » qui organisent et commettent des violences contre les Israéliens.
  • Démanteler « les capacités et infrastructures terroristes ».
  • Mettre fin à toute incitation contre Israël. "

Curieusement les membres du Quartet occultent volontairement la fin du terrorisme Palestinien avant toute mise en place de la feuille de route

« Ce qui a lieu maintenant dans la Bande de Gaza est quelque chose que nous devons condamner et condamner très fortement, » a dit Javier Solana, le représentant de politique étrangère de l’Union Européenne.

« Ce qui se passe est la destruction de maisons et c’est quelque chose qui va beaucoup contre la lettre et l’esprit de la feuille de route, » a-t-il dit aux journalistes.

Solana a dit que l’Union Européenne désirait aider Israël à se retirer de la Bande de Gaza avec le plan proposé par le Premier Ministre Ariel Sharon. Mais il a dit des démolitions n’étaient pas « une façon de désengagement de la Bande de Gaza. »

Il faut noter la mémoire sélective de Javier Solana faisant l’impasse sur les bombardements et les attaques de Palestiniens contre les communautés Israéliennes et les civils.

L’envoyé de l’Union Européenne Marc Otte était en Israël pour des pourparlers avec les leaders israéliens, il apportait un message « de condamnation claire, » ont dit ses assistants.

Lundi, les ministres des Affaires Etrangères de l’Union Européenne de 25 nations ont publié une déclaration pressant Israël « de cesser telles démolitions immédiatement » qui violent "les obligations d’Israël dans la feuille de route, oubliant là encore de réclamer de l’Autorité Palestinienne le respect de ses obligations dans la feuille de route, c’est-à-dire l’arrêt du terrorisme approvisionné par les tunnels de Rafah…

Solana a dit que les Etats-Unis, les Nations unies et la Russie - les commanditaires associés à l’Union Européenne de la feuille de route - avaient des vues semblables sur les démolitions...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette