Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Blocs de pensée

Blocs de pensée

J. Ph Katz

mercredi 5 mai 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Pendant le conflit de 39/45, Hannah Arendt s’étonnait déjà des commentaires de la presse (américaine) de l’époque. Des pages entières d’analyses sophistiquées des discours d’Adolf Hitler, mais sans que jamais ne soit prononcé le mot « juif ».

La situation Irakienne et celle d’Israël donnent la même impression à l’observateur actuel. Il suffit de voir les innombrables articles évoquant « la haine anti américaine » des pays arabes (sans que jamais ne soient distingués les régimes et d’improbables opinions publiques), l’immoralité des photos de soldats humiliant leurs prisonniers, les incroyables tours de passe-passe journalistico-politiques à propos du plan Sharon dont on ne sait toujours pas s’il va dans le bon sens ou s’il est un « affront au peuple palestinien ».

Mais une épreuve de rattrapage a été proposée aux médias hexagonaux : la profanation du cimetière d’Herrlisheim. Les postures contre l’antisémitisme fleurissent comme le muguet avec cette douce assurance que les auteurs sont d’inspiration néo-nazie.

Pourtant… Ne serait-il pas utile de donner à « penser » le dogme qui anime les poseurs de bombes d’aujourd’hui ? Ne serait-il pas éclairant de répercuter auprès du lecteur Français les torrents antisémites des discours d’Al Qaïda et consorts ? Pire encore : il y a bien collusion entre les néo-nazis chéris par la gauche française et certaines tyrannies moyen orientales (cf la vie tranquille d’Aloïs Brunner en Syrie). Et il y a des points communs « à penser » entre les vieux fachos si commodes à dénoncer et les islamistes radicaux : la volonté exterminatrice. Car ne nous y trompons pas, quel que soit la conduite des gouvernements américain en Irak ou israélien dans les territoires disputés, l’extermination n’a jamais été inscrit à leur ordre du jour.

Les terroristes ne font pourtant pas mystère de leur objectif, et le 9/11 était un échantillon assez représentatif, tout comme l’assassinat barbare de Daniel Pearl.

Dans le Figaro daté du 5 mai, Renaud Girard prend ainsi la défense du régime Syrien « autoritaire, certes, mais (dirigé par) un gouvernement laïc qui a toujours combattu l’islamisme avec la plus grande fermeté ». Mais quelques lignes plus loin, Renaud Girard rappelle la mainmise de Dams sur le Hezbollah et l’aide accordée au Hamas sans y voir de contradiction. Il continue en disant que « les élites et masses arabes n’ont jamais cru à la sincérité de l’engagement américain en faveur de la démocratie ». Je félicite ce journaliste de connaître l’opinion des masses dans des pays où elles ne votent jamais. Devinez sur quel sujet se clôt l’article… Sur l’attitude des USA envers Israël bien entendu. L’appui de Bush au plan de Sharon avec « la légitimité donnée à certaines colonies en Cisjordanie a été reçue comme une gifle dans tout le monde arabe ». Voilà encore une formidable capacité d’analyse de Renaud Girard qui sait ce que pense « le monde arabe » sans jamais ces mêmes masses soient autorisées à voter. Rappelons que des gifles bien réelles se donnent dans ces dictatures sans émouvoir notre reporter.

Nos spécialistes se bornent donc à « penser à la place de » pour appuyer leur propre position, concentrant leur critique sur Israël et les USA, agenouillés devant les frontières d’avant 1967 comme si ces dernières avaient été tracées par la sacro-sainte ONU. Il serait pourtant utile d’ouvrir une petite fenêtre et de nous expliquer que « pensent » les poseurs de bombe et les égorgeurs plutôt que de débattre à l’infini des maladresses américaines et du tracé sinueux du


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette