Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Liberman : Dans deux ans je serai toujours président du parti

Liberman : Dans deux ans je serai toujours président du parti

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

mardi 4 août 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

/ Arik Bender – Maariv
« Si, après l’audition, le Conseiller juridique du gouvernement décide de m’inculper, je démissionnerai de mes fonctions de ministre des Affaires étrangères et, sous trois à cinq mois, je quitterai aussi la présidence d’Israël Béteinou ». C’est l’engagement pris hier par le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Liberman, qui a provoqué une vive émotion chez de nombreux membres de son parti.

Au lendemain de l’annonce de la police qui a recommandé son inculpation pour une série de délits graves, Avigdor Liberman a choisi la salle de la commission des lois de la Knesset pour y tenir une conférence de presse. Plusieurs dizaines de journalistes étaient présents ainsi que tous les députés du parti Israël Béteinou (à l’exception d’Anastasia Mikhaéli, en congé de maternité).

De nombreux regards étaient tournés vers le ministre de la Sécurité intérieure, Yitzhak Aharonovitch, dont on pouvait voir l’embarras. En effet, ni Aharonovitch ni aucun des députés ne savait ce qu’Avigdor Liberman était sur le point de dire. Or, une diatribe du président de son propre parti contre les enquêteurs aurait placé le ministre de la Sécurité intérieure dans une situation délicate.

Mais Avigdor Liberman est resté calme, du moins en apparence, et s’est déclaré heureux « qu’au terme de grands efforts, l’enquête se soit terminée. A présent, j’espère que le parquet aussi nous donnera une réponse rapidement. Je dois avouer qu’hier j’ai passé en revue les événements et ce sur quoi j’ai été interrogé au cours des dernières années et je vous le dis : Je n’ai rien à me reprocher et, si c’était à refaire, je referais la même chose ».

Autour de la table, de nombreux visages étaient tendus. Au sein d’Israël Béteinou on sait bien que si le leader du parti se voit obliger de quitter le gouvernement et la Knesset, l’avenir du parti pourrait bien être remis en question. Liberman a eu beau tenter de rassurer ses collègues en affirmant : « J’estime que l’année prochaine, et dans deux ans aussi, je serai toujours président du parti et ministre des Affaires étrangères et je vous promets que, quoi qu’il arrive, aux prochaines élections nous franchirons la barre des vingt sièges », aucun des députés du parti n’a souri et la salle est restée silencieuse./.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette