Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Hamas et Fatah divergent sur le respect des accords avec Isral

Hamas et Fatah divergent sur le respect des accords avec Isral

L’Express | Reuters

vendredi 13 mars 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le Hamas et le Fatah n’ont pas russi, pour l’heure, surmonter leurs divergences dans leurs pourparlers de rconciliation, rapportent des dlgus aux discussions qui se droulent au Caire. Le Fatah, mouvement du prsident palestinien Mahmoud Abbas, insiste pour que son rival islamiste « se conforme » aux accords dj conclus avec Isral mais le Hamas refuse de s’engager sur ce point.

Le Mouvement de résistance islamique a proposé de modifier la formulation, en employant le verbe « respecter » au lieu de « se conformer à ».

Mais cette proposition ne satisfait ni les Etats-Unis, ni Israël, ni leurs alliés occidentaux, qui réclament que le groupe palestinien reconnaisse les accords passés avec l’Etat juif par l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), dirigée par Mahmoud Abbas.

Le Hamas, vainqueur des élections législatives en 2006, s’est emparé par la force, en juin 2007, de la bande de Gaza aux dépens des forces de l’Autorité palestinienne, qui maintient son contrôle sur la Cisjordanie.

Ni Israël ni les Etats-Unis ne reconnaissent cet état de fait et l’Etat juif a imposé un blocus sur l’enclave côtière.

Le désaccord entre les négociateurs du Hamas et du Fatah a incité le chef des services de renseignement égyptiens Omar Souleimane, médiateur dans les discussions, à rencontrer jeudi soir les chefs des deux délégations.

PRISONNIERS

A Ramallah, en Cisjordanie, Mahmoud Abbas a admis que les négociations « rencontraient des difficultés ». « Obtenir la réconciliation nationale exigera des efforts et une authentique volonté », a-t-il dit.

Faouzi Barhoum, le délégué du Hamas, a précisé que les deux parties n’étaient « pas d’accord sur le calendrier de travail du nouveau gouvernement » et qu’il restait « des obstacles à lever pour aboutir à une formule équilibrée ».

Le Fatah et le Hamas ont formé un gouvernement d’unité en 2007, dont le programme prévoyait de « respecter » les accords passés avec Israël.

Le Hamas, dont la charte fondatrice appelle à la destruction de l’Etat juif, a suggéré qu’il accepterait un Etat palestinien dans les territoires capturés par Israël en 1967 mais rejeté toute reconnaissance formelle.

Le Hamas insiste sur le droit de revendiquer l'ensemble de la Palestine, y compris ce qui constitue aujourd'hui Israël , mais n’a pas exclu d’observer une trêve de 15 à 20 ans.

Un autre obstacle qui a, selon le mouvement islamiste, jeté une ombre sur les travaux des cinq commissions de négociations est la détention de centaines de partisans du Hamas en Cisjordanie, sous la garde des forces de sécurité du Fatah.

Les services de sécurité fidèles à Mahmoud Abbas nient détenir qui que ce soit pour des raisons politiques. Ils n’en ont pas moins annoncé la libération de 45 partisans du Hamas jeudi. Un responsable du Hamas a confirmé 30 libérations mais ajouté que huit autres partisans du mouvement avaient été interpellés jeudi soir.

« Cette question est devenue le plus grand obstacle au succès d’un dialogue », estime Faouzi Barhoum. « Nous ne cèderons jamais sur ce point. »


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette