Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Un point de langue ? Ofereth Yetsouka.

Un point de langue ? Ofereth Yetsouka.

Francine Kaufmann - Professeur au Département de traduction de l’université Bar Ilan (Israël)

vendredi 9 janvier 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Chacun sait que l’opération « Ofereth Yetsouka » a été déclenchée durant la fête de ‘Hanoucca, le samedi soir 27 décembre 2009, au moment d’allumer la septième bougie de la fête des lumières, qui célèbre à la fois le miracle de la fiole d’huile et l’héroïsme des Hasmonéens dans leur guerre contre les Grecs.

Le nom de code de l’opération a été traduit en français par « opération plomb durci » ou parfois : « plomb fondu », voire « coulée de plomb » ou « chape de plomb ».

En français, les connotations de ces appellations sont dures et cruelles puisque l’impression reçue est celle d’une volonté israélienne apparemment déclarée d’écraser la bande de Gaza sous des tonnes de plomb.

De fait, l’expression Ofereth Yetsouka est empruntée à un vers d’une chanson populaire de ‘Hanoucca (aussi célèbre pour tout Israélien que le fameux chant de Noël « Mon beau sapin »). L’auteur en est Bialik (celui qu’on appelle le poète national de la renaissance hébraïque) et son poème a été adapté et mis en musique pour enrichir le répertoire des chansons d’enfants pour les jours de fêtes. Il y est dit en résumé : En l’honneur de ‘Hanoucca, papa a allumé des bougies, maman a cuit des galettes, mon frère m’a offert une toupie de plomb fondu… (sevivone mè-Ofereth Yetsouka). A l’époque de Bialik, les toupies, comme les soldats de plomb ou encore les caractères d’imprimerie étaient fabriquées en plomb fondu (yatsouk) puis coulé dans des moules et refroidi. Aujourd’hui on utilise notamment le plastique mais le jeu de la toupie (déjà représenté dans un dessin célèbre de Chagall) reste traditionnel : sur chacune des facettes de la toupie de ‘Hanoucca (ou sevivone) figure l’initiale d’un des mots qui composent la phrase : « Un grand miracle a eu lieu là-bas/ici ».

En hébreu « Ofereth Yetsouka » évoque donc à la fois le moment où l’opération a été lancée, l’héroïsme des combattants hasmonéens et leur victoire, quasi « miraculeuse », tout en connotant les réalités actuelles, le plomb des missiles lancés sur Israël et celui des bombes lancées sur Gaza. S’il n’était pas trop tard pour renommer l’opération en français, je proposerais : « Opération : ‘Hanoucca de plomb ».


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette