Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > La Jordanie et la Cisjordanie devraient constituer le futur Etat (...)

La Jordanie et la Cisjordanie devraient constituer le futur Etat palestinien

L´écrivain libanais Farid Salman | MEMRI Middle East Media Research Institute

mercredi 11 novembre 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Farid Salman : La Jordanie est une invention. La Transjordanie, qui était un émirat avant de devenir le Royaume hachémite, fait partie de la Palestine. La Grande-Bretagne l´a créée pour couronner l´un des fils d´Hussein, de la péninsule Arabique, sur une partie du Levant - sur la Palestine. Cela consti tue la raison éternelle... Si on ne la supprime pas, le problème palestinien ne pourra être résolu.

Interviewer : Certains en Israël évoquent l´option jordanienne…

Farid Salman : Ils ont raison.

Interviewer : A l´époque d´Abba Eban...

Farid Salman  : Nous avons raté une occasion avec Abba Eban. C´est pourquoi les batailles de Septembre noir de 1969 et 1970 ont eu lieu et la crise a été déplacée ici, au Liban.

Interviewer : Mais le roi Hussein a réussi à sauver sa couronne…

Farid Salman  : Ce n´était pas lui. Ce sont les Anglais qui ont sauvé sa couronne. Glubb Pasha l´a fait pour son grand-père, et les Anglais poursuivent sur sa lignée. Les Israéliens aussi l´ont fait. Le régime sioniste en Israël est contre la paix. Il ne veut pas la paix. Abba Eban était l´un des personnages les plus importants en Israël, mais nous n´avons pas su profiter de lui, et les sionistes ont fini par se débarrasser de lui. Ils l´ont envoyé enseigner en Amérique, l´écartant de la scène. Il a vu la vérité. Aujourd´hui, je ne sais pas si je dois rire ou pleurer quand j´entends un Jordanien dire qu´il est Jordanien, alors qu´il existe des camps de réfugiés palestiniens en Jordanie. Il a oublié qu´il est Palestinien. Que voulez-vous dire par « Jordanien » ? Il existe une Transjordanie exactement comme il existe une Cisjordanie. Le roi de Jordanie était derrière la guerre du Liban. Il a envoyé les Palestiniens au Liban. Nous ne devons pas oublier le rôle joué par la Jordanie au Liban.

[…]

En ce qui concerne Israël, je suis très optimiste. Cela fait 40 ans que j´écris sur ce sujet - sur le sionisme et ceux que j´appelle les « Juifdaniens », ces Juifs dans le monde qui sont contre la philosophie et l´Etat sionistes. Ils sont maintenant au pouvoir, eux et Obama.

Interviewer : Ils ont commencé…

Farid Salman  : Avec le projet de Bush père...

Interviewer : A Madrid...

Farid Salman  : Oui. Ce sont eux qui ont mené Obama au pouvoir. Ils l´ont soutenu financièrement. Il y a quelques semaines, ils ont annoncé qu´ils créaient un lobby. Jusqu´à présent, ils agissaient en coulisses, mais maintenant ils agissent au grand jour. Une crise existentielle israélienne a vu le jour chez les Juifs eux-mêmes - opposant les sionistes aux non-sionistes. Les sionistes au pouvoir aujourd´hui - Liebermann et Netanyahou…

La paix ne pourra jamais venir d´eux... Ils susciteront une crise (d´identité) juive en Israël et dans le monde, et je pense qu´ils seront les perdants. S´ils n´en sont pas les perdants, ce sera la fin du régime sioniste en Israël.

Interviewer : Les Juifdaniens, qui soutiennent Obama, peuvent-ils saisir la solution et accorder aux Palestiniens le droit au retour ?

Farid Salman  : Nous avons fait du droit de retour un casus belli… Laissez-moi vous dire une chose : le jour où sera établi un Etat palestinien et que la Jordanie deviendra l´Etat palestinien, avec la Cisjordanie…

Interviewer : C´est la solution, à votre avis ?

Farid Salman  : Bien sûr. Et ce jour, nous n´aurons pas besoin de l´accord d´Israël pour le repeuplement… Quand il y aura un Etat palestinien, ce dernier invitera les Palestiniens. La Jordanie peut recevoir 30 millions (d´habitants). A New York, il y a 20 millions de personnes.

Interviewer : Pensez-vous que nous nous trouvions au début d´un processus d´effondrement de régimes et de trônes dans la région ?

Farid Salman  : Bien sûr.

Interviewer : Comme aux dominos, l´un entraînera la chute de l´autre ?

Farid Salman  : Sans aucun doute. Il n´y a pas d´autre solution au Moyen-Orient. Qui a inventé l´histoire du repeuplement (des réfugiés palestiniens) au Liban ? Soyons clairs : ce sont les sunnites. C´est Hariri, et sa soeur suit sa voie. L´ambassadeur palestinien au Liban est leur complice.

Interviewer : Abbas Zaki ?

Farid Salman  : Lui-même, avec Fouad Siniora. Il existe un plan visant à accroître le nombre de sunnites en intégrant les Palestiniens au Liban. Ce sont eux qui parlent de repeuplement. Le jour où le problème palestinien sera résolu et où ils auront un Etat - en Jordanie, en Cisjordanie, ou ailleurs…

Interviewer : Arafat disait : « Donnez-moi un Etat, ne serait-ce que sur le dos d´un âne. »

Farid Salman  : Où que ce soit… Un demi-million de Palestiniens au Liban iront dans leur Etat. Et on en finira avec cette histoire. Et on n´aura besoin ni de l´accord d´Israël ni de celui du monde. Ce sera leur Etat, et on les y invitera. Fin de l´histoire.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette