Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Accord de paix : Israël exige la libération du soldat Gilad Shalit

Accord de paix : Israël exige la libération du soldat Gilad Shalit

Cyberpresse | AFP

samedi 14 février 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Israël ne conclura aucun accord de trêve avec le Hamas dans la bande de Gaza sans la libération du soldat israélien Gilad Shalit, a affirmé samedi le premier ministre Ehud Olmert dans un communiqué. « La position du premier ministre est qu’Israël ne parviendra pas à des arrangements sur la question de la trêve avant la libération de Gilad Shalit », a indiqué le communiqué.

« L’ordre des priorités sont la sécurité des habitants du sud (du pays) et la libération de Shalit. Israël investira tous ses efforts pour atteindre ces deux objectifs », ajoute le texte, soulignant que toute « décision sera prise (...) en tenant compte des nouvelles circonstances créées par les élections ».

La droite israélienne, tenante d’une ligne dure face au mouvement islamiste Hamas, est pratiquement assurée de former le prochain gouvernement israélien dans la foulée des élections législatives du 10 février.

Le caporal franco-israélien Gilad Shalit a été enlevé en juin 2006 par des groupes armés palestiniens, dont le Hamas, dans une opération de commando menée à la lisière de la bande de Gaza.

Plus tôt samedi, le Hamas avait accusé Israël d’être revenu sur ses positions concernant la durée d’un éventuel accord de trêve.

Le Hamas dénonce « la marche arrière (d’Israël) concernant la trêve. Ils (les Israéliens) ont demandé une trêve sans limite de temps et non d’un an et demi comme convenu », a affirmé dans un communiqué un porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum.

Les récents raids à Gaza menés par Israël et son « obstination sont des obstacles placés par Israël devant les efforts (pour parvenir) à une trêve », a-t-il ajouté, soulignant que son mouvement faisait porter à l’État hébreu « la responsabilité des conséquences de cette escalade dangereuse ».

Le Hamas avait annoncé jeudi avoir donné son accord pour une trêve de 18 mois dans la bande de Gaza contre la levée du blocus imposé par Israël à ce territoire palestinien. Selon lui, l’Égypte devait annoncer officiellement dans les 48 heures un tel accord.

Mais le chef en exil du Hamas, Khaled Mechaal, a exprimé vendredi à Doha des doutes sur une annonce d’ici dimanche par l’Égypte d’un accord de trêve avec Israël, faisant part à l’AFP d’une « complication » dans les négociations.

« Les Egyptiens nous ont informés que l’annonce de cette trêve serait faite dimanche, mais il y a eu une complication et on ne sait pas si cette date sera respectée », a-t-il dit.

Omar Souleimane, chef des services de renseignement égyptiens et homme clé des négociations, a rencontré plusieurs fois les responsables israéliens et du Hamas pour tenter de mettre en place une trêve à long terme sur Gaza.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette