Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Affaire suivre

Affaire suivre

Par David Ruzi, professeur mrite des universits, spcialiste de droit international

vendredi 15 mai 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Les mdias ont rendu compte de la rcente lection des Etats-Unis au Conseil des droits de lhomme, organe subsidiaire des Nations Unies, que ladministration Bush avait dcid dignorer, avant mme de constater sa drive, souvent souligne.

Passons sur le fait que les Etats-Unis ont obtenu le même nombre de voix – 167 – que la Chine, ce qui en dit long sur la façon dont les 189 voix, qui se sont exprimées, apprécient, dans l’ensemble, « le concours apporté à la cause de la promotion et de la défense des droits de l’homme et les engagements pris volontairement en la matière », qualité requise des candidats, comme le rappelle, Malka Marcovich sur son blog.

Apparemment, la Jordanie et le Bangladesh, réélus, respectivement avec 178 et 171 voix sont mieux « appréciés », tandis qu’un nouvel élu, le Kirghizstan, fait également mieux, avec 174 voix.

Cuba a même obtenu 163 voix…..

Ce qui est, surtout, inquiétant c’est que l’emprise de l’Organisation de la Conférence islamique (OCI) se maintient, même si, apparemment, ses membres ne sont toujours que 14 sur 47.

Mais, il faut tenir compte du rôle joué par les groupes régionaux, au titre desquels d’ailleurs, les membres sont élus.

Or, dans le groupe des Etats d’Afrique, 6 Etats sur 13 sont membres de l’OCI et dans celui des Etats d’Asie, ils sont même 8 sur 13, de sorte que pour ces deux groupes, les membres de l’OCI sont de nature à déterminer la position de ces deux ensembles, les plus importants du Conseil, qui représentent, donc, 26 voix sur les 47 membres du Conseil et y détiennent la majorité.

Il est symptomatique de relever que le Kenya, candidat pour la première fois, au titre de l’Afrique, n’a pas été élu, tandis que d’autres pays musulmans étaient réélus (les Etats ne peuvent, toutefois, exercer que deux mandats consécutifs de 3 ans et ne peuvent se représenter qu’après un intervalle d’un an). Or cela aurait fait perdre une voix à l’OCI.

On est donc en droit de se demander ce que les Etats-Unis vont pouvoir faire pour tenter d’enrayer la dérive du Conseil depuis sa création en 2006 et éviter qu’il ne continue à se focaliser contre Israël, délaissant quelque peu d’autres régions, telles le Darfour, par exemple, qui mériteraient, pourtant, une plus ample sollicitude,

Jusqu’à présent, on n’a guère entendu les voix des pays du groupe de l’Europe de l’Ouest et autres pays. La France, l’Italie, les Pays-Bas et la Grande-Bretagne n’étaient pas soumis à réélection, cette année, et ce sont la Belgique, la Norvège et précisément les Etats-Unis, qui ont été élus pour remplacer l’Allemagne, le Canada et la Suiss,e qui n’étaient pas candidats à un autre mandat.

Du moins peut-on espérer que le représentant des Etats-Unis n’hésitera pas lui (ou elle) à dénoncer, même en n’étant pas suivi, le dysfonctionnement d’un organe, qui pourrait, ou en tout cas, devrait jouer un rôle essentiel dans la défense des droits de l’homme, considérés comme une notion ayant valeur universelle.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette