Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Gilad Shalit : Israël plus souple sur un échange de prisonniers

Gilad Shalit : Israël plus souple sur un échange de prisonniers

jeudi 22 janvier 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Les responsables israéliens ont assoupli leur position sur les conditions de libération de prisonniers palestiniens en échange du soldat israélien Gilad Shalit détenu par le Hamas, a indiqué jeudi Galei Tsahal. Plusieurs ministres, dont la chef de la diplomatie Tzipi Livni, ainsi que le chef du Shin Beth (service de sécurité intérieure), Youval Diskin, acceptent désormais la libération de la plupart des détenus dont le hamas exige l’élargissement en échange du soldat, a ajouté la radio.

Selon elle, ces responsables estiment que le Hamas, au pouvoir à Gaza, est sorti « très affaibli » de l’opération militaire israélienne de 22 jours contre le territoire palestinien. La libération de détenus du Hamas ne permettrait pas à ce mouvement de se renforcer, ont-ils estimé. La radio a précisé que le Premier ministre israélien Ehud Olmert était décidé à déployer le maximum d’efforts pour ramener Gilad Shalit, capturé en juin 2006, dans ses foyers avant les élections législatives du 10 février.

Le conseiller politique au ministère israélien de la Défense, le général de réserve Amos Gilad, devait se rendre jeudi au Caire pour reprendre les discussions avec les Egyptiens qui jouent le rôle d’intémédiaires avec le Hamas pour le dossier de la trêve à Gaza et celui de Gilad Shalit. « Nous sommes tous responsables de son retour », a affirmé à Galei Tsahal Mme Livni, réaffirmant qu’Israël ne procéderait pas à la réouverture des points de passage entre Israël et Gaza « tant que la question de Gilad Shalit est en suspens ».

Ce soldat, qui a également la nationalité française, a été capturé par des groupes terroristes palestiniens, dont la branche armée du Hamas, à la lisière de la bande de Gaza en territoire israélien en juin 2006. Depuis il est détenu par le Hamas qui exige que plusieurs centaines de prisonniers détenus par Israël soient relâchés en échange de sa libération. Plusieurs tentatives de négociations en vue de cet échange menées via l’Egypte ont échoué ces dernier mois.

Mercredi, le ministre égyptien des Affaires étrangères, Ahmed Aboul Gheit, a affirmé que ni l’Egypte ni Israël n’avait d’informations sur le sort de Gilad Shalit. En octobre, le président égyptien Hosni Moubarak avait affirmé que le soldat était en bonne santé et que le Hamas ne lui ferait aucun mal.

Par ailleurs, la chef de la diplomatie israélienne Tzipi Livni a prévenu jeudi qu’Israël se réservait le droit d’attaquer de nouveau les tunnels reliant la bande de Gaza à l’Egypte, qui servent notamment à la contrebande d’armes.

« Pour les tunnels, rien ne sera comme avant, les choses doivent être claires : Israël se réserve le droit d’agir militairement contre les tunnels, un point c’est tout », a-t-elle déclaré à la radio publique. « S’il faut agir nous le ferons, nous exercerons notre droit à la légitime défense, nous ne confierons pas notre sort aux Egyptiens, ni aux Européens ou aux Américains », a ajouté la ministre.

Elle faisait allusion aux arrangements conclus ou qui sont en cours de discussions avec l’Egypte, plusieurs pays européens et les Etats-Unis sur les moyens d’empêcher le trafic d’armes destinées à la bande de Gaza, contrôlée par les terroristes palestiniens du Hamas depuis juin 2007.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette