Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Muhammad Ali Ibrahim, député égyptien et rédacteur d’un journal gouvernemental : (...)

Muhammad Ali Ibrahim, député égyptien et rédacteur d’un journal gouvernemental : la Syrie est le vassal de l’Iran et du Qatar

MEMRI | Middle East Media Research Institute

lundi 3 novembre 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le 13 octobre 2008, le quotidien koweitien Al-Rai a publié une déclaration du Premier ministre syrien Muhammad Naji’Utri, particulièrement critique vis-à-vis de l’Egypte. (1) Ali Ibrahim, député égyptien et rédacteur en chef du quotidien égyptien Al-Gomhouriyya, a réagi par un article qui dépeint la Syrie comme le vassal de l’Iran et du Qatar et lui reproche la situation actuelle au Liban. Il accuse en outre la Syrie de semer la discorde parmi les Palestiniens et de contribuer à la propagation du chiisme dans les pays sunnites.

La Syrie fait preuve de duplicité en politique étrangère

« Je suis parfois surpris des déclarations faites par de hauts responsables syriens. Elles reflètent la politique étrangère hypocrite de la Syrie, avec un oeil tourné vers les besoins arabes intérieurs et l’autre vers l´égoïsme et la domination. Je présenterai des exemples afin de prouver aux frères en Syrie que la fissure (…) créée par le parti Baath dans la (nation) arabe ne sera pas oubliée par l’histoire, ni effacée par le temps. »

« Le premier ministre syrien, Muhammad Naji, a fait ses déclarations lors d’une conférence de presse tenue à Damas, devant les journalistes arabes et étrangers présents pour le septième Festival de la route de la soie. C’est devant ces hommes de médias qu’Utri a stimulé son appétit pour les discours publics. Pour autant que je sache, il n’y avait pas de correspondants militaires ou politiques, car aucun des participants n’a jugé bon de corriger l’information sur les nombreux sujets traités par Utri, que nous allons maintenant aborder un à un. »

Les relations américano-égyptiennes sont basées sur l’égalité ; ce ne sont pas des relations de maître-vassal comme celles qui existent entre la Syrie et l’Iran

« Le premier ministre syrien a condamné l’Egypte, qui ne remplirait plus son rôle de leader de la nation arabe. Je voudrais répondre aux arguments spécieux d’Utri en lui disant que personne, ni lui ni qui que ce soit d´autre, ne peut déterminer le statut de l’Egypte. Le statut de l’Egypte (est déterminé par) l’indépendance de ses décisions (et par la défense) des intérêts de sa population et de la nation arabe… »

« M. Utri (…) Quand l’Egypte a signé le traité de paix avec Israël, elle l’a fait au grand jour et devant le monde entier, sans recourir à des médiateurs ou à une tierce partie ; elle n’était pas assistée par la Turquie. L’Egypte a pris une décision courageuse et affiché le traité de paix devant le monde entier. Certains l’ont accepté, d’autres non – mais quoi qu´il en soit, l’Egypte n’est pas devenu un disciple fidèle des Etats-Unis, comme vous le prétendez. »

« Le Caire a rejeté de nombreuse requêtes américaines (car) elles entraient en contradiction avec notre politique, nos intérêts et principes. Ainsi, lorsqu’en 2003, les Etats-Unis ont envahi l’Irak, et avant cela aussi, (l’Egypte a refusé) d’y envoyer ses troupes. L’Egypte, de la même manière, a tenu bon dans son refus d’accueillir des bases militaires en Egypte, ou de leur accorder un passage, que ce soit par terre ou par mer. »

« Les relations américano-égyptiennes sont basées sur l’égalité ; ce ne sont pas des relations maître-vassal, comme celles qui existent entre vous (la Syrie) et Téhéran ou Doha. Cher M. Utri, l’Egypte n’est pas le disciple des Etats-Unis ; elle a sa propre position indépendante sur chaque sujet. L’Egypte a une politique claire qui ne se cache pas derrière quelque groupe ou milice situé en-dehors des frontières du régime légal, comme vous avec le Hamas et le Hezbollah au Liban (…) »

La Syrie est responsable de la guerre civile au Liban

« M. Utri, l’Egypte ne s’est jamais emparé d’un pays arabe en semant la destruction à droite et à gauche. Comment pouvez-vous parler de stabilité au Liban quand vous l’avez mené à la situation actuelle ?! Le monde entier sait de quelle façon vous avez organisé les affrontements, mettant sur écoutes des politiciens et religieux haut placés, armant des milices. »

« La guerre civile au Liban n’est-elle pas l´œuvre de vos mains, le résultat de votre politique ? N’est-ce pas vous qui avez entravé les accords de Taëf, de 1989 à 2005 ? L’ouverture d’une ambassade au Liban n’est-elle pas devenue une affaire urgente à cause de la demande du président français Sarkozy, après qu’Assad l’eut rencontré deux fois ? »

« M. Utri, ne vous (permettez) pas de parler du recul de quelque (pays) que ce soit, car c’est vous qui avez renoncé il y a longtemps, (autorisant) Téhéran et Doha à ´vous chevaucher´. Pendant que l’Egypte défendait la cause palestinienne aussi bien sur la scène internationale que sur la scène arabe, vous étiez occupé à répandre la discorde (parmi les Palestiniens) en subventionnant un côté et en accueillant l’autre. (Vous avez empêché la création) d’un Etat (palestinien) indépendant et êtes devenu un intermédiaire (2) pour le compte de l’Iran, recevant des fonds et des instructions de ce pays. »

« Alors pourquoi ne recevriez-vous pas de l’argent du Qatar aussi, afin d´accroître vos revenus ? M. Utri, nous savons tous comment l’accord de Doha a vu le jour, et à quel prix. Nous savons tous quelles menaces le Qatar a employé pour convaincre Damas de persuader ses alliés au Liban de signer ces accords. Nous connaissons également tous trop bien la raison de la soudaine augmentation des investissements qataris dans votre (pays). »

« Notez que je n’ai pas été surpris d´apprendre que vous niiez les tentatives visant à infiltrer et répandre le chiisme dans les pays sunnites, car je sais que des prédicateurs et imams des mosquées de Damas reçoivent leur salaire mensuel d’Iran, 200 dollars pour un ouléma, 80 dollars pour les prédicateurs. Cela fait partie d’un plan pour éliminer les pays sunnites du monde arabe. »

« Vous soutenez la propagation du chiisme car dans votre (pays), les hauts postes sont tenue par des alaouites, (bien qu’) ils soient une minorité qu sein de la majorité sunnite. C’est pourquoi vous ne vous opposez pas à la propagation du chiisme dans monde arabe, et c’est pourquoi la Mosquée omeyyade, bastion de la sunna, devient progressivement un territoire iranien… » (3)




(1) Dans son article, Utri affirmait que les relations entre les peuples égyptien et syrien s´étaient toujours distinguées par l’amour et l’estime, et que les deux pays avaient beaucoup en commun, notamment en ce qui concerne leur rôle dans la guerre d’octobre 1973 contre Israël. Utri déplorait toutefois que l’Egypte se soit éloignée de la Syrie et que son attitude à son égard eût changé. Il faisait état de deux camps dans la région, l´un incluant l’Egypte, qui aiderait les Etats-Unis à promouvoir leurs intérêts, et l’autre incluant la Syrie, qui résisterait aux diktats américains dans les affaires régionales. (Al-Rai, Koweït, 13 octobre 2008)

(2) Le mot arabe simsar, intermédiaire, peut également signifier « proxénète ».

(3) Al-Gomhouriyya, Egypte, 19 octobre 2008



Pour consulter l´intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d´accès, visiter le site www.memri.org/french.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette