Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > La Suisse participera la confrence de Durban II

La Suisse participera la confrence de Durban II

ATS | 18.04.2009 | 13:49

samedi 18 avril 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

DCISION | La Suisse a dcid de participer la confrence de l’ONU contre le racisme (Durban II), prvue ds lundi Genve. Le projet de document final adopt vendredi respecte les lignes fixes par le Conseil fdral, a indiqu samedi le Dpartement fdral des affaires trangres (DFAE).

La composition de la délégation sera annoncée ultérieurement, a précisé le DFAE.

Vendredi, un porte-parole du département dirigé par Micheline Calmy-Rey avait affirmé que la Suisse attendait de voir si le projet de compromis dépassait ou non les lignes rouges fixées par le Conseil fédéral.

Comme condition de sa participation, la Suisse avait exigé que le projet de document soumis à la conférence ne stigmatise pas un pays (Israël) en particulier, ne propose pas de nouvelles obligations et garantisse la liberté d’expression (pas de mention de la diffamation des religions).

Les Européens hésitent

Des consultations se poursuivaient ce week-end entre Européens sur une décision de participation à la Conférence sur le racisme, a-t-on indiqué samedi au ministère français des Affaires étrangères. Au lendemain d’un accord à Genève sur un projet de déclaration finale, une conférence téléphonique a réuni les chefs de la diplomatie français, allemand, britannique, néerlandais et tchèque, a-t-on précisé de même source. Un nouvel entretien est prévu dimanche, selon un diplomate français.

Vendredi, le Français Bernard Kouchner a envoyé une lettre à ses homologues européens pour tenter d’unifier la position européenne sur cette participation. Plusieurs capitales européennes craignent des dérapages liées à la présence annoncée au siège des Nations unies de Genève du président iranien Mahmoud Ahmadinejad, en campagne électorale dans son pays.

Les options sont un boycottage, une participation politique ou juste diplomatique, ou une présence comme simple observateur. Le 6 mars, l’Italie, opposée au projet de déclaration d’alors, avait annoncé son retrait. Les Etats-Unis n’ont pas encore officialisé leur position.

Moutinot accueillera Ahmadinejad

Laurent Moutinot juge déplacée la polémique autour de sa poignée de main au président iranien. Mahmoud Ahmadinejad sera accueilli à sa descente d’avion dimanche par un représentant du Conseil d’Etat, un geste qui fait grincer des dents ceux qui jugent le représentant de la République islamique d’Iran infréquentable.

Dans une interview parue samedi dans la « Tribune de Genève » et « 24 Heures », Laurent Moutinot précise qu’il s’agit d’une « tradition protocolaire qui reste la même, que l’hôte soit président des Etats-Unis ou d’un archipel polynésien », a-t-il rappelé. Depuis au moins 60 ans, un membre du gouvernement cantonal se déplace chaque fois pour accueillir un chef d’Etat de passage à Genève.

Le président de la Confédération Hans Rudolf Merz rencontrera lui son homologue iranien dimanche soir, après son arrivée à l’aéroport de Genève, qui est prévue vers 17h. « Il s’agira d’une réunion de travail », a précisé vendredi la porte-parole du président. Un communiqué sur le contenu des entretiens sera publié à l’issue de la rencontre.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette