Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Israël renforce la protection de sa centrale nucléaire de Dimona

Israël renforce la protection de sa centrale nucléaire de Dimona

Agences

samedi 4 octobre 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Israël va installer deux antennes radar géantes près de la centrale nucléaire de Dimona pour renforcer ses mesures de défense contre l’Iran, a annoncé vendredi le journal Maariv. Les antennes de 400 mètres de hauteur seront installées dans le désert du Négev près d’un site militaire top-secret où Israël est largement soupçonné d’avoir développé le seul arsenal nucléaire du Moyen-Orient, avec environ 200 ogives atomiques, dit l’article.

Les deux antennes doivent atteindre 400 mètres de hauteur et seront érigées dans le secteur du site nucléaire proche de la ville de Dimona, qui est interdite au survol aérien, a ajouté Maariv. Le porte-parole de l’armée israélienne n’a ni démenti ni confirmé cette information. Les travaux, qui doivent débuter dans deux semaines, s’achèveront dans trois mois, et les deux antennes — « les plus hautes au Proche-Orient », selon le journal — seront arrimées au sol à l’aide de câbles, a ajouté Maariv.

Un porte-parole de l’armée israélienne a confirmé qu’une nouvelle installation était en cours de construction mais sans donner plus de détails, en disant seulement qu’il s’agissait d’une « installation militaire pour ses activités militaires actuelles. »

Maariv a indique que les travaux sur les deux mâts, qui seront les plus grands dans la région, commenceront dans deux semaines et seront achevés dans trois mois, mais il n’a pas donné de détails sur à quoi va servir ce système.

Le journal dit que les antennes font partie d’un nouveau système de radar géant que les Etats-Unis vont déployer en Israël, un projet annoncé par le Pentagone en début de semaine.

Ce déploiement survient au milieu d’une intensification des tensions sur le programme d’enrichissement d’uranium de l’Iran qui, selon les États-Unis et Israël, visent à développer des armes nucléaires.

L’Iran insiste sur le fait que son travail est pacifique, et met en avant ses droits en vertu du TNP de poursuivre un programme nucléaire civil.

Depuis le renversement du gouvernement irakien en 2003 par les États-Unis, Israël décrit l’Iran comme étant sa principale menace stratégique, en se plaignant que la République islamique, entre autres, soutient les groupes terroristes.

Le Pentagone avait prévu de déployer le radar pour Israël à l’automne 2009 pour un exercice commun, mais cela a été avancé d’un an suite à des discussions de haut niveau à Washington. Les États-Unis ont déployé une installation de radar identique au Japon en 2006, en réponse au test de missile nord-coréen.

Le radar AN/TPY2 est conçu pour suivre les missiles balistiques dans l’espace et fournir aux missiles basés au sol des données sur la cible afin de l’intercepter. Les données du système seront transmises au système de missiles de défense d’Israël, mais le radar appartiendra et sera exploité par l’armée américaine.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette