Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Victoire sur tapis vert

Victoire sur tapis vert

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

vendredi 7 août 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

/ Tzvika Brott – Yediot Aharonot
Le parti travailliste est au bord du démembrement, mais son président, Ehud Barak, peut au moins être réconforté par une chose : la stabilité de sa position au sein des instances du parti. Hier, les membres de la convention du parti travailliste ont approuvé la modification des statuts que réclamait Barak. Celui-ci a remporté un autre succès en parvenant à éviter, du moins pour l’instant, une scission du parti. Ehud Barak se prépare maintenant à la prochaine étape, celle des menaces. « Ceux qui ne rentreront pas dans les rangs n’auront pas leur place au sein du parti » a-t-il déclaré hier en privé.

Barak a remporté hier deux victoires : Il a réussi à faire adopter le projet qui lui tenait au cœur depuis plusieurs mois, ces nouveaux statuts qui lui donnent plus de pouvoir. Il est également parvenu à déstabiliser le groupe des « rebelles » constitué d’Amir Péretz, Eitan Kabel, Yuli Tamir et Ophir Pinès. A la dernière minute, juste avant l’ouverture de la convention, Ehud Barak est parvenu à un compromis avec les ministres Yitzhak Herzog et Avishaï Braverman qui s’opposaient, eux aussi, à la modification des statuts. Ce compromis, déjà évoqué par Yitzhak Herzog il y a deux mois, prévoit notamment que les élections à la présidence du parti auront lieu en octobre 2012, une date acceptée par les deux camps.

Reste que cette victoire d’Ehud Barak est avant tout une victoire formelle. Le risque d’une scission plane encore au dessus du parti. Contrairement à Ophir Pinès, qui s’est exprimé hier de manière un peu plus conciliante, les trois autres rebelles restent d’une humeur combative : « La décision de la convention est une décision technique, elle n’a aucune incidence sur la perte des valeurs et de l’idéologie du parti travailliste et c’est cela qui est douloureux. Mais quelqu’un s’en préoccupe-t-il ? Malheureusement, pas Ehud Barak », a déclaré Eitan Kabel.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette