Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Des roquettes s’abattent sur Béer Shéva

Des roquettes s’abattent sur Béer Shéva

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

jeudi 1er janvier 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Des roquettes tirées par le Hamas ont atteint hier soir, pour la première fois, la ville de Béer Shéva (187 000 habitants), septième ville d’Israël et « capitale du Néguev », située à une quarantaine de kilomètres au sud-est de la bande de Gaza. Aux alentours de 21 heures, rapporte le Yediot Aharonot, deux roquettes se sont abattues sur la ville, l’une sur un jardin d’enfant, qui était naturellement vide à cette heure-ci, et l’autre dans une zone inhabitée.

Il n’y a pas eu de blessé, mais neuf personnes ont été prises de panique. La mairie a décidé que les écoles resteraient aujourd’hui fermées, et l’université Ben-Gurion, l’un des six grands établissements universitaires israéliens, a elle aussi fermé ses portes.

Les roquettes ont continué de s’abattre hier sur toutes les régions situées dans un rayon d’un peu plus de 40 kilomètres de la bande de Gaza, et notamment dans les localités d’Ashdod, de Kiryat Malakhi, d’Ashkelon, d’Ofakim et de Netivot, ainsi qu’à Rahat, la plus grande ville bédouine d’Israël. Au total, indique le journal, quarante-quatre roquettes Qassam et obus de mortier ainsi que huit roquettes Grad ont été tirés hier vers le territoire israélien, faisant dix blessés légers et des dégâts matériels.

Aujourd’hui dans la matinée, rapporte le site YNET du Yediot Aharonot, le Hamas a poursuivi ses tirs vers le sud d’Israël et en début d’après-midi, on comptait une quarantaine de roquettes dont quatre sur Béer Shéva. Une de ces roquettes a frappé un lycée de la ville qui était fermé suite à la décision de la mairie de ne pas ouvrir aujourd’hui les établissements scolaires. A Ashkelon, une salve de roquettes a fait deux blessés légers.

De son côté, indique le Yediot Aharonot, Tsahal a poursuivi hier ses raids aériens, visant notamment le cabinet du Premier ministre du Hamas, Ismaïl Haniyeh, plusieurs ministères, six résidences de responsables du Hamas, des ateliers de fabrication de roquettes, l’université islamique, la marine du Hamas, une mosquée servant de centre d’opérations à l’organisation islamiste et une quarantaine de tunnels servant à la contrebande entre l’Egypte et la bande de Gaza. L’armée a également ciblé plusieurs camions transportant des roquettes Grad et visé les auteurs de tirs vers Béer Shéva. Selon le Haaretz, quarante Palestiniens ont été tués hier dont au moins cinq civils.

Les représentants du Quartette de la communauté internationale se sont entretenus hier pour débattre de la proposition française de « cessez-le-feu » humanitaire de quarante-huit heures et des possibilités de trêve à plus long terme. La ministre israélienne des Affaires étrangères, Tzipi Livni, devrait se rendre jeudi à Paris pour s’entretenir avec le président Nicolas Sarkozy. En fonction de l’évolution de la situation, ajoute le Haaretz, le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, voire même le président Sarkozy lui-même, pourraient se rendre en Israël la semaine prochaine afin de promouvoir un cessez-le-feu.

Le Premier ministre Ehud Olmert s’est lui entretenu avec plusieurs dirigeants étrangers auxquels il a fait part de quatre conditions pour le mise en place d’une nouvelle trêve dans la bande de Gaza : l’arrêt des tirs de roquettes et d’obus de mortier ; l’arrêt d’autre actes hostiles tels que la pose de charges explosives le long de la clôture entre la bande de Gaza et Israël ; l’arrêt de la contrebande d’armes entre l’Egypte et la bande de Gaza ; et la mise en place d’un dispositif d’inspection chargé de contrôler l’application de ces engagements.

Au cours d’une rencontre nocturne, rapporte le Maariv, le Premier ministre, Ehud Olmert, le ministre de la Défense, Ehud Barak, la ministre des Affaires étrangères, Tzipi Livni, le chef d’état-major, Gaby Ashkenazi, le directeur du Shabak, Yuval Diskin, ainsi que d’autres responsables des services de sécurité ont débattu de l’initiative française. Au cours de cette réunion, des désaccords seraient apparus entre, d’une part, Ehud Barak, favorable à une trêve, et, d’autre part, Ehud Olmert et Tzipi Livni, qui estiment nécessaire la poursuite de l’opération militaire.

Cette réunion en petit comité a été suivie aujourd’hui d’une réunion du cabinet restreint de sécurité au cours de laquelle il a été décidé que Tsahal poursuivrait l’opération militaire. Au terme de cette réunion, rapporte le site YNET, le Premier ministre Ehud Olmert a déclaré : « Nous n’avons pas lancé l’opération à Gaza pour la terminer alors que les tirs se poursuivent comme à son début. Nous avons fait preuve de retenue et Israël a laissé sa chance à la trêve ».

Au cabinet du Premier ministre, ajoute le site, on affirme aujourd’hui que l’initiative française n’est pas à l’ordre du jour, que d’autres initiatives diplomatiques sont envisageables mais qu’aucune d’entre elles n’a encore été débattue sur un plan pratique. Le Premier ministre a vivement critiqué ceux qui réclament un arrêt de l’opération à ce stade, ajoutant toutefois : « Si les conditions changent et si nous estimons qu’elles offrent une solution garantissant une meilleure situation de sécurité dans le sud du pays, nous envisagerons cette possibilité. Pour l’instant, nous n’en sommes pas là ».

Au cours de la réunion, Tsahal a fait un compte rendu des cibles touchées. Les autorités militaires estiment que 390 Palestiniens ont été tués depuis le début de l’opération dont 40 civils. Les responsables militaires ont également présenté aux ministre les précautions qui sont prises pour limiter le nombre des victimes civiles et notamment les quelques cent mille appels téléphoniques qui ont été lancés à des habitants de la bande de Gaza pour les prévenir de l’imminence de bombardements.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette