Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Goldstone fait un pas en arrière / Nadav Eyal, Maya Bengal et Liran Danash – (...)

Goldstone fait un pas en arrière / Nadav Eyal, Maya Bengal et Liran Danash – Maariv

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

vendredi 9 octobre 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le juge Richard Goldstone a accordé une interview au journal juif américain Forward pour tenter d’apaiser les réactions suscitées jusqu’ici par son rapport sur l’opération Plomb durci.

« Si c’était un tribunal, rien de ce que contient le rapport ne serait une preuve valable », a-t-il déclaré. Selon lui, les conclusions auxquelles il est parvenu et selon lesquelles des crimes de guerre auraient été commis, sont des conclusions au conditionnel destinées à servir de « feuille de route » à des enquêtes indépendantes de la part d’Israël et des Palestiniens.

Parallèlement, la tension s’avive entre Israël et la Suède, le ministre suédois des Affaires étrangères, Carl Bildt, ayant fait savoir, dans une déclaration officielle, que son pays accepte les conclusions du rapport Goldstone. M. Bildt a déclaré que ce rapport est digne de considération et a appelé à agir sur sa base. Il a toutefois souligné que le lieu où doit avoir ce débat est le Conseil des droits de l’homme des Nations-Unies. Il a également affirmé qu’Israël avait « commis une erreur » en décidant de ne pas coopérer avec la commission Goldstone.

Ces propos ont provoqué la colère de Jérusalem. « La réaction du ministre suédois des Affaires étrangères est on ne peut plus décevante », a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ygal Palmor.

Par ailleurs, selon un sondage réalisé au début du mois par l’institut Hagal Héhadash pour l’Initiative de Genève, 52 % des Israéliens sont satisfaits de l’action diplomatique du Premier ministre Netanyahu et estiment qu’il fera les concessions nécessaires pour parvenir à un accord permanent avec les Palestiniens. 56 % des Israéliens soutiennent les principes d’un accord sur la base de l’Initiative de Genève mais ne croit pas que l’on puisse pour l’heure parvenir à un tel accord.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette