Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Dominique de Villepin met un « bémol » à la viste du Président (...)

Dominique de Villepin met un « bémol » à la viste du Président Katsav

mardi 17 février 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le Nouvel Observateur
Tout ce que le Israéliens ont rejetté à l’avance, le Ministre des Affaires Etrangères francais en fait son cheval de bataille. :
• la barrière qui ne va pas dans le sens de la paix
• déployer une force d’interposition ou de paix à Gaza
• une conférence internationale

Le ministre des Affaires étrangères Dominique de Villepin a réaffirmé mardi que la France n’était pas « convaincue » que la construction d’une barrière de sécurité entre Israël et les territoires palestiniens « soit la meilleure façon d’avancer dans le sens de la paix ».

« Chacun peut comprendre la nécessité pour un Etat, pour l’Etat d’Israël, de faire respecter la sécurité. C’est le premier devoir de tout Etat », a souligné Dominique de Villepin sur France Inter. « Chacun sait que de ce point de vue là, Israël a été terriblement frappé au cours des dernières années ».

Mais « il y a cette question de principe : nous ne sommes pas convaincus que ce le mur soit la meilleure façon d’avancer dans le sens de la paix », a noté le chef de la diplomatie française.

« Dans ce contexte-là, au moins faisons en sorte que le tracé soit un tracé qui corresponde aux exigences internationales. Ce n’est pas le cas », a-t-il déploré.
alors que le président israélien Moshe Katsav est en visite d’Etat en France,

Dominique de Villepin a observé « qu’il y a un débat au sein du cabinet israélien pour voir si ce tracé pourrait être amendé ».

De plus « il y a des propositions qui ont été faites par Ariel Sharon sur le démantèlement des implantations à Gaza ».

« Il faut faire en sorte que ces propositions puissent être des avancées dans le sens du processus de paix, du respect de la feuille de route », a-t-il déclaré.

« Pourquoi ne pas envisager, dès lors que ce démantèlement des implantations aurait lieu, qu’une force d’interposition ou de paix puisse se déployer à Gaza ? »

Enfin « pourquoi ne pas envisager qu’une conférence internationale puisse marquer le passage d’une phase à une autre ? », a suggéré le ministre.

« La paix n’est pas divisible au Moyen-Orient », a ajouté Dominique de Villepin, qui a rappelé qu »’il faut avancer aussi sur l’avancée » du processus de paix en Irak.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette