Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Diatribe antisémite d’Ahmadinejad à l’ONU

Diatribe antisémite d’Ahmadinejad à l’ONU

israel-infos.net

jeudi 25 septembre 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Mêlant des considérations se voulant érudites et « théologiques » à des motifs classiques de l’antisémitisme, puisés entre autres sources dans les pages du célèbre faux, intitulé « Les protocoles des Sages de Sion », il a notamment estimé qu’un gouvernement « composé d’une poignée de sionistes » règne sur « l’économie mondiale » et exerce son influence « massive » sur les prises de décisions politiques à l’échelle universelle.

« Les sionistes assassins et usurpateurs poursuivent depuis plus de soixante ans leur entreprise exterminatrice en Palestine », a affirmé le chef du régime des mollahs, « et afin de renforcer leur pouvoir, ils ont fait venir des gens des quatre coins du monde pour les installer dans un pays dont ils ont massacré les véritables propriétaires ».

Après une brève parenthèse consacrée au dossier du programme nucléaire que tente de développer la République islamique « à des fins strictement civiles et pacifiques », a-t-il assuré, Ahmadinejad a repris sa diatribe anti-israélienne en prévenant les « nations européennes et américaine » que les « menteurs sionistes » exploitent leur « rectitude » et leur « sincérité », en contrôlant les « centres financiers internationaux », les « organisations humanitaires », les « partis politiques », dans le seul but qu’ils « servent aveuglément les intérêts égoïstes de l’entité implantée au cœur du Moyen Orient sous le nom d’Israël ».

Selon lui, « les citoyens de la grande nation américaine, et ceux des pays européens, sont désormais forcés de satisfaire les exigences de plus en plus démesurées de la clique sioniste ».

Il a par ailleurs souligné que Téhéran « salue » et « soutient » la « résistance palestinienne » et a l’intention de proposer à l’ONU une solution à l’ensemble des problèmes régionaux en « exigeant » l’organisation d’un « libre référendum à travers toute la Palestine et à l’issue duquel seront posées les bases du pouvoir qui sera édifié sur les ruines du sionisme ».

Diplomatie

Syrie : "Nous savons qui est Tzipi Livni"

La Syrie s'apprête à relancer le processus diplomatique avec l'Etat hébreu et son prochain gouvernement «à la tête duquel se trouvera Tzipi Livni» : c'est ce qu'indiquait mercredi matin Tishrin, un bulletin publié par les autorités syriennes, et dont les informations, automatiquement approuvées par la hiérarchie baasiste, sont souvent commentées par les observateurs de la situation au Moyen-Orient.

«Nous savons très exactement quelle est la voie que Livni va choisir, quels seront ses intentions, ses projets politiques», peut-on lire dans ce texte, «mais également ses réticences à poursuivre le chemin susceptible de mener à la paix dans la région».


Politique

Rencontre Barak-Livni

La nouvelle dirigeante du parti centriste Kadima, Tzipi Livni, devait s'entretenir mercredi, en milieu d'après-midi, avec le ministre de la Défense et chef du parti Travailliste, Ehud Barak, pour débattre ensemble des possibilités d'entrée de la formation politique de ce dernier dans la coalition que tente actuellement de former la ministre des Affaires étrangères.

Un peu plus tôt dans la matinée, Livni avait affirmé être entièrement «satisfaite» de ses précédentes rencontres avec Ehud Barak - qui a notamment souligné vouloir œuvrer en faveur de la constitution d'un «gouvernement fort» - tout comme avec les responsables du Shass (orthodoxe sépharade), lesquels ont d'ailleurs indiqué que la nouvelle présidente de Kadima a donné son accord pour «une augmentation des allocations familiales», une des conditions posées par le parti religieux pour entrer dans un gouvernement d'union nationale. Cette information n'a pas encore été confirmée par l'entourage de Tzipi Livni.


Sécurité

Tsahal déjoue une tentative d'attaque

Un Palestinien au volant de sa voiture a tenté d'écraser, mercredi après-midi, à un point de passage situé au nord de Ramallah, des soldats israéliens. Les forces de sécurité n'ont signalé ni blessé, ni dégât. L'incident a eu lieu aux alentours de quinze heures, lorsque les militaires ont demandé à un conducteur de s'arrêter pour effectuer un contrôle de routine.

L'homme a alors dirigé à vive allure son véhicule dans leur direction, défoncé une barrière de sécurité, par laquelle ont également essayé de passer deux autres automobilistes palestiniens, ainsi qu'un troisième qui conduisait un tracteur.
Les quatre individus, qui n'ont pas réussi à atteindre les gardes-frontière présents sur les lieux, ont été arrêtés et transmis aux services de sécurité pour interrogatoire.

Fausse alerte à la bombe

Des appareils de l'armée de l'air ont accompagné un Boeing 767 de la compagnie aérienne El Al, en provenance de Paris, dans la soirée de mercredi, provoquant un début de panique parmi les passagers, dès qu'il a pénétré l'espace aérien israélien et jusqu'à son atterrissage, qui s'est effectué sans la moindre difficulté, aux alentours de vingt heures, à l'aéroport Ben Gourion (Lod), dont les responsables de la sécurité avaient obtenu une information, quelques instants auparavant, se fondant sur une «source française», et selon laquelle une bombe avait été dissimulée dans l'avion, lequel a ensuite été méthodiquement inspecté par les forces de l'ordre, qui ont finalement déclaré qu'il s'agissait d'une fausse alerte.


Culture

McCartney est arrivé en Israël

L'ensemble des médias israéliens a annoncé l'arrivée à Tel Aviv, à bord de son avion privé, dans la nuit de mardi à mercredi, du fondateur des Beatles, Paul McCartney - certains critiques musicaux allant même jusqu'à parler de «jour historique».
Accompagné d'une importante équipe comprenant ses musiciens, producteurs, et même ses deux cuisiniers attitrés - l'ancien bassiste des Beatles est en effet strictement végétarien - il devait rencontrer pour la première fois, mercredi après-midi, la presse israélienne.
Selon les organisateurs de son concert, qui aura lieu jeudi soir, près de quarante mille place - dont les prix vont de 500 à 5000 shekels - ont déjà été vendues.

Rappelons que de nombreuses organisations européennes d'ultragauche ont appelé le compositeur a annuler sa venue en Israël, tandis que des groupes djihadistes, dont certains opérant au sud Liban, l'ont invité à ne pas se produire «en Palestine, si sa propre vie à un prix à ses yeux».
Réagissant à ces menaces, McCartney a assuré qu'il ne modifiera pas ses projets, en soulignant qu'il n'avait pas l'habitude de se voir dicter sa conduite par quiconque, et en s'adressant au public israélien, par le biais d'un clip mis en ligne par plusieurs sites locaux, dans lequel l'auteur génial de Hey Jude a même tenu à prononcer quelques mots d'hébreu.

Concert de Randy Newman en novembre

Un invité de marque honorera prochainement Israël de sa présence : Randy Newman, un des compositeurs contemporains de premier plan, qui a publié plus de dix albums depuis 1968 - dont les œuvres ont notamment été interprétées par Ray Charles, l'ex-Beatles Ringo Starr ou encore Joe Cocker - et les nombreuses musiques de films récompensées par les plus grands prix internationaux, se produira à la Maison des artistes de Tel Aviv, le 23 novembre prochain.

Actuellement en tournée à travers les Etats-Unis, Newman, qui a notamment reçu, en 2002, l'Oscar de la meilleure chanson pour "If I Didn't Have You" dans le film Monstres et Cie, présentera au public israélien son nouveau projet, intitulé Harps and Angels, dont le cd a paru en août dernier.


Etranger

Nouvelles menaces iraniennes contre les USA

L'agence de presse officielle Irna, basée à Téhéran, a annoncé, mercredi après-midi, que «les forces de la marine iranienne» sont désormais «absolument prêtes» à «affronter les navires US» et que «les missiles qui sont actuellement en possession des Gardiens de la révolution sont capables de détruire la flotte américaine si celle-ci cherche à s'engager dans une aventure guerrière contre la République islamique d'Iran».

«Notre armée a atteint un degré de préparation maximale», poursuit notamment le communiqué, «et aucune tactique, ni aucun matériel militaire, aussi sophistiqué soit-il, ne pourra nous surprendre».
Rappelons que récemment, Ali Shirazi, qui est le principal représentant du Guide suprême, Ali Khamenei, a déclaré que si «les bateaux américains décident de s'engager dans les eaux du Golfe pour bombarder des sites ou des installations situés sur notre territoire, les guerriers iraniens ne leur laisseront pas la moindre chance de s'enfuir», en ayant notamment recours à des «attentats aux bateaux suicides», autrement dit en utilisant de dizaines de petites embarcations, pilotées par kamikazes, et susceptibles de fondre, «comme l'attaque d'une bande de loups» - selon la phraséologie officielle - sur les navires occidentaux croisant dans les eaux internationales.


Monde arabo-musulman

Liban : vers la "réconciliation" ?

Une délégation du Hezbollah, conduite par son principal représentant au parlement libanais, Mohammed Raad, a été reçue, dans la soirée de mercredi, par le leader du Courant du futur (Tayyar al-Mustaqbal), Saad Hariri.
Selon les médias locaux, cette initiative s'inscrit dans le cadre du projet de «réconciliation entre les deux camps opposés», et préfigure les échanges qui doivent prochainement avoir lieu entre le dirigeant d'al-Mustaqbal et le Secrétaire général du Parti de Dieu, qui a d'ailleurs multiplié, ces derniers temps, les appels à «l'union de toute la nation libanaise dans la lutte contre l'entité sioniste».

A l'issue de la rencontre, Raad a affirmé que celle-ci n'était pas destinée à «permettre la réconciliation entre nos deux communautés, puisqu'elles sont déjà réconciliées, mais plutôt à échanger des idées, dans un esprit positif de profonde confiance mutuelle».
Selon lui, le chef des milices chiites pro-iraniennes s'entretiendra «très bientôt» avec le fils du Premier ministre libanais assassiné, Rafik Hariri.


Nouvelles brèves

Israël, le 24/09/08

Economie : Israël a vu son classement passer de «pays émergent» à «pays développé» - groupe dans lequel figurent notamment les Etats-Unis, la France, ou l'Allemagne - par la compagnie "Financial Times Stock Exchange", une entreprise spécialisée dans le calcul et la diffusion d'indices boursiers.

Sécurité : Une nouvelle tentative d'attentat a eu lieu cet après-midi au barrage de Hawara près de Ramallah, lorsqu'un jeune Palestinien de 16 ans a essayé de poignarder un soldat. Les militaires ont réussi à maitriser le terroriste avant qu'il ne puisse perpétrer son forfait.

Société : Selon le rapport annuel du Bureau central des statistiques, la population en Israël compte 7.337.000 habitants, dont 5.542.000 juifs, 1.477.000 arabes et 318.000 d'autres confessions.

Autorité palestinienne : Le porte-parole du Hamas a félicité le terroriste de lundi soir à Jérusalem, relevant « la créativité dont font preuve les résistants dans leurs moyens de lutter contre l'agression israélienne». Les Brigades Al-Quds, du Jihad Islamique, pour leur part, «demandent à tous les Palestiniens de prendre exemple sur le héros de Jabel Moukhaber ». (Arouts7)

Sécurité : Le gouvernement envisage d'interdire formellement aux Israéliens de se rendre dans le Sinaï, suite à une information selon laquelle des cellules terroristes apparentées à Al-Qaïda et au Hezbollah se préparent à enlever des touristes israéliens.

Diplomatie : Le président Shimon Pérès a qualifié les propos tenus par son homologue iranien lors de son intervention à l'assemblée générale de l'ONU de "haineux et antisémites", qu'il a comparés à ceux du "Protocole des sages de Sion".

Sécurité : Seize suspects palestiniens ont été appréhendés cette nuit en Judée-Samarie lors de plusieurs opérations militaires, et transférés aux services de sécurité afin d'être interrogés.

Société : Un bateau avec à son bord quelques activistes occidentaux d'ultragauche, a quitté Chypre et se dirige vers la bande de Gaza. Parmi les passagers venus "briser le blocus israélien" et apporter une «aide humanitaire" aux Palestiniens se trouve le député du parti Balad, Jamel Zahalka.

Autorité palestinienne : Cinq Palestiniens sont morts dans l'effondrement d'un tunnel conduisant de la bande de Gaza à l'Egypte. Ces souterrains de fortune sont destinés à la contrebande d'armement et de stupéfiants.


Nouvelles brèves, International

Monde, le 24/09/08

CANADA : La mairie de Toronto a partiellement censuré une exposition sur le thème de la Shoah dans laquelle Mahmoud Ahmadinejad était comparé au Führer. "Les menaces d'éradication d'Israël formulées par le président iranien ne sont rien moins qu'un appel au génocide et à un nouvel Holocauste" a affirmé un responsable du Centre Simon Wiesenthal qui a appelé la mairie à reconsidérer sa décision.

ONU : Le discours du président iranien Mahmoud Ahmadinejad à la tribune de l'Assemblée générale des Nations unies a été très applaudi. Le chef du régime des mollahs y a notamment déclaré : "L'entité sioniste contrôle l'économie mondiale", "Les sionistes torturent et affament le peuple palestinien", ou encore "l'Iran résistera à l'intimidation et continuera à défendre ses droits au nucléaire".

RUSSIE : Le président a rendu hommage aux victimes du Goulag, à Magadan sur la côte pacifique, où à l'époque de l'Union soviétique les détenus étaient regroupés dans des barques qui remontaient le fleuve Kolyma afin de rejoindre les camps de travail.

SOMALIE : Onze civils sont morts lors de combats qui ont suivi le bombardement, par des rebelles islamistes, d'une position des soldats de la paix de l'Union africaine à Mogadiscio.

INTERNATIONAL : La réunion ministérielle des six grandes puissances engagées dans les discussions sur le programme nucléaire iranien, prévue ce jeudi, a été annulée. "Il sera désormais difficile d'exercer des pressions sur l'Iran" a commenté le ministre allemand des affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier.

AFGHANISTAN : Six policiers ont été tués, trois par l'explosion d'une mine dans un commissariat de l'ouest de Kaboul, et trois autres, peu avant, lors d'une attaque des talibans contre ce même poste.

JAPON : Taro Aso a été élu au poste de Premier ministre par le Parlement. Le conservateur remplacera Yasuo Fukuda, qui a démissionné après avoir été au pouvoir pendant un an.

COREE DU NORD : Le gouvernement a retiré les scellés et les caméras de surveillance mis en place par l'Agence internationale de l'énergie atomique sur son site nucléaire de Yongbyon, et annoncé qu'elle réintroduirait des matériaux fissiles d'ici une semaine.

AFGHANISTAN : Une explosion d'origine inconnue s'est produite ce matin à Kaboul, faisant plusieurs victimes. Selon un policier, la déflagration visait peut-être Ali Shah Paktiawal, un des chefs des forces de sécurité, déjà objet de plusieurs tentatives d'assassinat.

USA : La police fédérale américaine (FBI) a ouvert une enquête pour fraude à l'encontre des institutions financières Lehman Brothers, AIG, Fannie Mae et Freddie Mac.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette