Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Livni à Sarkozy : « Pas de cessez-le-feu »

Livni à Sarkozy : « Pas de cessez-le-feu »

israelinfos.net

vendredi 2 janvier 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

La ministre israélienne des affaires étrangères a rencontré ce jeudi 1er Janvier le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner, puis le président de l’Etat, Nicolas Sarkozy, et repoussé l’initiative de la France de décréter un cessez-le-feu humanitaire de 48 heures dans la bande de Gaza. Tzipi Livni a notamment affirmé à ses interlocuteurs que les tentatives d’arriver à une accalmie à tout prix, sont susceptibles de donner une légitimation à l’organisation terroriste.

Par ailleurs, la chef de la diplomatie israélienne a assuré qu’aucune crise humanitaire ne sévit dans les territoires autonomes sous domination Hamas, étant donné qu’Israël laisse passer -parallèlement aux opérations de l’armée de l’air, et depuis avant leur déclenchement - tous les convois de nourriture et de médicaments destinés à la population palestinienne, dont le dernier, ce jour même, était composé de 90 camions.

Au cours de l’entretien que Tzipi Livni a eu avec Bernard Kouchner, celui-ci a condamné le Hamas, et la poursuite des tirs de roquettes contre les localités du sud d’Israël, et confirmé que ce mouvement restait bien, aux yeux de la France, une organisation terroriste. Ceci étant, le ministre français a exprimé son souci d’une dégradation possible de la situation.

La dirigeante de Kadima a également précisé que « l’aspiration de la communauté internationale au retour au calme est également la notre, mais qu’il est impossible que le Hamas reçoive une légitimation, au cours de ces tentatives d’aboutir à un cessez-le-feu ». « Israël a entamée cette opération afin de faire valoir son droit à se protéger contre l’atteinte portée à sa souveraineté. C’est le Hamas qui est responsable de ce qui se passe dans la bande de Gaza, et de la souffrance de ses habitants » a encore déclaré la chef de la diplomatie israélienne.

A l’issue de sa rencontre avec le président français qui l’a ensuite reçue à l’Elysée, et qui entamera une médiation au Proche-Orient dès le début de la semaine prochaine, Tzipi Livni a indiqué que Tsahal avait détruit une grande partie des infrastructures terroristes, et précisé que le cessez-le-feu était conditionné par un arrêt total des tirs du Hamas sur Israël.

Sécurité

Un chef terroriste abattu par Tsahal

Des appareils de l’armée de l’air israélienne ont bombardé jeudi dans l’après-midi le domicile d’un important terroriste du Hamas, Nizar Rayan - connu pour ses appels à renouveler les attentats suicide en Israël - qui se trouvait chez lui au même moment. Ce milicien avait pris une part active au renversement du Fatah dans la bande de Gaza, il y a deux ans et demi, et programmé de nombreux attentats terroristes contre des cibles israéliennes, dont notamment celui du port d’Ashdod ayant causé la mort de 10 Israéliens.

Par ailleurs un de ses fils avait participé à un attentat suicide en 2001 dans le Goush Katif qui avait coûté la vie à deux personnes.

Selon un porte-parole de l’armée c’était essentiellement la maison de Rayan qui était visée par cette opération. De nombreuses armes s’y trouvaient entreposées, un centre de communication y était établi, et un tunnel souterrain débouchant sur l’extérieur permettait de s’en échapper. Ses 4 femmes et 7 enfants, ainsi que 5 autres personnes ont également péri dans ce bombardement.

Dans la soirée Tsahal a poursuivi ses raids aériens. Au cours de ceux-ci une cinquième mosquée a été détruite - qui servait, comme les précédentes, de dépôts d’armes, de roquettes et de munitions - ainsi qu’une quinzaine de maisons de miliciens du Hamas. Selon des sources palestiniennes 12 personnes ont été blessées lors de ces dernières attaques.


Monde arabo-musulman

Le Caire poursuit ses critiques

«Où sont maintenant les dirigeants du Hamas, alors que les Gazaouis sont bombardés ? Tous dans les abris !». C’est ainsi que s’est exprimé ce jeudi matin, au cours d’une émission télévisée, le président de la Commission des affaires étrangères du parlement égyptien, et ancien ambassadeur en Israël, Mouhamad Bassiouni.

Réagissant ensuite à l’interview donnée par le Premier ministre Hamas, Ismaël Haniyeh, le diplomate égyptien a affirmé que «personne ne se soucie vraiment que tous les Palestiniens soient exterminés» . Il a ensuite violemment pris à parti les miliciens islamistes qui ont abattu, de sang froid, un policier égyptien, dimanche soir dernier, lorsque ce dernier «remplissait son devoir de protéger la frontière (de la bande de Gaza) avec l’Egypte».

L’organe de presse Al-Ahram, proche du pouvoir en place, rapporte par ailleurs dans son édition de ce jour, que les forces de sécurité locales sont à la poursuite de plusieurs miliciens islamistes ayant réussi à s’infiltrer par le Sinaï dans le pays, et qui chercheraient à porter atteinte aux policiers égyptiens.
Rappelons que le Président Hosni Moubarak persiste dans son refus d’ouvrir sa frontière avec la bande de Gaza, ce qui conforterait «la discorde» entre le Fatah et le Hamas. Il avait à ce propos affirmé mardi, que le passage de Rafiah resterait fermé «tant que le contrôle ne serait pas repris par le président palestinien Mahmoud Abbas, et en l’absence des policiers palestiniens et des observateurs européens».

Israël compromet l’indépendance des pays arabes

Selon l’agence de presse officielle iranienne, FARS, le porte parole du parlement de ce pays, Ali Larijani, a mis en garde les Etats du Moyen-Orient contre «le danger qu’Israël représente pour leur indépendance». Le parlementaire a notamment affirmé que «considérant la religion et l’intérêt national, il est nécessaire d’apporter une réponse à la question de Gaza, et ne pas permettre à Israël d’élaborer des plans pour la région».

Larijani qui a menacé le Moyen-Orient de ne «jamais plus connaitre la paix» si «l’occupant israélien» parvenait à ses fins, a également assuré : «le régime sioniste est un élément importun dans cette région, et les pays islamiques actuels se sont engourdis, alors qu’Israël planifie la situation économique et politique de la Jordanie, de l’Egypte et d’autres pays encore».


Diplomatie

Israël continuera ses opérations militaires

L’ambassadrice d’Israël à l’ONU, Gabriella Shalev, a informé le Conseil de Sécurité des Nations Unies, réuni mercredi dans la nuit pour un débat urgent sur la situation dans la bande de Gaza, qu’Israël ne permettrait pas que ses citoyens continuent d’être la cible des tirs des islamistes. «Nous poursuivrons nos opérations tant que cela sera nécessaire, et nous protégerons nos habitants du terrorisme» a ajouté la diplomate.

A l’issue de cette réunion destinée à étudier une proposition libyenne, visant à exiger d’Israël l’arrêt immédiat et inconditionnel de toute activité militaire dans les territoires autonomes, Shalev a tenu à préciser : «Nous regrettons la souffrance des Gazaouis, mais la faute en revient au Hamas qui se sert d’eux comme d’une barrière humaine. Nous avons prévenu les habitants de Gaza, par téléphone et par l’envoi de tracts, de s’éloigner des endroits servant de dépôts d’armes».


Autorité palestinienne

Haniyeh : "Arrêter cette guerre, sans condition"

Pour la première fois depuis le début de l’opération lancée par Tsahal samedi dernier, le Premier ministre Hamas, Ismaël Haniyeh, est apparu à la télévision mercredi soir, qui a retransmis une interview préenregistrée.

«Seulement avec la cessation de l’agression israélienne - sans aucune condition préalable - ainsi que l’arrêt du blocus et l’ouverture des points de passage, le Hamas sera d’accord d’aborder tous les sujets, sérieusement» a notamment déclaré Haniyeh qui a ajouté à l’adresse de la population palestinienne : «Chers compatriotes aimés, qui tenez avec force, nous vous disons : Dieu est avec ceux qui sont patients. La situation dans la bande de Gaza ne sera pas la même après la guerre (…) Nous gagnerons avec l’aide d’Allah ( …) car la "conquête" faillira à accomplir tous ses objectifs».


Economie

Indemnisation des commerces

Les ministères des Finances, de l’Industrie, et la centrale syndicale Histadrout sont parvenus à un accord de principe sur une proposition, semblable à celle acceptée lors de la seconde guerre du Liban, selon laquelle toutes les entreprises devant fermer leurs portes - pour ne pas disposer d’espace protégé, ou bien ayant accusé des pertes directement imputables au conflit armé avec le Hamas - seront indemnisées par l’Etat.

Rappelons que la «situation spéciale» a été décrétée dans toutes les localités limitrophes de la bande de Gaza, dans un rayon de 40 kilomètres - incluant notamment les grandes villes Ashdod, Ashkelon, Beer-Sheva, Kiryat Gat, Kiryat Malah’i, Yabné, etc. - et que celles-ci représentent quelque 20% de l’activité économique totale d’Israël.


Judaïsme

Mobilisation pour la prière

Les rabbins ultra-orthodoxes de la Eda Hah’arédit ont appelé tous les élèves des centres d’études religieuses à rajouter à la prière traditionnelle de Minh’a, récitée chaque après-midi, cinq psaumes «pour la paix des nombreux habitants de la Terre sainte qui se trouvent confrontés à la crainte et à la peur de la guerre ».

L’ancien grand-rabbin d’Israël, Mordeh’ay Eliyahou, chef spirituel du sionisme religieux, a quant à lui appelé la communauté religieuse à abonder en prières, et son fils, rabbin de la ville de Safed, a spécialement composé un texte dédié à la situation dans la bande de Gaza, avec le rabbin Yehoudah Dhéry de Beer-Sheva.

Le courant conservateur a également pris une initiative semblable, et une prière a été élaborée par le rabbin Simh’a Roth.
«Dans de tels instants, il est important d’être uni, non seulement en tant que citoyens, mais également comme gens religieux. Les Quassam et les Graad ne font pas la différence entre conservateurs et orthodoxes. Dans ces moments il est important de prier pour nos frères du sud et nos soldats qui sont au front» a pour sa part déclaré le rabbin Andy Sachs, également affilié au courant conservateur.


Etranger

Nouvelles violences en Grèce

Les violents affrontements entre différents groupes de jeunes gens et les forces de police grecques, qui ont débuté le 6 décembre dernier lorsqu’un adolescent âgé de 15 ans a été abattu par un policier, ont repris dans le courant de la nuit du 31 décembre.

A Salonique, dans le nord du pays, des manifestations ont été organisées en centre ville, et des engins incendiaires allumés devant plusieurs grands magasins et agences bancaires. Les manifestants ont ensuite affronté les policiers en leur jetant des cocktails Molotov, qui les ont dispersés en utilisant des gaz lacrymogènes.
A Athènes également, plusieurs incendies ont été provoqués par des explosifs artisanaux placés devant divers cafés et boutiques de la capitale.


Nouvelles brèves

Israël, le 01/01/09

AUTORITE PALESTINIENNE : 90 camions d’aide humanitaire, en provenance d’ONG internationales, transiteront ce jeudi par le passage de Kerem Shalom vers les territoires autonomes. 12 blessés palestiniens doivent également emprunter la même voie, dans l’autre sens, pour recevoir des soins urgents dans les hôpitaux israéliens.

AUTORITE PALESTINIENNE : Le Hamas a publié un communiqué indiquant être prêt à envisager, "sous certaines conditions", la proposition de cessez-le-feu de l’Union Européenne.

SECURITE : A Ashdod, un bâtiment d’habitation de huit étages a été touché, frontalement, en fin de matinée par une roquette, provoquant un incendie. De nombreuses personnes sont en état de choc.

TELEVISION ET PRESSE : Israël a décidé d’autoriser les journalistes à rentrer dans la bande de Gaza, avec certaines limitations cependant.

SECURITE : Une roquette, la sixième depuis ce jeudi matin, s’est abattue vers 10h00 sur un terrain vague du conseil régional d’Eshkol, sans causer ni dommage ni victime.

METEOROLOGIE : La neige a continué de tomber, pour le deuxième jour consécutif, sur les hauteurs du Mont Hermon, dans le nord du pays, atteignant une hauteur de 10 centimètres. Les pistes devraient être ouvertes aux premiers skieurs dans le courant de la journée de jeudi.

AUTORITE PALESTINIENNE : Selon des sources palestiniennes, le bilan des victimes dans la bande de Gaza, depuis le début de l’opération «Plomb durci», a atteint 400 morts et plus de 2.000 blessés.

DEFENSE : Des tests des systèmes d’alerte à la roquette, seront effectués dans la matinée de jeudi, par les services de sécurité de l'arrière-front, dans diverses localités du sud du pays se trouvant à portée des tirs palestiniens.

SECURITE ROUTIERE : Une jeune fille âgée de 21 ans a été renversée cette nuit à Haifa par un véhicule, qui l'a grièvement atteinte. La police enquête sur les circonstances de cet accident.

ECONOMIE : Le prix de l’essence a baissé cette nuit à la pompe, de 5% pour le litre de sans plomb - qui coûtera désormais 4,75 shekels aux automobilistes israéliens - et de 4,79% pour le super, dont le prix est fixé à 4,77 shekels.


Nouvelles brèves, International

Monde, le 01/01/09

RUSSIE : Nouvelle crise gazière russo-ukrainienne : La Russie a annoncé cesser totalement la livraison de gaz à l’Ukraine. Les deux pays ont néanmoins assuré leurs voisins que l’acheminement de gaz russe via l’Ukraine, aux différents pays d’Europe, ne serait pas remis en cause, comme cela avait été le cas en 2006.

SOMALIE : Nouvelle attaque de pirates, au large des côtes somaliennes, qui ont pris le contrôle d’un navire de marchandises battant pavillon égyptien, et pris en captivité les 28 membres d’équipage qui se trouvaient à son bord.

INTERNATIONAL : Des failles de sécurité informatique ont été découvertes par des chercheurs, permettant la validation de faux certificats par les navigateurs Web, qui indiquent à tort que le site de paiement visité est sécurisé. Les organismes de certification, dont le plus important est Verisign, ont affirmé avoir déjà modifié leurs algorithmes de cryptage, mais les internautes sont invités à la plus grande prudence lorsqu’ils communiquent leurs informations bancaires.

SLOVAQUIE : Le 31 décembre à minuit, la Slovaquie a remplacée la couronne par l’euro, devenant ainsi le 16ème pays à utiliser la monnaie européenne.

COREE DU NORD : A l’occasion de la nouvelle année, un article publié simultanément dans trois grands quotidiens du pays, annonce que celui-ci renforcera, en 2009, ses capacités militaires, tout en poursuivant sa dénucléarisation.

THAILANDE : Un incendie a ravagé dans la nuit un night-club de Bangkok, principalement fréquenté par des étrangers, et a provoqué la mort de 59 personnes. Plus de 200 blessés sont également à déplorer.

SRI LANKA : Un porte parole de l’armée a indiqué que les forces gouvernementales ont pris le contrôle d’un carrefour central dans le nord du pays, après des combats au cours desquels 25 rebelles des «Tigres Tamouls», et 4 soldats ont trouvé la mort.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette