Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Projet européen de règlement du dossier des réfugiés palestiniens

Projet européen de règlement du dossier des réfugiés palestiniens

Dans les coulisses de la diplomatie de Khalil Fleyhane

L’Orient-Le Jour

vendredi 19 décembre 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Des sources diplomatiques dignes de foi ont fait état d’un nouveau projet concocté par l’Union européenne en vue de définir les grandes lignes d’un règlement du problème des réfugiés palestiniens, notamment ceux établis au Liban.

Les sources indiquent que le projet en question sera transmis prochainement au président élu Barack Obama, partant du principe que l’affaire des réfugiés est « centrale et constitue un passage obligé » pour toute solution au Proche-Orient. Les lignes directrices de ce plan européen se définissent comme suit :

  • Le gouvernement libanais devrait accorder aux réfugiés des passeports afin de faciliter leurs déplacements à l’étranger.
  • Les réfugiés devraient obtenir des permis de travail.
  • Les réfugiés devraient être répartis entre les États-Unis, le Canada, l’Australie et certains pays européens, tels que la Suède et la Norvège, et d’autres pays, dans des proportions qui devraient être définies avec les dirigeants de ces pays. Israël devrait accepter le retour de 12 000 réfugiés et le Liban devrait en accueillir 50 000.

Les sources diplomatiques susmentionnées soulignent que, face à « l’obstination d’Israël, une seule alternative se pose : maintenir la crise actuelle en l’état, ou accepter la formule proposée » (par l’UE). « Les pays sondés pour accueillir des réfugiés palestiniens n’ont pas rejeté l’idée d’en accueillir un nombre restreint, d’autant qu’ils accordent l’hospitalité à des réfugiés d’autres pays », ajoutent les sources en question qui précisent que le projet européen n’a été élaboré qu’après que des dirigeants palestiniens eurent été consultés à ce propos.

Les mêmes sources ajoutent qu’elles ne savent pas quelle serait la réaction du gouvernement libanais et si ce dernier pourrait accepter d’accueillir 50 000 réfugiés palestiniens, sans leur accorder la nationalité, d’autant que toutes les parties libanaises s’opposent, à l’unisson, à toute implantation des Palestiniens.

En tout état de cause, l’année 2009 pourrait être marquée par des pourparlers intensifs au niveau des deux volets syrien et palestinien du processus de paix.

Un accord entre Israël, la Syrie et l’Autorité palestinienne aboutirait automatiquement à une relance du volet libano-israélien, affirment les sources précitées qui indiquent que la réponse du nouveau président américain à l’initiative européenne devrait être annoncée en février prochain. Et ces sources de rappeler que lors d’un entretien téléphonique avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, le président élu Obama avait souligné qu’il plaçait le processus de paix au Proche-Orient en tête de ses priorités.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette