Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Assad à Téhéran

Assad à Téhéran

israel-infos.net

vendredi 1er août 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Selon un communiqué publié jeudi soir par l’agence de presse iranienne Pars, le président syrien, Bachar el-Assad, effectuera la semaine prochaine une visite officielle à Téhéran, afin de s’y entretenir avec le chef du régime des mollahs, Mahmoud Ahmadinejad, de « la crise du nucléaire », du « rapprochement entre Paris et Damas », « des discussions menées avec le président Sarkozy », et des « négociations en cours » avec l’Etat hébreu.

Le dirigeant baasiste abordera également des questions liées à la « stabilité de la région » avec des représentants des Gardiens de la révolution, ainsi que des responsables des services de sécurité iraniens.

Ces rencontres, qui doivent durer deux jours, ont été minutieusement préparées par le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid el-Mouallem, durant le Sommet des Pays non alignés qui s’est récemment tenu dans la capitale iranienne.

El-Mouallem a d’ailleurs annoncé, dans la journée de jeudi, que son pays « s’engage » à renforcer ses relations avec la République islamique, « en dépit de l’opposition d’Israël et des Etats-Unis », tout en précisant qu’il restait « prêt à déployer tous les efforts nécessaires pour permettre aux échanges avec les Israéliens d’aboutir à la paix ».
« Nous avons toujours considéré la voie diplomatique comme la meilleure possible », a-t-il notamment affirmé, « mais tant que l’Etat juif ne restituera pas l’ensemble des territoires qu’il occupe, la situation restera bloquée »

De son côté, le président iranien a indiqué qu’il ne permettra à personne de « remettre en question ou d’entraver d’une quelconque manière l’alliance stratégique » avec le gouvernement syrien.

« Tant que nos deux pays consolideront les liens qui les unissent », a-t-il souligné, « les Etats de la région en profiteront, à l’exception de l’ennemi sioniste ».

Numéro 530 - 01.08.2008 - 29 Tammuz 5768       Imprimer

A LA UNE

Assad à Téhéran

Selon un communiqué publié jeudi soir par l’agence de presse iranienne Pars, le président syrien, Bachar el-Assad, effectuera la semaine prochaine une visite officielle à Téhéran, afin de s’y entretenir avec le chef du régime des mollahs, Mahmoud Ahmadinejad, de «la crise du nucléaire», du «rapprochement entre Paris et Damas», «des discussions menées avec le président Sarkozy», et des «négociations en cours» avec l’Etat hébreu.

Le dirigeant baasiste abordera également des questions liées à la «stabilité de la région» avec des représentants des Gardiens de la révolution, ainsi que des responsables des services de sécurité iraniens.
Ces rencontres, qui doivent durer deux jours, ont été minutieusement préparées par le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid el-Mouallem, durant le Sommet des Pays non alignés qui s’est récemment tenu dans la capitale iranienne.
El-Mouallem a d’ailleurs annoncé, dans la journée de jeudi, que son pays «s’engage» à renforcer ses relations avec la République islamique, «en dépit de l’opposition d’Israël et des Etats-Unis», tout en précisant qu’il restait «prêt à déployer tous les efforts nécessaires pour permettre aux échanges avec les Israéliens d’aboutir à la paix».
«Nous avons toujours considéré la voie diplomatique comme la meilleure possible», a-t-il notamment affirmé, «mais tant que l’Etat juif ne restituera pas l’ensemble des territoires qu’il occupe, la situation restera bloquée»
De son côté, le président iranien a indiqué qu’il ne permettra à personne de «remettre en question ou d’entraver d’une quelconque manière l’alliance stratégique» avec le gouvernement syrien.
«Tant que nos deux pays consolideront les liens qui les unissent», a-t-il souligné, «les Etats de la région en profiteront, à l’exception de l’ennemi sioniste».


Diplomatie

Inquiétude syrienne


L’ambassadeur de Syrie à l’ONU, Bachar Jaafri, a déclaré, dans la nuit de mercredi à jeudi, que la démission du Premier ministre israélien, Ehud Olmert, est «susceptible d’avoir une influence néfaste sur la poursuite des pourparlers indirects entre les deux Etats».

Il a ajouté que Damas «espère» néanmoins qu’une telle décision ne remettra pas en question l’option diplomatique.
Un peu plus tôt, plusieurs sources diffusées à Ankara avaient d’ailleurs confirmé que les prochains échanges israélo-syriens, qui seront menés par le biais de médiateurs turcs, se dérouleront à partir de la mi-août.

Olmert veut la paix avant son départ

Selon des sources proches du Premier ministre Ehud Olmert, diffusées par le quotidien Haaretz dans son édition de jeudi, celui-ci «va tout entreprendre pour parvenir à un arrangement et à la signature d’un traité de paix avec les palestiniens avant de quitter son poste».

Un diplomate israélien a par ailleurs déclaré à l’agence de presse Reuters que «quel que soit l’accord qui sera finalement conclu avec l’Autorité palestinienne, il ne s’agira pas d’une initiative privée d’Ehud Olmert, qui a l’intention d’impliquer ceux qui se présenteront à la tête du parti Kadima dans le processus diplomatique en cours».


Politique

Nethanyahou : "Olmert a fait une chose juste"

Le chef de l’opposition, Benjamin Nethanyahou, a réagi jeudi matin à l’annonce de la démission du Premier ministre, Ehud Olmert, en appelant à organiser de «nouvelles élections le plus tôt possible», dans la mesure où selon lui, «l’équipe gouvernementale actuelle est en fin de parcours».

Il a ajouté que «tous les ministres, sans exception, ont contribué à faire échouer le gouvernement», que le parti Kadima est «collectivement responsable des revers politiques subis depuis qu’il est au pouvoir», et qu’il «importe peu de savoir qui s’en trouve à la tête».
Il a toutefois considéré qu’Ehud Olmert a «fait une chose juste» en informant le public, mercredi soir, de son départ, même s’il a souligné «qu’il aurait déjà dû prendre cette décision il y a longtemps, et notamment au lendemain de la seconde guerre du Liban».


Autorité palestinienne

ARD TV quitte Gaza

Le cameraman de la chaîne de télévision allemande ARD, Souan Abou Sayyef, a été relâché, dans la nuit de mercredi à jeudi, après avoir été enlevé par les forces de sécurité du Hamas, la semaine dernière, lors des vagues d’arrestations lancées dans la bande de Gaza, suite à l’attentat de samedi, au cours duquel plusieurs membres de l’organisation islamiste, et une fillette palestinienne âgée de six ans, ont été tués.

Dès que la libération de Sayyef a été confirmée, les responsables de ARD ont condamné l’attitude «anti-démocratique» des agents du Hamas, avant d’annoncer la fermeture de leur bureau dans les territoires palestiniens, et le rappel de leur équipe en place.

Réactions palestiniennes au départ d'Olmert

Nabil Abou Radeina, le porte-parole du président Mahmoud Abbas, a déclaré, jeudi matin, qu’aux yeux du gouvernement palestinien, l’annonce de la démission du Premier ministre israélien, Ehud Olmert, constitue une «question israélienne de politique interne», avant d’ajouter : «L’Autorité palestinienne tente d’œuvrer à la paix et de dialoguer avec la direction israélienne quelle qu’elle soit, si bien qu’Ehud Olmert ou un autre, cela ne change pas grand-chose pour nous, à condition que l’option diplomatique ne soit pas remise en question».

Le porte-parole du Hamas dans la bande de Gaza, Sami Abou Zouhari, a pour sa part affirmé que «le départ du Premier ministre Olmert constitue une victoire évidente» pour l’organisation islamiste d’Ismaïl Hanyeh.

Quatre universitaires palestiniens arrêtés à Naplouse

Selon des sources palestiniennes, confirmées par de nombreux témoignages, les forces de sécurité du Fatah ont arrêté, jeudi matin, quinze miliciens du Hamas, dans la ville de Naplouse.
Parmi les prisonniers se trouvent quatre universitaires palestiniens, affiliés au mouvement islamiste d’Ismaïl Hanyeh, auxquels sont reprochées des déclarations, et des prises de position hostiles au gouvernement du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, qu’ils ont notamment qualifié de «traître», de «faux patriote et collaborateur du régime sioniste».

Rappelons que le Hamas et le Fatah s’affrontent depuis près d'une semaine, en lançant notamment des vagues «d’arrestations réciproques», après que plusieurs attentats aient été perpétrés dans la bande de Gaza, causant la mort de cinq activistes et d’une fillette âgée de six ans.


Société

Profanation à Jérusalem

Un local du mouvement de jeunesse Bne Akiva, situé dans le quartier de Guivat Zeev, à Jérusalem, a été entièrement saccagé, jeudi après-midi, par des inconnus. Un rouleau de la Thora a notamment été profané, et abandonné sur le sol, l’arche sainte de la synagogue a été forcée, des rituels de prières ont été réduits en lambeaux, et de nombreux graffitis néo-nazis, croix gammées et figures gothiques diverses, ont été tracés sur les murs.

Selon plusieurs témoins, divers objets, retrouvés sur les lieux, témoignent qu’une sorte de «rituel satanique» a d’abord été organisé par les auteurs de cet acte.


Culture

1948-1958

Une exposition consacrée aux dix premières années de l’Etat d’Israël, intitulée «La première décennie : hégémonie et multiplicité», sera inaugurée samedi prochain, à Ein Harod, dans le cadre des manifestations organisées à l'occasion des «Soixante ans de l’art israélien».

Plusieurs peintres, tels Uri Rizman, Moshe Kupferman ou Haïm Bergel, dont les travaux se confondent avec la genèse de l’Etat hébreu, seront présentés au public. Parmi les thèmes abordés, citons les épisodes bibliques, la vie pionnière, le désert, l’Alyah et l’arrivée des rescapés du génocide hitlérien.


Monde arabo-musulman

Al Qaëda se replie vers l'Afghanistan

Selon l’édition de jeudi du quotidien américain Washington Post, le leader de l’organisation terroriste Al Qaëda en Irak, ainsi que la plupart de ses responsables, ont quitté le pays pour l’Afghanistan.

Citant des sources émanant des services de lutte anti-terroriste, le journal souligne que cette décision intervient au moment où les troupes de Ben Laden tentent de se réorganiser, après avoir subi d’importantes défaites, et de très nombreuses pertes, au cours des récents combats engagés contre les forces gouvernementales, appuyées par les soldats américains.


Nouvelles brèves

Israël, le 31/07/08

Economie : Les tarifs de l'électricité augmenteront prochainement de 1% pour le consommateur privé et de 3% pour le secteur industriel. Par contre, le prix des carburants à la pompe baissera dès jeudi soir de 4,71%.

Politique : "Je pense que c'est une décision appropriée et responsable, prise au bon moment" a déclaré Ehud Barak au sujet de la démission du premier ministre Ehud Olmert. Le ministre de la Défense qui fut lui aussi chef de l'Etat de 1999 à 2001, n'exclut pas la possibilité de se présenter lui-même pour le remplacer.

Autorité palestinienne : Le Hamas affirme que l'un de ses plus hauts dirigeants, Mohammed Ghazal, ainsi qu'une quarantaine d'autres de ses membres, ont été arrêtés à Naplouse par les forces du Fatah.

Divers : Une dette de 400.000 shekels à la mairie de Jérusalem, notamment pour frais de voirie des bâtiments gouvernementaux et frais d'atterrissages de l'hélicoptère du Premier ministre à Guivat Ram, a été réclamée au gouvernement. "De la part d'un ancien maire de la ville (Ehud Olmert), nous attendions un peu plus de collaboration" ont déclaré des responsables municipaux.

Sécurité : Des Palestiniens ont lancé des pierres sur des véhicules israéliens circulant sur la route entre les localités de Tapouah et Migdalim. On ne déplore aucun blessé, mais plusieurs voitures ont été endommagées.

Justice : Lors d'un débat au tribunal de Jérusalem, la police a admis qu'effectivement, il y avait eu provocation des participants à l'excursion "Au pays des collines", mercredi près de Kohav Hashahar, par les Bédouins du village voisin.

Sionisme : Près de 2.000 animateurs israéliens délégués par l'Agence juive arriveront aujourd'hui aux Etats Unis et en Russie où ils se répartiront dans quelque 200 camps de vacances. 1.200 enfants juifs bénéficieront d'activités récréatives sur le thème de l'Etat d'Israël, le sionisme et le judaïsme.

Société : Une équipe de pompiers tentant de maitriser un incendie de forêt près de Shaar Hagay ont découvert un pneu de véhicule avec à l'intérieur une bonbonne de gaz et une bouteille de carburant. Une enquête a été ouverte.

Sécurité : Huit Palestiniens impliqués dans des activités terroristes ont été arrêtés durant la nuit lors d'opérations militaires en Judée Samarie.


Nouvelles brèves, International

Monde, le 31/07/08

LIBYE / RUSSIE : Le Premier ministre al Baghdadi Ali al Mahmoudi, et son homologue Vladimir Poutine se sont entretenus de possibilités supplémentaires de coopération dans les domaines du pétrole, du gaz, et de l'armement, ainsi que de la construction éventuelle d'une centrale nucléaire en Libye.

IRAN : Cent quinze pays présents à la conférence de Téhéran ont apporté leur soutien aux activités d'enrichissement d'uranium de l'Iran, à des fins civiles. Le Mouvement des non-alignés (NAM), qui comprend notamment Cuba, la Jamaïque et l'Inde, se défend de toute logique de bloc mais partage une même animosité envers les Etats-Unis et le monde occidental en général.

SOUDAN : Omar el-Béchir refuse de comparaître devant la Cour pénale internationale qui a requis son inculpation pour génocide et crimes de guerre dans le conflit du Darfour. Le président soudanais a notamment déclaré au quotidien "Al-Ayyam" que ses avocats contesteront la légalité de l'inculpation face aux Nations Unies.

TURQUIE : Un soldat turc a été tué par des rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan, dans l'attaque du véhicule militaire à bord duquel il patrouillait dans la province de Sinas.

IRAK / USA : Désormais, les soldats américains envoyés en Irak y serviront pendant une période de douze mois au lieu de quinze, en raison d'une accalmie dans la zone de guerre.

USA : Le président George W. Bush a décidé de tripler les fonds alloués par les Etats-Unis pour lutter contre le SIDA, la malaria et la tuberculose dans le monde, et débloquera un budget de 48 milliards de dollars en cinq ans.

AFRIQUE DU SUD : Le dernier recours de Jacob Zuma, candidat favori à la présidence de l’Etat en 2009, a été rejeté, la Cour constitutionnelle ayant refusé d'invalider des documents à charge. Son procès pour corruption doit s'ouvrir lundi prochain.

ITALIE : Une semaine après l'accord des sénateurs italiens, les parlementaires ont approuvé à l'unanimité la ratification du traité européen de Lisbonne.

CANADA : Des plaques de banquise se sont brisées dans l'Arctique, à Ward Hunt, un îlot situé au large de l'île d'Ellesmere. Les scientifiques craignent de voir le phénomène se répéter, alors qu’il ne reste aujourd'hui plus qu'une surface d'environ 1.000 km2 sur les 9.000 qui constituaient l'île autrefois.

BRESIL : Le chanteur Gilberto Gil a présenté sa démission du poste de ministre de la Culture au chef de l'Etat, afin de "consacrer plus de plus de temps à ses activités artistiques et à sa famille".

ALLEMAGNE : Une baleine à bosse a été observée au large des côtes de la mer Baltique, un événement qui ne s'était pas produit depuis trente ans, et jugé exceptionnel par les scientifiques.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette