Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Point de presse du porte-parole du Quai d’Orsay

Point de presse du porte-parole du Quai d’Orsay

Actualits diplomatiques du ministre des Affaires trangres

mercredi 20 mai 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Pour revenir sur votre question au sujet des entretiens de M.Netanyahou avec l’administration amricaine et notamment avec le prsident Obama je tiens souligner que nous avons avec l’administration amricaine les mme demandes l’gard de l’ensemble des acteurs de la rgion, y compris l’gard des autorits israliennes.

Cela a été le cas quand Bernard Kouchner a rencontré son homologue israélien le 5 mai. Nous souhaitons que très vite nous reprenions le chemin de la paix et que soit rapidement constitué un Etat palestinien qui permette que deux Etats israélien et palestinien vivent en sécurité, côte à côte. Nous avons compris que c’est ce que le président Obama a indiqué au Premier ministre israélien. Le président Obama rencontrera le président égyptien et le président de l’Autorité palestinienne prochainement.

Je crois qu’à l’issue des différents entretiens il y aura probablement une affirmation de position consolidée. Mais les positions qui ont été exprimées par le président américain correspondent exactement aux discussions que nous avons régulièrement avec les autorités américaines sur le sujet, je rappelle que Bernard Kouchner en a parlé avec Hillary Clinton le 11 mai à Washington.
Nous espérons que les autorités israéliennes entendront clairement le message qui vient de la communauté internationale, par la France, par l’Europe et les Etats-Unis.

(L’année dernière la France a mené une grande réflexion avec l’Union européenne qui a donné naissance à un document présenté en novembre à l’administration Obama qui n’avait pas encore pris ses fonctions. Beaucoup de ces idées ont été adoptées par les Américains, elles étaient sur la même longueur avec ce que pensaient les Américains. Cela a donné naissance à la mission Mitchell. Mais tout cela était basé sur une administration israélienne qui entendrait ce que diraient l’Europe et les Américains sur l’Etat palestinien avec notamment l’arrêt de la colonisation dans un esprit d’ouverture. Mais il semblerait que cela ne soit plus du tout le cas. Avez-vous pensé à un plan B ou préparez-vous maintenant une autre approche qui serait àla mesure de l’administration israélienne actuelle ?)

Je vous remercie de rappeler le travail de réflexion conduit sous Présidence française, à l’initiative de Bernard Kouchner, aboutissant à la rédaction et à l’adoption de ce document qui sur un certain nombre de sujets propose à l’administration américaine de travailler avec elle pour aboutir à des résultats. Nous avons dit notamment qu’il fallait que l’administration américaine s’implique rapidement dès le début de son mandat sur ce sujet. C’est manifestement le cas. Nous n’avons pas la prétention de penser que c’est principalement grâce à ce travail européen. Cela montre cependant que nous sommes parfaitement en phase sur ce sujet. Il n’y a par ailleurs pas de plan B parce que nous pensons que le plan A est le plan utile et indispensable pour l’ensemble de la région et pour la stabilité internationale et nous allons continuer avec le président Obama à faire cet effort de conviction.

(L’autre thème débattu entre M. Netanyahou et M. Obama est la question iranienne. Sur cette question Obama a dit qu’il fallait attendre jusqu’à la fin de l’année pour voir si la nouvelle approche vis-à-vis de Téhéran pouvait aboutir à un résultat positif. Quelle est votre réaction et pensez-vous qu’il s’agit d’un délai suffisant pour clarifier la situation ?)

Je ne sais pas s’il faut le considérer comme un délai. C’est le rappel nécessaire pour les uns et les autres d’avoir cette double approche de dialogue et de fermeté quant au respect des décisions internationales. Il est important que les autorités iraniennes comprennent que nous sommes ouverts au dialogue mais qu’il faut que dans des délais raisonnables il y ait des réponses très claires y compris à nos propositions de réunion. Je vous rappelle que nous avons dit que nous étions prêts avec les ’’E3+3’’ et Javier Solana à rencontrer les autorités iraniennes pour discuter et avancer sur les différents éléments en discussion.

(Est-ce que vous allez exiger qu’Israël signe finalement le TNP comme les autres pays ? C’est la première fois que les Américains évoquent cette affaire.)

Notre position constante est d’appeler à l’universalité du TNP.

(Israël organise des manœuvres militaires près de la frontière libanaise. Aujourd’hui le secrétaire général du Hezbollah, M. Nasrallah a déclaré la mobilisation générale dans les rangs de Hezbollah. Y voyez-vous un risque de guerre ?)

On espère surtout qu’il n’y aura pas d’évolution négative concernant la stabilité et la sécurité de la région. Il y a des élections qui approchent au Liban. Nous sommes attentifs à ce que ces élections se déroulent dans un climat non conflictuel marqué par la transparence et la libre expression démocratique.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette