Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Quelle est la prochaine cible après Madrid ?

Quelle est la prochaine cible après Madrid ?

DEBKAFILE

lundi 15 mars 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

... Selon des données réunies par nos experts, en décembre 2002, trois mois avant l’invasion par les Etats-Unis de l’Irak, Al-Qaeda a commencé à publier un flot de fatwas désignant les théâtres d’opération principales futures en Europe. L’Espagne était dans la liste, mais pas le première.

1. La Turquie était première. Les fondamentalistes islamiques y sont contraints pour récupérer l’honneur et la gloire des Califats ottomans qui ont été piétinés par les forces Chrétiennes en 1917, dans les derniers jours de la Première guerre mondiale.

2. L’Espagne suivait. Là, Al-Qaeda assigne aux Musulmans le but de récupérer leur royaume perdu en Andalousie.

3. L’Italie et sa capitale étaient en troisième. Les fondamentalistes musulmans voient Rome comme un centre du monde de l’hérésie à cause du Vatican et du Pape.

4. Vienne venait ensuite parce que les armées des Musulmans qui s’y avançaient ont été défaites en 1683 avant qu’ils ne puissent envahir le cœur de l’Europe.

Ces aspirations sont loin de se limiter à un bord fou de l’Islam radical. Le prédicateur arabe le plus populaire de la télévision mondial, Yusouf Kardawi, que DEBKAFILE a déjà mentionné, souscrit au même ordre du jour dans ses sermons sur Al-Jazeera avec une différence. Tandis que Al-Qaeda aspire « à libérer » la Turquie, l’Espagne, l’Italie et Israël par la force des armes, Kardawi qui s’adresse aux masses depuis un studio du Qatar juste environ à cent yards du QG du Commandement Central américain, préconise la persuasion.

Cependant étrangement ces décrets et autres enseignements doivent pénétrer les oreilles de leurs cibles, il n’y a aucune autre option, que d’essayer et de signifier quelque chose pour leur faire comprendre par la force que de se conduire en ennemi inhumainement impitoyable. La logique qui est derrière cette philosophie est capable d’atteindre à une adéquation parfaite entre ses injonctions et les actions pratiques de ses fidèles.

Novembre 2003 a vu deux éruptions terroristes à Istanbul qui ont fait 63 morts et blessé plus de 600 personnes.

Mardi, 10 Mars, le jour des attentats à Madrid, Al-Qaeda a continué son cycle mortel à Istanbul en envoyant deux tueurs-suicide dans un bâtiment sur le côté asiatique de la ville logeant une loge Maçonnique. Armé d’une ceinture de bombe et de boîtes du gaz ils avaient projeté de monter dans la salle de conférence et de l’allumer pendant une réunion. Les membres auraient brûlé à mort. La réunion de loge a été remise à la dernière minute. Les terroristes se sont faits sauter à la porte d’un restaurant vide, tuant un serveur.

Depuis l’année dernière, Al-Qaeda a été capable d’étendre ses ailes opérationnelles dans beaucoup de pays en relation avec des filiales locales ou des sympathisants - agissant comme des complices ou des substituts. En Turquie, ils comptent sur le groupe radical Musulman IBDA/C.

Un modèle semblable d’opération s’est répété le 2 mars dans le massacre de 271 chi’ites dans les villes irakiennes de Karbala et Bagdad. Mille ou plus ont été blessés. Une dizaine de terroriste-suicide dont l’identité échappe à l’enquête à ce jour ont été employés, mais la structure logistique qui a produit une offensive possible à cette échelle doit avoir compté des centaines de gens complices dans le pays.

L’offensive contre les Musulmans chi’ites est dans un programme séparé de l’organisation européenne de Al-Qaeda. Elle appartient à l’histoire de la guerre fratricide Musulmane et est dirigé par un jeu différent de fatwas.

À Madrid, comme à Istanbul, Al-Qaeda a le plus probablement opéré par ou avec l’aide d’organisations terroristes locales, probablement même les jeunes membres radicaux de l’ETA, des membres du demi-million de la population Musulmane d’Espagne ou des terroristes de ses anciennes colonies d’Afrique du Nord.

Cette infrastructure étendue, évitant beaucoup de pays cibles, permet aussi à Al-Qaeda de multiplier le nombre de morts, qu’elle serait incapable d’infliger dans une attaque individuelle. Dans les quatre derniers mois, l’organisation de Bin Laden a réussi à prendre 533 vies et a mutilé plus de 3.000 personnes L’organisation a repoussé considérablement les limites de l’échelle et la diversité de ses opérations depuis la catastrophe du 11 Septembre en Amérique.

Le même jour que les trains de Madrid sautaient, les Américains lançaient l’opération de « high value » nommée « Tempête de Montagne » contre Al-Qaeda et des cibles Taliban dans les montagnes entre l’Afghanistan et le Pakistan. Il n’échappe pas aux observateurs que tandis que Al-Qaeda est capable d’assauts sur cinq fronts au moins - l’Irak, la Turquie, le Cachemire, l’Espagne et l’Arabie Saoudite, l’offensive mondiale des Etats-Unis contre le terrorisme est limitée à un front simple, qui aussi est loin de l’arène actuelle, la plus active, des fondamentalistes.

Où les Etats-Unis et la Grande-Bretagne vont-ils chercher le programme de Al-Qaeda ?

Ses décrets religieux dictent « la libération » (par le terrorisme) de pays qui une fois ont été conformes à l’autorité Musulmane. La Turquie et l’Espagne ont été donc placés avant Londres, Paris et Berlin. Israël subi un double anathème comme état Juif établi dans un pays qui a été une fois dirigé par des Musulmans. Rome doit venir ensuite, bien que les fatwas permettent quelque flexibilité selon des circonstances changeantes et permettre à Al-Qaeda de frapper où on l’attend le moins.

Bin Laden et le groupe de direction de son organisation se sont disputés sur les directions prochaines. Leur débat est conceptuel entre ceux qui préconisent de récupérer les acquisitions fondamentalistes Islamiques en Europe avant de se tourner vers Amérique et ceux qui voient l’Europe comme un tremplin pour les Etats-Unis. Bin Laden a publié un fatwa de décision sur la question : l’organisation est instruite pour frapper simultanément sur les deux continents...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette