Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Israël invite les dirigeants arabes à une conférence de paix à (...)

Israël invite les dirigeants arabes à une conférence de paix à Jérusalem

UN News Centre

jeudi 25 septembre 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le président israélien Shimon Peres a tendu la main mercredi au Liban et à la Syrie pour des négociations de paix et a invité les dirigeants arabes à une conférence à Jérusalem, dans un discours devant l’Assemblée générale de l’ONU. . M. Peres a suggéré « une paix immédiate avec le Liban » et a appelé le président syrien Bachar el-Assad à « suivre l’exemple réussi du président Sadate de l’Egypte et du roi Hussein de Jordanie » en acceptant une rencontre avec les dirigeants israéliens.

Il a également estimé que les négociations avec le président palestinien Mahmoud Abbas avançaient. Il a salué l’initiative de paix au Moyen-Orient de la Ligue des Etats arabes lancée en 2002 par le roi saoudien, lui demandant de l’approfondir..

« J’invite respectueusement tous les dirigeants à venir débattre de la paix à Jérusalem, qui est sainte pour nous tous et où nous prions le même seigneur en tant que descendance du même père », a dit le chef de l’Etat israélien. .

« Israël acceptera avec joie une invitation arabe à un endroit choisi et où un dialogue significatif peut avoir lieu », a-t-il ajouté. .

Shimon Peres a enfin souligné que les frontières de la région devraient s’ouvrir pour faire place à des zones économiques ouvertes, qui encourageraient le tourisme, les industries de pointe et l’éducation supérieure comme les meilleurs outils pour faire face aux menaces à l’environnement et aux crises mondiales. .

Le président israélien a en revanche pointé du doigt l’Iran, qui est devenu, selon lui, un danger pour le monde entier. « Sa quête d’hégémonie et de domination religieuse divise le Moyen-Orient et entrave les chances de paix tout en sapant les droits de l’homme », a déclaré Shimon Peres. « Le soutien de l’Iran au Hezbollah a divisé le Liban. Son soutien au Hamas a divisé les Palestiniens et retarde la création d’un Etat palestinien », a-t-il ajouté. .

Shimon Peres a souligné que mardi le président iranien avait réitéré des arguments antisémites tirés du « Protocole des Sages de Sion » - un faux forgé à la fin du XIXème siècle par la police secrète russe afin de faire courir le bruit d’une conspiration sioniste pour la domination mondiale, utilisé par les Nazis, et qui continue de circuler dans de nombreux pays arabes et musulmans. .

Soulignant « que le peuple iranien n’était pas un ennemi » d’Israël, il a prévenu contre le risque que faisait courir les missiles à longue portée iraniens et la menace iranienne de faire disparaître Israël.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette