Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Nouvelle initiative de Jimmy Carter en faveur de la libération de Guilad (...)

Nouvelle initiative de Jimmy Carter en faveur de la libération de Guilad Shalit

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

lundi 21 juillet 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

L’ancien président américain, Jimmy Carter, tente de promouvoir une initiative dont le but est de mener à une percée dans les négociations entre Israël et le Hamas en vue de la libération du soldat israélien enlevé Guilad Shalit. Cette nouvelle initiative, rapporte le Haaretz, vient d’être présentée au ministre israélien de l’Industrie, du commerce et de l’Emploi Eli Yishaï, par Robert Pastor, conseiller de Jimmy Carter, lors d’une tournée diplomatique effectuée par celui-ci à Jérusalem, au Caire, à Damas et à Gaza, où il a rencontré, entre autres, les dirigeants du Hamas.

Jimmy Carter souhaite également organiser une rencontre tripartite à laquelle participeront, outre lui-même, un haute responsable du Hamas et M. Yishaï, qui est également président du parti ultra-orthodoxe séfarade Shas.

Selon un responsable israélien, le plan de Jimmy Carter prévoit la libération par Israël de quelques dizaines de prisonniers palestiniens dont plusieurs ministres et députés du Hamas arrêtés par Tsahal depuis 2006 suite à l’enlèvement de Guilad Shalit ainsi que des femmes et des mineurs palestiniens détenus en Israël, ceci afin d’instaurer la confiance entre les deux camps.

En échange, le Hamas transférera Guilad Shalit vers l’Egypte où il sera gardé par les services de renseignements égyptiens et où ses parents pourront lui rendre visite. Suivront ensuite des négociations entre Israël et le Hamas portant sur le reste des prisonniers dont le Hamas réclame la libération afin de pourvoir mettre en place l’échange. Eli Yishaï aurait déclaré à M. Pastor que cette initiative était « intéressante », et qu’il en ferait part au premier ministre Ehud Olmert.

Enfin, le journal rapporte qu’hier, à Paris, Ingrid Betancourt a appelé à la libération de tous les otages du monde dont Guilad Shalit, lors d’un rassemblement organisé à l’occasion de la fête nationale colombienne. Mme Betancourt a notamment brandi une pancarte avec une photo de Guilad Shalit.

Diplomatie

Gordon Brown en Israël

Le Premier ministre britannique, Gordon Brown, effectue ces jours-ci une visite en Israël. Selon le Maariv, M. Brown est accompagné d’une délégation d’hommes d’affaires de premier plan, l’un des objectifs de cette visite étant le renforcement des liens économiques entre le Royaume-Uni et Israël.

Hier, Gordon Brown a rencontré le Premier ministre Ehud Olmert. Les deux hommes se sont notamment entretenus du dialogue qui s’est engagé à Genève entre la communauté internationale et l’Iran. Le Premier ministre britannique a également rencontré le président Shimon Pérès et il prononcera aujourd’hui un discours à la Knesset.

Visite de Barack Obama

Le candidat démocrate à la présidence américaine, Barack Obama, entamera demain soir une visite d’une journée en Israël. M. Obama, écrit le Haaretz, dînera demain soir avec le Premier ministre Ehud Olmert avant de se rendre au Mur des lamentations. Mercredi, il s’entretiendra avec le chef de l’opposition, Binyamin Netanyahu, le ministre de la Défense, Ehud Barak, et la ministre des Affaires étrangères, Tzipi Livni. Celle-ci accompagnera le sénateur américain à Sdérot. Barack Obama se rendra ensuite dans les territoires palestiniens pour des entretiens avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmud Abbas, et le Premier ministre Salam Fayyed.

Intérieur

A Kadima on attend la décision d’Ehud Olmert concernant sa candidature aux primaires

Des ministres issus du parti Kadima, dont certains proches du Premier ministre Ehud Olmert, estiment que ce dernier devrait annoncer au cours des deux prochaines semaines qu’il n’a pas l’intention de se présenter à sa propre succession à la tête de Kadima, rapporte le Maariv. Selon eux, tant que le Premier ministre n’aura pas fait cette annonce, la campagne en vue des élections primaires ne démarrera pas et ce retard portera préjudice aux candidats et à l’image du parti.

En attendant, le conseil national de Kadima n’a toujours pas approuvé la modification des statuts nécessaire à la tenue d’élections primaires en septembre. Hier, seuls 108 des 180 membres du conseil s’étaient exprimés, dont 83 en faveur de la modification des statuts. Face au faible nombre de votants, le président du conseil a décidé de prolonger le vote jusqu’à vendredi.

Hier, écrit le Haaretz, lors d’une réunion des ministres du parti Kadima, la ministre des Affaires étangères, Tzipi Livni, a mis en cause l’entourage du Premier ministre en laissant entendre que des membres du conseil national du parti avait été dissuadés de venir voter la modification des statuts. Mme Livni a appelé à approuver ce changement « si nous ne voulons pas perdre le peu de confiance dont jouit encore Kadima ». En réaction, le Premier ministre Ehud Olmert a affirmé qu’il était favorable à ce que les membres du conseil viennent voter et a demandé la ministre des Affaires étrangères de cesser ses « manœuvres avec d’autres partis », faisant allusion à une présumée concertation entre Tzipi Livni et le président du parti travailliste, Ehud Barak.

Troisième jour de contre-interrogatoire pour Morris Talansky

Hier s’est déroulé au tribunal de district de Jérusalem le troisième jour du contre-interrogatoire de l’homme d’affaires américain Morris Talansky par les avocats du Premier ministre Ehud Olmert dans « l’affaires des enveloppes ». Selon le Yediot Aharonot, les avocats du Premier ministre ont réussi hier à mettre en avant une série de contradictions entre les propos tenus par Talansky aux enquêteurs de la police et son témoignage devant la cour. Ces contradictions portent notamment sur les sommes qu’aurait remises l’homme d’affaires à Ehud Olmert et sur des dates. Le contre-interrogatoire doit se poursuivre aujourd’hui et demain.

Des représentants du parquet cités par le Haaretz soulignent que les contradictions entre les différentes dépositions de Morris Talansky leur étaient connues et que le témoignage reste valable sur le fond. « Nous n’avons jamais dit que le dossier reposerait intégralement sur Talansky », a ajouté un membre du parquet.

Au sein de l’appareil judiciaire, ajoute le journal, on estime qu’aucune inculpation n’aura lieu dans cette affaire avant l’automne. En effet, Morris Talansky doit encore être interrogé par les avocats de Shula Zaken, l’ancienne assistante d’Ehud Olmert, avant d’être à nouveau interrogé par le parquet. Or Talansky doit repartir cette semaine pour les Etats-Unis et ne reviendra en Israël que fin septembre.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette