Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Tsahal cessera ses bombardements sur Gaza chaque jour pendant trois (...)

Tsahal cessera ses bombardements sur Gaza chaque jour pendant trois heures

Agences

mercredi 7 janvier 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Au douzième jour de l’offensive lancée par Israël contre les Palestiniens du Hamas qui contrôlent la bande de Gaza, Israël a annoncé mercredi 7 janvier qu’il allait cesser ses bombardements à Gaza chaque jour pendant trois heures, de 13h à 16h, heure locale (12h15h en France). Cette décision, qui devrait être effective dès mercredi, confirme que la diplomatie semble reprendre ses droits. Israël avait déjà accepté, plus tôt dans la journée, l’ouverture d’un couloir humanitaire dans ce territoire palestinien soumis à des bombardements massifs qui ont fait la veille au moins 40 morts dans une école de l’ONU.

Le cabinet du premier ministre, Ehoud Olmert, a annoncé qu’Israël ouvrira un couloir humanitaire « afin de prévenir une crise humanitaire dans la bande de Gaza ». Cette mesure a été préconisée par les chefs militaires israéliens trois jours après le début de l’intervention terrestre et alors que Tsahal a réussi à couper le territoire palestinien en deux et à encercler les principales villes de la bande. Ce corridor pourrait être ouvert dès mercredi et il servirait à « l’acheminement de personnes, d’aide alimentaire et de médicaments », a précisé Mark Regev, porte-parole du premier ministre.

Des unités d’infanterie et de blindés israéliens ont évacué, mercredi matin, le secteur de la ville de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza,en se retirant du côté israélien de la clôture de sécurité, ont indiqué des témoins palestiniens à l’AFP. Une porte-parole de l’armée a refusé de confirmer ou de démentir ce retrait. Les forces israéliennes avaient pénétré dans le secteur de Khan Younès mardi matin.

Le cabinet de sécurité israélien devait se réunir mercredi à Jérusalem pour discuter des suites de l’opération militaire, a affirmé Mark Regev. Il s’est refusé à donner le moindre détail sur l’ordre du jour des discussions. Kol Israel a, pour sa part, indiqué que les ministres devaient également évoquer la possibilité d’accepter un éventuel accord de cessez-le-feu qui pourrait être élaboré par l’Egypte. La ministre des affaires étrangères, Tzipi Livni, a de son côté affirmé qu’Israël exigeait que tout accord de cessez-le-feu inclue des clauses « permettant d’empêcher le Hamas de se renforcer militairement [dans la bande de Gaza] ».

Sur le plan diplomatique, les efforts en vue d’un cessez-le-feu se sont intensifiés. Nicolas Sarkozy a achevé mardi soir sa tournée éclair au Proche-Orient sur une note d’espoir après une ultime étape en Egypte au terme de laquelle son homologue, Hosni Moubarak, a invité les Israéliens à discuter de la sécurité à la frontière palestino-égyptienne. « Le président Moubarak invite sans délai, notamment la partie israélienne, à venir discuter de la question de la sécurité des frontières, peut-être dans les heures qui viennent », a indiqué le président français dans une déclaration conjointe avec Hosni Moubarak, au terme de leur deuxième entretien en quarante-huit heures à Charm el-Cheikh, sur la mer Rouge. « J’ai des éléments très précis qui me permettent de dire qu’une délégation israélienne rencontrera une délégation égyptienne sans délai pour parler de cette question de sécurité », a-t-il ajouté. Selon l’Elysée, « il pourrait y avoir un accord sous quatre à cinq jours sur l’imperméabilité des frontières », et « cela pourrait conduire à un retrait sous huit jours » de l’armée israélienne de la bande de Gaza.

L’armée israélienne a fait état, mercredi, dans un communiqué publié à Jérusalem de « la découverte de nombreuses caches d’armes, de roquettes, de bombes artisanales et de tunnels utilisés par les terroristes pour tendre des embuscades aux soldats ». Elle a ajouté que l’armée de l’air avait attaqué mardi plus de 40 objectifs, notamment des groupes de terroristes, un véhicule transportant un lanceur de missile anti-aérien et des tunnels utilisés pour transporter des armes à l’intérieur de la bande de Gaza. Elle a enfin précisé que cinq soldats avaient été blessés mardi.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette