Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Al-Gamaa Al-Islamiyya : Les Accords de Camp David sont valides selon la Charia

Al-Gamaa Al-Islamiyya : Les Accords de Camp David sont valides selon la Charia

MEMRI Middle East Media Research Institute

lundi 27 avril 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Trente ans aprs la signature des Accords de Camp David par Isral et lEgypte, un haut responsable dAl-Gamar Al-Islamiyya (organisation gyptienne fonde dans les annes 1970 en opposition aux Frres musulmans, jugs trop libraux sur le plan religieux, qui a perptr plusieurs attentats dans les annes 1970 et 1980, avant de renoncer la violence au dbut du sicle, prnant la coexistence avec le gouvernement en place) affirme que ces Accords ont t sanctionns par la Charia et ont servi les intrts gyptiens. Le caractre exceptionnel de cette dclaration vient du fait que pendant des annes, lorganisation sest violemment oppose la reconnaissance de lEtat dIsral et linstauration de relations pacifiques avec lui.

En révisant intégralement leurs positions, les leaders d´Al-Gama´a Al-Islamiyya, emprisonnés en Egypte, se sont engagés à renoncer à la violence, ont demandé pardon pour les crimes passés et ont entrepris d´ériger une nouvelle idéologie prônant la coexistence pacifique. (1)

Ci-dessous des extraits de la déclaration du fondateur et mufti du mouvement, Najeh Ibrahim, mise en ligne sur le sire Islam on Line : (2)

Le mufti : les Accords de paix avec Israël sont valides selon la Charia

Le mufti du mouvement, Najeh Ibrahim, qui purge une peine de 25 ans de prison pour avoir collaboré à l´assassinat du président égyptien Anouar Sadate, a confié à Islamonline.net que le traité de paix israélo-égyptien était valide selon la loi religieuse islamique. Se référant au précédent que représente le traité de Hudaybiyya, (3) Ibrahim soutient que « la Charia autorise les accords et les relations pacifiques, que ce soit entre musulmans ou entre musulmans d´une part, juifs, chrétiens ou membres de tout autre groupe ethnique de l´autre, si ces relations servent les intérêts des pays islamiques. » Il ajoute que les affirmations selon lesquelles la paix avec les Juifs est interdite, émises par plusieurs jeunes dirigeants du mouvement dans les années 1970 jusqu´à ce jour, entrent en contradiction flagrante avec la Charia.

La reconnaissance de l´Etat d´Israël : Une concession pragmatique provisoire

Ibrahim poursuit : « Malgré les nombreux défauts des Accords de Camp David, c´était la meilleure option de l´Egypte à l´époque, d´autant plus que la situation intérieure, régionale et internationale de l´Egypte présageaient la poursuite du conflit militaire avec Israël. »

Il ajoute : « L´Egypte n´a pas la capacité militaire, politique ou économique de libérer la Palestine, et ne s´y est même pas essayée dans aucune de ses guerres (…) – dont l´objectif était de répondre à ses propres intérêts politiques, militaires et économiques. » Ibrahim souligne toutefois que « si l´occupation israélienne de la Palestine était illégitime au niveau religieux, elle faisait partie de la réalité ». Et de préciser : « Faire face à cette réalité en reconnaissant Israël comme Etat [souverain] ne signifie pas lui accorder la légitimité religieuse. »

Ibrahim justifie sa position par des considérations historiques : Pendant les croisades, deux dirigeants musulman, Salah Al-Din Al-Ayoubi, l´un des plus grands rois musulmans de l´époque, et Nour Al-Din Mahmoud, ont signé des traités de paix et des trêves (hudna) avec les Croisés. Il rappelle que « nulle autorité religieuse ne s´était opposée à ces accords, sauf pour dire qu´ils sanctionnaient l´occupation de terres musulmanes par les Croisés (…) Il s´agissait toutefois d´un compromis provisoire, dicté par les intérêts et l´équilibre des pouvoirs. »

Les adversaires des Accords de Camp David n´avaient rien de mieux à proposer

Ibrahim affirme aussi qu´aucun des pays arabes qui s´est opposé à Camp David, notamment l´Irak ou la Syrie, « n´a proposé de meilleure alternative politique ou militaire, et aucun d´eux n´a rien accompli d´aussi remarquable que Camp David, avec tous ses défauts. »


[1] Voir MEMRI Inquiry & Analysis No. 309, « The Al-Gama´a Al-Islamiyya Cessation of Violence : An Ideological Reversal, » de Y. Carmon, Y. Feldner et D. Lav, 22 décembre 2006 : http://memri.org/bin/articles.cgi?P....

[2] www.islamonline.net, 27 mars 2009. Ibrahim a fait des déclarations similaires pour le site de Gama´a Al-Islamiyya, www.egyig.com, soulignant qu´il exprimait son avis personnel et non la position officielle du mouvement.

[3] La trêve de Hudaybiyya, signée en 628 entre le prophète Mahomet et ses adversaires de la Mecque, la tribu polythéiste quraychite, portait s ur une durée de dix ans. Elle a été signée par le Prophète quand ce dernier s´est aperçu que ses forces étaient inférieures à celles de ses adversaires. Deux ans après la signature de l´accord, Mahomet captura la Mecque.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

Processus de paix
Israël et les États-Unis ne reconnaîtront qu’un gouvernement palestinien modéré - février 2007
Remise en question du traité de paix israélo-arabe - novembre 2006
La falsification de Genéve - décembre 2003
Proposition française d’une conférence internationale sur le Proche-Orient - octobre 2003
Nouvelles offres de paix au Moyen-Orient - un guide de poche - décembre 2003
Les Palestiniens face l’embarrassant projet de paix - juillet 2007
Une ville du Maryland choisie pour accueillir une conférence de la paix sur le Proche-Orient - septembre 2007
Janvier 2010 : Ballet diplomatique - janvier 2010
Netanyahu tente encore une autre approche pour la paix avec les Palestiniens - août 2011
Les ARCHIVES ! Abou Mazen : « Si nous devions de nouveau nous réunir à Camp David, nous resterions sur nos positions. » - septembre 2010
MEMRI
Sermon du vendredi sur la tlvision du Hamas : Si Allah veut, les Juifs seront extermins jusquau dernier - avril 2009
Les Arabes vus par les Japonais - janvier 2004
Un chroniqueur arabe : « L’Establishment religieux doit avoir le courage d’émettre des fatwas contre le terrorisme » - mai 2006
L’imam de Drancy Hassen Chalghoumi : « Nous, musulmans d’Europe, sommes des otages [piégés] entre intégrisme et racisme » - septembre 2012
Assad altère son interview au New York Times : un message aux Américains, un autre aux Syriens - janvier 2004
Un journaliste réformateur : Les musulmans résidant à l’étranger ne peuvent pas imposer leurs valeurs ; nous ne permettons pas aux chrétiens parmi nous de nous imposer les leurs. - mai 2006
L’exploitation des enfants pour le djihad en Syrie - mai 2013
Sermon du vendredi Kerman, en Iran : Si l’Iran est attaqu, des dizaines de milliers de missiles seront envoys sur Isral ; le prsident Bush devrait tre condamn cent fois la peine de mort - mai 2007
Al-Rahma TV : - mars 2011
Sur le site pour enfants des Frères musulmans : Nous devons nous préparer au djihad contre les ennemis d’Allah ; tuer des enfants est une coutume juive - avril 2006
Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette