Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Sarkozy à Assad : Faites pression sur le Hamas afin qu’il libère Guilad Shalit (...)

Sarkozy à Assad : Faites pression sur le Hamas afin qu’il libère Guilad Shalit / Barak Ravid et Jacky Huri – Haaretz

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

jeudi 8 octobre 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le président français, Nicolas Sarkozy, a adressé il y a deux jours un message au président syrien, Bachar Assad, lui demandant de faire pression sur la direction du Hamas à Damas afin d’avancer vers la conclusion d’un marché pour la libération du soldat enlevé Guilad Shalit. Selon des sources diplomatiques, les Syriens ont adressé ces jours-ci un message en ce sens au chef du bureau politique du Hamas, Khaled Mashal. Contrairement à ce qui avait été prévu, le président Sarkozy rencontrera aujourd’hui Noam Shalit, le père du soldat enlevé.

Depuis plus d’un an, le président Sarkozy mène une politique de rapprochement avec la Syrie, après une période de relations tendues entre les deux pays, à cause notamment de divergences concernant le Liban. Il y a une semaine, le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Mualem, était à Paris pour s’entretenir de la formation du nouveau gouvernement libanais et des relations franco-syriennes.

Lundi dernier, le président Sarkozy a dépêché à Damas ses conseillers, Claude Guéant et Jean-David Levitte, pour poursuivre ces entretiens. Les deux hommes ont rencontré le président Assad à qui il ont remis un message concernant Guilad Shalit qui possède la nationalité française. La France demande à Bachar Assad d’exercer son influence et de faire pression sur la direction du Hamas à Damas, et notamment sur le chef du bureau politique Khaled Mashal, pour faire avancer les contacts sur la libération de Shalit.

La France mène face à la Syrie un dialogue concernant Guilad Shalit mais, selon des diplomates français, le message a été cette fois-ci particulièrement appuyé suite à l’avancée obtenue par le médiateur allemand et la remise d’un signe de vie de Guilad en fin de semaine dernière. Les émissaires français ont demandé au président Assad de faire pression sur le Hamas afin de permettre à la médiation allemande de progresser le plus rapidement possible. Après ces entretiens, les Syriens ont informé les Français qu’un message en ce sens avait été transmis à la direction du Hamas à Damas.

Le président Sarkozy est régulièrement en contact avec la famille Shalit. Hier, Noam Shalit est arrivé à Paris où il a rencontré les conseillers du président et aujourd’hui, il devrait rencontrer le président. Cette rencontre n’était pas prévue, mais M. Sarkozy apprenant que Noam Shalit était à Paris, a exprimé le souhait de le rencontrer. Les Etats-Unis gèlent le canal syrien / Itamar Eichner – Yediot Aharonot

Le gouvernement américain a décidé de geler les efforts destinés à la reprise des pourparlers israélo-syriens, partant du principe que ce canal n’est pas « mûr » à ce stade, que la Syrie joue un rôle négatif en Irak et empêche la formation d’un gouvernement au Liban.

En revanche, les Américains font des efforts pour permettre la reprise des négociations israélo-palestiniennes. Malgré les informations publiées dans les médias américains quant à sa démission prochaine, l’émissaire spécial pour le Proche-Orient, George Mitchell, est arrivé hier en Israël pour achever l’élaboration du format des négociations, en déterminer l’ordre du jour et en fixer le calendrier. Aujourd’hui, M. Mitchell rencontrera le président Shimon Pérès, le ministre de la Défense Ehud Barak et le ministre des Affaires étrangères Avgidor Liberman. Vendredi, il s’entretiendra avec le Premier ministre Netanyahu ainsi qu’avec le président de l’Autorité palestinienne Abou Mazen à Ramallah.

Les Américains sont sceptiques quant à la possibilité que M. Mitchell parvienne au cours de cette visite à un accord sur l’ouverture des négociations. Un responsable américain a déclaré hier que les émeutes sur le mont du Temple et les évènements liés au rapport Goldstone témoignent de l’urgence de reprendre les négociations.

Un fonctionnaire américain a assuré que George Mitchell ne va pas démissionner, comme l’ont laissé entendre certains médias américains, et qu’il est déterminé à promouvoir la vision du président Obama et faire reprendre les pourparlers sur un accord permanent.

Le président Obama n’a accordé que deux semaines à la mission actuelle qui prendra fin le 18 octobre prochain. Après cette date, la secrétaire d’Etat, Hillary Clinton, devrait lui remettre un rapport provisoire sur l’avancement des contacts. Des responsables américains estiment qu’il y a d’ores et déjà eu une avancée, et que même si tout n’est pas finalisé avant cette date-butoir, il sera possible d’annoncer l’ouverture des négociations à la mi-octobre.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette