Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Bargouti contre Shalit ?

Bargouti contre Shalit ?

israel-infos.net

mardi 22 juillet 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Alors que depuis trois jours, diverses sources font état du « gel » des pourparlers visant à échanger Guilad Shalit contre des détenus palestiniens, plusieurs journaux arabes annonçaient, dans leur édition de lundi, qu’un accord est « presque » trouvé entre l’Etat hébreu et le Hamas.

Selon ces informations, immédiatement reprises par les médias israéliens, le gouvernement d’Ehud Olmert a accepté de libérer trois cents prisonniers, parmi lesquels Marwan Bargouti, l’ex-dirigeant des Tanzim, une organisation fondée au début de la seconde Intifada et impliquée dans de nombreux attentats contre des civils.

Les noms de trois autres importants responsables du Hamas figurent également sur la liste de ceux qu’Israël consent à relâcher, afin de permettre à Guilad Shalit de retrouver les siens ; il s’agit de Hassan Salaama, Abdallah Bargouti et Ibrahim Hamad. En revanche, certains quotidiens arabes soulignaient que l’Etat juif refuse d’inclure le Secrétaire général du Front populaire de libération de la Palestine, Ahmed Saadat, parmi ceux qui pourront bénéficier de cet échange.

Un « diplomate occidental », cité par le journal israélien Haaretz, a notamment estimé que l’Etat hébreu a fini par « céder » aux conditions, qu’il a qualifiées « d’épuisantes », imposées par les négociateurs du Hamas, pour lesquels Guilad Shalit est devenu une « carte d’une valeur inestimable ». Ce qu’a d’ailleurs corroboré un des médiateurs égyptiens, qui a parlé de la mission diplomatique « extrêmement dure » qu’il a dû mener avant d’arriver à un premier terrain d’entente entre Israël et le Hamas.

Al Quds Al-Arabi, qui paraît à Londres, a indiqué pour sa part que les débats entreront dans leur phase finale « en milieu de semaine prochaine », lorsque Ofer Dekel, le responsable israélien du dossier Shalit, se rendra en Egypte pour s’y entretenir avec des membres du gouvernement d’Hosni Moubarak.

Diplomatie

Gordon Brown à Jérusalem

Le chef du Likoud, Benjamin Nethanyahou, s'est entretenu, lundi, à Jérusalem, avec le Premier ministre britannique, Gordon Brown, auquel il a notamment affirmé que «de nouveaux compromis territoriaux, en Judée-Samarie, ne feront que renforcer le Hamas, et servir de nouvelle base iranienne».

Brown a pour sa part informé le dirigeant de l'opposition israélienne qu'il comptait agir afin de renforcer les sanctions économiques décidées contre le régime des Mollahs.

Le chef du gouvernement anglais a par ailleurs rencontré le ministre de la Défense, Ehud Barak, qui a souligné «l'importance du développement économique» des Territoires contrôlés par l'Autorité palestinienne.
Enfin, le chef du parti Travailliste a précisé que l'Etat hébreu assiste avec inquiétude aux violations, de plus en plus fréquentes, de la résolution 1701 du Conseil de sécurité de l'ONU, lesquelles pourraient «compromettre le très fragile équilibre qui règne encore à la frontière israélo-libanaise».


Sécurité

18 Palestiniens appréhendés

Les forces de Tsahal, qui ont lancé plusieurs opérations, dans la nuit de dimanche à lundi, à travers les Territoires palestiniens, ont arrêté dix huit individus soupçonnés d'appartenir à des groupes terroristes, et d'être impliqués dans des attaques anti-israéliennes. Aucun soldat n'a été blessé, malgré la vive opposition de certaines cellules palestiniennes au moment de l'arrestation de leurs membres.


Autorité palestinienne

Tsahal à Naplouse

Selon des sources palestiniennes, la députée Mouna Mansour (Hamas) a été arrêté à Naplouse, durant la nuit de dimanche à lundi, à son domicile, où son ordinateur personnel a également été confisqué, par un commando de Tsahal.
Rappelons qu'il y a deux mois, une autre représentante du mouvement islamiste au parlement palestinien, Mariam Saalah, avait été appréhendée, puis libérée par les autorités israéliennes.


Justice

Un policier inculpé pour violences

Un premier policier a été inculpé pour violence lors de l'évacuation de la localité d'Amona en 2006. Une vidéo montrait David Atia assenant de violents coups avec son casque sur la tête d'un jeune garçon qui n'avait pourtant montré aucun signe d'insoumission. La Fondation des droits de l'homme en Judée Samarie présentera prochainement d'autres dossiers au tribunal, contre des agents impliqués dans des affaires similaires à Amona.


Société

Religion et "identité lesbienne"

Le site Internet Ynet a annoncé, lundi, que le premier Congrès des lesbiennes orthodoxes, organisé par l'association Bat Qol, qui tente depuis sa création, il y a cinq ans, de «promouvoir la tolérance vis-à-vis de l'homosexualité dans les milieux de stricte observance», s'est tenu à Jérusalem, et a réuni «plusieurs dizaines de participantes».

Selon Avigaïl Sperber, qui compte parmi les fondatrices de Bat Qol, «cet événement marque une nouvelle phase dans l'existence du mouvement» dont elle est une des figures emblématiques. Elle a par ailleurs qualifié cette rencontre de «tout à la fois festive, historique, émouvante, et fondatrice».
Les membres du congrès ont adopté, à l'issue de la réunion, une série de «principes» destinés à mieux représenter et défendre «l'identité lesbienne» parmi le public religieux.


Judaïsme

Judaïsme libanais

Selon l'AFP, qui citait les déclarations de Shmuel Baymond, un des responsables de la communauté juive libanaise, celle-ci a reçu l'autorisation de restaurer, «à partir de l'année prochaine», la grande synagogue de Beyrouth, Maguen Abraham, fondée en 1925 et partiellement détruite au cours de la guerre civile qui ravagea le pays dans les années soixante-dix.

Baymond a notamment indiqué que «les juifs de la capitale sont obligés de prier chez eux, car leur plus grand lieu de culte est en ruines», avant d'ajouter : «Il en va de même du lycée juif et de la maison d'étude, ce qui fait que notre pratique de l'hébreu est très limitée». Enfin, il a souligné qu'aux yeux du «judaïsme libanais, l'Etat d'Israël passe pour un Etat ennemi».

Rappelons qu'après le départ massif des membres de la communauté, durant l'opération «Paix en Galilée», lancée par Tsahal, en juin 1982, pour rétablir la sécurité des villes du nord, alors systématiquement bombardées par l'OLP, il ne reste aujourd'hui plus que trois cents juifs au pays du Cèdre.


Insolite

Poste restante

Un habitant de Herzlia, dans le centre du pays, a été arrêté pour avoir tenté de «monter une affaire d'importation de cocaïne», en provenance d'Argentine, en se servant d'un petit bureau de poste de quartier, qu'il espérait transformer, à l'insu de ses employés, en «plaque tournante de la drogue à l'échelle locale».
L'homme, âgé de vingt-cinq ans, a été appréhendé dimanche, par des agents de la brigade des stupéfiants, au moment où il réceptionnait une «livraison de cent quarante sept grammes de cocaïne pure», et placé en garde à vue.


Monde arabo-musulman

Frères musulmans d'Egypte

Selon des sources officielles, diffusées dans la journée de lundi, les services de sécurité égyptiens ont arrêté trente neuf membres du mouvement radical des Frères musulmans, officiellement dissout depuis 1954, qui étaient soupçonnés d'avoir «tenu des réunions interdites».

Rappelons que cette organisation - dont les principaux théoriciens, parmi lesquels Hassan Al Bana, assassiné en 1949, ou encore Sayid Qotb, jugé et pendu par le pouvoir de Nasser, en 1966, furent égyptiens - s'est opposée, depuis sa création, à l'idéologie du panarabisme, longtemps dominante au sein des cercles dirigeants du Caire, et tenue par les islamistes pour une forme «d'hérésie», consistant à «remplacer la loi divine par des lois humaines».


Etranger

Qountar menacé ?

Le Hezbollah «craint pour la vie» de Samir Qountar, le terroriste récemment libéré par l'Etat juif : selon le site Internet du parti de Dieu, «un important responsable de l'armée sioniste» a décidé «d'ajouter le nom de Qountar» sur la «liste» où figurent les «combattants» qu'Israël cherche à liquider.

Cette information, qui ne comporte pas la moindre source susceptible d'en confirmer l'authenticité, précise ainsi que «désormais, les sionistes vont chercher la moindre occasion pour assassiner Samir Qountar». Ce dernier a d'ailleurs appelé, sur Al Manar, la chaîne contrôlée par l'organisation de Hassan Nassrallah, «tous les pays arabes à s'unir dans le combat contre l'entité israélienne», avant d'ajouter que même si l'Etat hébreu «se retire des fermes de Shebaa», le Liban restera en guerre «contre ceux qui occupent la Palestine».


Nouvelles brèves

Israël, le 21/07/08

Diplomatie : Pour la première fois, un président de l'Autorité palestinienne se rendra dans la résidence officielle d'un président israélien: Shimon Pérès recevra Mahmoud Abbas demain chez lui, à Jérusalem afin de s'entretenir de "la promotion du processus de paix entre Israël et les Palestiniens", selon Ayelet Frisch, la porte-parole de la présidence israélienne.

Social : Une assistante sociale a été sauvagement agressée dans l'exercice de ses fonctions. Venue annoncer à une mère célibataire que la garde de ses enfants ne lui serait pas accordée dans l'immédiat, celle-ci lui a mordu le poignet avant de l'asperger d'eau de javel. L'employée des services sociaux a été conduite à l'hôpital où son état n'est pas jugé grave.

Economie : Le dollar s'est échangé en hausse de 1,271% par rapport à son cours de la veille, son taux s'établissant à la clôture à 3,427 shekels.

Sécurité : Des dizaines de Palestiniens et d'activistes d'ultra-gauche se sont mis en marche lundi après-midi, depuis le village de Paraata en Samarie, en direction de l'implantation Havat Guilad. Redoutant les risques d'affrontements, d'importantes forces de sécurité les attendaient sur place.

Environnement : Le ministre de l'Environnement a adressé une requête spéciale à deux cents maires et chefs de localités, à l'approche des élections municipales, afin que ceux-ci n'entament pas de travaux de rénovation qui nécessiteraient de grandes quantités d'eau, face à la crise grave que traverse le pays actuellement.

Société : Une passante a été renversée par un véhicule dont le conducteur a pris la fuite, non loin du centre commercial de Beer Sheva. Grièvement blessée, elle a été transportée à l'hôpital Soroka. Des patrouilles de police se sont lancées à la poursuite du chauffeur.

Société : Vingt familles de squatteurs ont été expulsées de la plage de Nahsholim, où elles campaient illégalement depuis plusieurs mois, empêchant les touristes de se promener dans cette réserve naturelle protégée. "Cette plage superbe était devenue un repère de toxicomanes et une décharge de seringues et d'ordures" a déclaré le chef de police de Zihron Yaacov.

Société : Trois individus se sont introduit au domicile d'une vieille dame à Tel Aviv, l'ont battue et cambriolée. Face au nombre croissant d'agressions de ce type, les autorités tentent de développer des programmes préventifs et de rétablir un climat de confiance parmi les personnes âgées. Eshel-Joint, la fondation en faveur du troisième âge, propose aux vieillards qui le souhaitent, l'adoption de chiens de garde et l'aide de bénévoles pour s'en occuper.

Sécurité : L'unité des garde-frontières a arrêté 116 clandestins cette nuit dans la localité de Rahat, parmi lesquels cinq hommes recherchés par les services de sécurité. Par ailleurs, trois habitants de la ville ont été également appréhendés pour hébergement de ces travailleurs illégaux.

Société : Un enfant de quatre ans est mort dans l'incendie de sa maison à Keshet, dans le Golan, et sa sœur de onze ans, gravement blessée, a été conduite à l'hôpital de Haïfa.

Sécurité : Six habitants de Naplouse et Toul Karem qui s'étaient infiltrés illégalement en Israël ont été arrêtés par la police dans la ville de Bné-Brak. Ils ont été transférés aux services de sécurité pour enquête.


Nouvelles brèves, International

Monde, le 21/07/08

IRAN : La secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, a prévenu le gouvernement iranien qu'il s'exposait à de graves "mesures punitives" s'il n'accordait pas une réponse "sérieuse" à l'exigence internationale de suspendre ses développements nucléaires sensibles, dans un délai de deux semaines.

LIBAN - SYRIE : Le ministre syrien des Affaires étrangères est arrivé à Beyrouth afin de s'entretenir avec le président Michel Sleimane, des relations entre les deux pays. Lors de cette visite, Walid al-Moallem remettra à Sleimane une invitation du président syrien Bachar el-Assad à se rendre à Damas.

IRAK : Le candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine, Barack Obama, a été reçu à Bagdad où il s'est entretenu avec le Premier ministre Nouri al-Maliki, et le président Jalal Talabani, dans la Zone verte à Bagdad. Les deux pays envisagent le retrait des forces américaines pour l'année 2010.

USA : Défiant le Vatican, un groupe d'activistes catholiques a ordonné prêtres trois femmes, et une quatrième, diacre, au cours d'une cérémonie dans une église protestante de Boston.

CHINE : Plus de deux mois après le séisme dont le bilan final s'élève à 70.000 morts, 18.000 disparus, et 5 millions de sans abri, le gouvernement rappelle ses soldats de la province du Sichuan. Sur les 130.000 mobilisés, un premier contingent de 40.000 hommes s'est déjà retiré.

IRLANDE : Plus d'un millier de personnes se sont rassemblées au centre de Dublin, pour manifester leur désaccord avec le président français Nicolas Sarkozy, en visite dans la capitale irlandaise, sur la question du traité de Lisbonne. Des contre manifestants, favorables à cette initiative, étaient également présents.

CANADA : Paul McCartney a été accueilli par des dizaines de milliers de fans à l'occasion du concert gratuit qu'il a donné à Québec, dans le cadre du 400e anniversaire de la ville.

MALI : Les rebelles touaregs et le gouvernement malien ont conclu un accord sur l'arrêt des hostilités, lors d'une rencontre à Alger. L'Alliance démocratique du 23 mai pour le changement a représenté la rébellion touareg pour ces négociations.

ZIMBABWE : Le pouvoir et l'opposition politique s'apprêtent à conclure un accord de négociations sur l'avenir politique du pays. Le président sud-africain Thabo Mbeki, servant de médiateur dans la crise au Zimbabwe, sera présent à Harare pour assister à la signature.

PAKISTAN : Six soldats ainsi que de nombreux insurgés sont morts lors d'affrontements au cours du week-end, dans le sud-ouest du pays, ont annoncé ce matin les services de sécurité.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette