Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Initiative française pour une accalmie à Gaza

Initiative française pour une accalmie à Gaza

israelinfos.net

mercredi 31 décembre 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le cabinet restreint de sécurité s’est réuni dans la nuit de mardi, durant quatre heures, pour débattre de la suite des opérations militaires dans la bande de Gaza, mais les décisions prises n’ont pas été communiquées à la presse. Néanmoins une source proche du ministère de la Défense a déclaré au site Ynet, qu’il n’y avait « pas lieu de parler d’un cessez-le-feu pour des besoins humanitaires ».

Selon ce même communiqué « cette expression n’est pas acceptée par Israël, étant donné qu’ont été acheminés des médicaments, du sang, et des denrées de base à la bande de Gaza ».

Le ministre des Affaires étrangères français, Bernard Kouchner, avait, dans le courant de la journée, demandé aux parties de respecter une « accalmie humanitaire » de deux jours, et le chef de la diplomatie française a téléphoné à deux reprises au ministre de la Défense Ehud Barak pour s’entretenir avec lui de cette proposition.

Au cours de l’après-midi, les médias israéliens se faisaient d’ailleurs l’écho d’informations selon lesquelles les responsables de la Défense - en parallèle à la finalisation des préparatifs des différents corps d’armée pour une incursion massive dans les territoires sous contrôle islamiste - envisageaient de soumettre au gouvernement une proposition de cesser, durant 48 heures, les raids aériens de Tsahal de façon à connaitre clairement les intentions du Hamas, avant de décider de la suite des opérations.

Réagissant à cette publication, un correspondant du mouvement islamiste indiquait que son organisation « ne cesserait le feu qu’au moment où elle le jugerait, elle-même, opportun » et que « le sang des shahids (martyrs) dans les rues ne nous permet pas d’accepter cette initiative ». Coté israélien, le Premier ministre, Ehud Olmert, indiquait n’être pas favorable à un cessez-le-feu à ce stade des opérations, alors qu’il assurait dans l’après midi, lors d’une rencontre avec des officiers dans le sud du pays, qu’il n’y avait pour l’instant pas de prévision d’arrêter les combats, et qu’il fallait « s’y préparer pour le temps qui serait nécessaire ».

Tsahal a nié pour sa part être à l’origine de cette proposition, et un communiqué publié par l’Etat-major affirmait que « ces assertions sont fausses, et n’ont pas été vérifiées avec le porte parole de l’armée avant leur publication ». Le même son de cloche provenait d’ailleurs du Shabak (sécurité intérieure) qui déclarait que l’éventualité d’un cessez-le-feu n’avait pas été envisagée.

Plus tôt dans l’après-midi, le chef d’Etat major, Gaby Ashkenazy, déclarait pour sa part, succinctement, en refusant de répondre aux questions des journalistes, qu’il y aurait des moments difficiles au cours de cette opération militaire, tout en précisant qu’il était « extrêmement satisfait des actions effectuées jusqu’à présent ».

Sécurité

Reprise des tirs palestiniens

Après un calme relatif ce mardi matin, la ville de Sdérot a été la cible de tirs de roquettes qui ont déclenché l’alerte «Couleur rouge» à plusieurs reprises. Un bâtiment d’habitation a été touché de plein fouet, mais on ne déplore, outre les dégâts matériels, qu’un blessé léger.

Les opérations aériennes de Tsahal se sont elles aussi poursuivies, avec notamment le bombardement du poste de police de Han Younès, qui a causé un mort et deux blessés. Par ailleurs, selon des sources palestiniennes, deux sœurs âgées de 11 et 14 ans ont été tuées lors d’un autre raid de l’aviation israélienne à Beith Lahiyé dans le nord de la bande de Gaza.

"Plomb durci" : bilan au 4eme jour

Au cours de la journée de mardi, une quarantaine de Qassam et de Graad se sont abattus sur le Néguev occidental. Deux personnes ont été légèrement blessées et 60 autres commotionnées.
Depuis le début de l’opération «Plomb durci», quelque 180 roquettes et plusieurs dizaines d’obus de mortier ont été tirés par le Hamas, dont les trois quarts sont tombés dans des terrains vagues.

Coté palestinien, depuis le début de l’opération samedi à 11h30, cinq cents cibles ont été visées par l’aviation israélienne, et ces raids ont provoqué la mort de 370 personnes, et de centaines de blessés, dont l’écrasante majorité sont des terroristes du Hamas, du Jihad islamique, et des Comités de résistance populaire.
Un des succès importants de Tsahal, jusqu’à présent, consiste en la destruction des deux tiers des «trous de lancement» dans lesquels le Hamas cachait les rampes desquelles sont tirés les missiles sur Israël.


Diplomatie

Soutien tchèque à Israël

Le ministre des Affaires Etrangères de la république tchèque, Karl Shwarzenberg, dont le pays va assurer, à partir du 1er Janvier 2009, la présidence du Conseil de l’Union européenne, a affirmé au cours d’une interview donnée à un quotidien national, qu’Israël a «pleinement le droit de se défendre» et imputé la responsabilité du nombre élevé de morts dans la bande de Gaza, au Hamas.

«Nous devons clairement comprendre une chose : Le Hamas a augmenté de manière très importante le nombre des roquettes tirées sur Israël, depuis la fin de l’accalmie, le 19 décembre. Cette chose est inadmissible» a encore ajouté le chef de la diplomatie tchèque.

Sarkozy en Israël

Le président français, Nicolas Sarkozy, se rendra lundi prochain en Israël, dans le but de servir de médiateur entre Jérusalem et le Hamas pour tenter d’obtenir un cessez-le feu. Dans le courant de cette semaine la ministre des Affaires Etrangères, Tzipi Livni, doit également se rendre à Paris pour s’entretenir avec le gouvernement français de la situation dans le sud d’Israël et dans les territoires autonomes palestiniens.

Dans le cadre des efforts internationaux pour obtenir une accalmie, les chefs des diplomaties européennes se sont réunis mardi soir dans la capitale française pour un débat urgent sur la guerre entre l'Etat hébreu et le Hamas, et appelé les deux parties à un cessez-le-feu immédiat. Le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a pour sa part déclaré que «l’Union Européenne pouvait aider au retour des Israéliens et des Palestiniens à la table des négociations».


Défense

Fermeture des établissements scolaires à Beer-Sheva

Suite aux tirs palestiniens de roquettes de type Graad, dont une a atteint, mardi soir, un jardin d’enfants de la ville - attaque au cours de laquelle 34 personnes ont été commotionnées et transportées à l’hôpital Soroka, et des dégâts matériels causés au bâtiment et à une maison voisine - les autorités ont décidé de fermer les écoles et universités de la capitale du sud.

Cette décision concerne 43.000 enfants et jeunes gens, qui devront rester à domicile.
Le maire de la ville a par ailleurs appelé ses administrés à «être prêts, et à ne pas céder à la panique» ajoutant que «comme Sdérot qui essuie les tirs depuis huit ans déjà, nous saurons manifester notre calme. Avec l’intensification des opérations dans la bande de Gaza, les roquettes atteindront également Beer-Sheva».


Politique

Carte blanche à l'armée

Le Premier ministre Ehud Olmert, a informé le Président de l’Etat que carte blanche avait été donnée à l’armée pour mener à bien l’opération «Plomb durci», et que celle-ci n’en était qu’à sa première phase, sur celles élaborées par le cabinet israélien de sécurité.

Shimon Pérès, qui a pris ces derniers jours une part active au processus diplomatique international pour expliquer la position d’Israël, par des contacts personnels avec de nombreux dirigeants mondiaux, a quant à lui déclaré que l’Etat hébreu «n’était pas en guerre contre le peuple palestinien mais contre une organisation terroriste ayant gravé sur son drapeau la poursuite des violences et la déstabilisation de la région».


Monde arabo-musulman

Moubarak appelle à la fin de "l’opération sauvage"

Le président égyptien Hosni Moubarak, qui subit depuis de nombreux mois la pression d’autres pays arabes pour ouvrir sa frontière avec les territoires autonomes palestiniens sous la domination du Hamas - ce qu’il a déclaré ne vouloir faire que lorsque le contrôle serait repris par Mahmoud Abbas - a appelé Israël a mettre fin «à l’opération sauvage» dans la bande de Gaza.

Moubarak a par ailleurs critiqué le mouvement islamiste qu’il a invité a se préoccuper du sort des Palestiniens sans faire de «calculs de profitabilité», et précisé que l’Egypte avait averti le Hamas des dangers de ne pas renouveler l’accalmie signée précédemment avec Israël.


Economie

10% des industries sont touchées

La situation spéciale créée par l’offensive de Tsahal dans la bande de Gaza, impacte, d’un point de vue économique, quelque 10% des industries israéliennes, et la décision de ce jour d’englober dans la «zone de protection» toutes les localités situées dans un périmètre de 30 kms des territoires autonomes palestiniens, devrait coûter au marché israélien plusieurs milliards de shekels supplémentaires.

Cette décision concerne notamment toutes les entreprises n’ayant pas, en leur sein, d’espace protégé contre les roquettes, et qui doivent conséquemment rester totalement fermées.

Par ailleurs, la récession mondiale risque d'entrainer la fermeture de plus d'un tiers des 3.000 sociétés de High-tech du pays, selon les prévisions d'experts économiques.


Nouvelles brèves

Israël, le 30/12/08

POLITIQUE :
En raison de la situation sécuritaire à laquelle est confronté Israël, les campagnes électorales ont été suspendues. Binyamin Netanyahou appelle à «l'unité d'Israël».

Economie : Une nouvelle réduction des tarifs du carburant va prendre effet d'ici 48 heures. Le prix du litre d'essence sans plomb passera à 4,75 shekels, et celui du super (96 octane) à 4,77 shekels.

Sécurité : Les tirs de missiles se poursuivent. Deux obus ont atteint la ville de Kiryat Malakhi et deux autres roquettes ont atterri au nord de Beershéva et dans la région de Rahat.

Sport : Tous les matchs de football prévus pour le week-end prochain, ainsi que d'autres manifestations sportives, ont été annulés en raison de la situation sécuritaire.

Fait divers : Un chien a été gravement blessé par une roquette Qassam tombée dans le jardin d'une habitation de Sdérot.

Défense : Les préparatifs de l'offensive terrestre sont achevés, et l'ordre de départ pourrait être imminent, selon un responsable militaire qui estime que "l'effet des attaques aériennes commence à se dissiper".

Sécurité : La marine a empêché un bateau transportant des militants pro-palestiniens de l'association Free Gaza d'accoster à Gaza, et l'a reconduit dans les eaux territoriales chypriotes.

Sécurité : Durant la nuit de lundi à mardi, les tirs de missiles depuis la bande de Gaza ont atteint pour la première fois des localités situées à plus de 30 kms, notamment à Ashdod, Yavné, Ofakim et Netivot.


Nouvelles brèves, International

Monde, le 30/12/08

IRAN : Téhéran confirme avoir arrêté depuis juin 2008 deux médecins iraniens de renommée mondiale et spécialistes du sida, pour "atteinte à la sécurité nationale et appartenance à des groupes d'opposition". Leur procès se déroulera devant le tribunal révolutionnaire de Téhéran "dans les tout prochains jours".

FRANCE : Une opération de recyclage des sapins de Noël débutera vendredi à Paris. Les arbres seront transformés en broyat qui sera utilisé comme paillage sur les massifs des jardins parisiens, ou comme composant pour la fabrication de compost.

INTERNATIONAL : Selon l'organisation écologique WWF, les grands singes et le thon rouge sont les plus menacées des espèces. L'hécatombe dans le monde animal et végétal continue "avec la même intensité et la même implacable rapidité depuis la disparition des dinosaures", a dénoncé Volker Homes, un expert de cette organistion.

GHANA : Des milliers de partisans de l'opposant John Atta Mills assiègent le site de la commission électorale à Accra, avant l'annonce des résultats du scrutin présidentiel.

Union européenne : La Commission européenne appelle à "un arrêt immédiat des hostilités militaires qui ont de lourdes conséquences sur les populations civiles de Gaza" et "demande également avec fermeté un arrêt des attaques à la roquette visant les civils israéliens".

YEMEN : Des centaines de manifestants ont attaqué le consulat égyptien, brisant portes, fenêtres et ordinateurs et brûlant des drapeaux égyptiens, pour protester contre le "soutien" du Caire à Israël.

EGYPTE : Les gouvernements égyptien et turc préviennent Israël qu'une offensive terrestre de Tsahal dans la Bande de Gaza pourrait "provoquer l'ouverture d'un nouveau front, au nord d'Israël, par le Hezbollah".

USA : Un cocktail Molotov a été lancé sur la synagogue Shalom de Chicago, sans faire de victimes. Pour l'instant aucun suspect n'a été arrêté.

BANGLADESH : La Ligue Awami de Sheikh Hasina, l'ancienne Premier ministre, a gagné les élections législatives, remportant plus de 160 des 300 sièges du Parlement.

CANADA : Le corps de 7 hommes emportés dimanche par des avalanches dans les Rocheuses canadiennes ont été retrouvés, tandis qu'un huitième motoneigiste est toujours porté disparu.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette