Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Hamas : « Guilad Shalit ne donnera plus de nouvelles »

Hamas : « Guilad Shalit ne donnera plus de nouvelles »

israel-infos.net

vendredi 4 juillet 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le « responsable du dossier Shalit », au sein du Hamas, Oussama Al Mouzayni, a déclaré jeudi, en fin d’après-midi, que son organisation refusera dorénavant de transmettre « le moindre signe de vie » du soldat de Tsahal, enlevé en 2006. Il a annoncé qu’il n’y aura plus « ni lettre, ni enregistrement », et affirmé que plus l’Etat hébreu « s’acharnera à refuser un échange de prisonniers », aux conditions énoncées par le mouvement islamiste, « plus la chose se retournera contre les sionistes et incitera la résistance palestinienne à capturer d’autres militaires israéliens ».

Al Mouzayni a par ailleurs accusé le gouvernement d’Ehud Olmert de « saboter les initiatives diplomatiques égyptiennes » et de mener les pourparlers à une « impasse totale ».

« Concernant la trêve », a estimé le négociateur et proche conseiller du Premier ministre Ismaïl Hanyeh, « nous sommes parvenus à contraindre l’ennemi à accepter nos conditions » ; il a ensuite affirmé que si « le régime sioniste s’entête à ne pas relâcher les détenus palestiniens, notre parti prouvera qu’il a les moyens nécessaires, et toute la patience requise, pour maintenir Guilad Shalit en captivité pendant encore vingt ans ! ».

Selon Al Mouzayni, les services de renseignements israéliens ont « complètement échoué » dans leur tentative de localiser le lieu, « ou ne serait-ce que la région », où se trouve retenu Guilad Shalit.

Il a encore indiqué que le Hamas n’acceptera jamais « l’ordre de déportation formulé par les israéliens », évoquant par là la demande d’empêcher les terroristes qui seront libérés de regagner les territoires sous contrôle palestinien, afin de ne pas renouer avec leurs activités clandestines en réintégrant des cellules locales responsables d’attentats anti-israéliens. « Ceci est impensable », a souligné Al Mouzayni, « et chaque combattant devra retrouver son foyer et sa famille ».

Enfin, il a assuré qu’outre l’enlèvement de Guilad Shalit, le Hamas a déjà fait « seize tentatives » de kidnapping de soldats de Tsahal.

Nécrologie

Massacre de la rue Jaffa

Deux des victimes de «l’attentat à la pelleteuse», qui a eu lieu mercredi, en milieu de journée, à Jérusalem, étaient des professionnelles de l’éducation, et la troisième, un père de famille âgé de 68 ans.

Elizabeth «Lili» Goren-Friedman, cinquante quatre ans, mère de trois garçons âgés de seize à vingt trois ans, qui se consacrait à l’apprentissage scolaire d’enfants aveugles, a été enterrée au cimetière de Guivat Shaül, dans la soirée, où des centaines de personnes – famille, amis, parents d’élèves, anciens étudiants, etc. - étaient venues lui rendre un dernier hommage.
Elle se trouvait au volant de sa voiture, lorsque le terroriste a entrepris de réduire celle-ci en charpie, à grands coups de pelle et en roulant à plusieurs reprises sur ce qui n’était plus qu’un tas de ferraille et de chair humaine.

Rachel Sakrovich, la directrice de l’établissement spécialisé qui employait Goren-Friedman, a notamment raconté au site Internet Ynet : «Lili était une de nos plus anciennes collaboratrices, c’était une éducatrice de premier plan, dont les responsabilités couvraient plusieurs aspects de la gestion quotidienne de notre école». Sakrovich a ajouté : «Il est extrêmement douloureux de parler de Lili au passé ; elle accordait une très grande importance au développement personnel, intellectuel, mais également à l’insertion sociale, de chacun de ses élèves ; il y avait en elle une force, un héroïsme moral et psychologique, qui évoquaient irrésistiblement certaines figures féminines issues du monde de la Bible».

La seconde victime, Bathshéva Onterman, trente trois ans, dirigeait un jardin d’enfants ; elle était à bord de son véhicule, en compagnie de sa fille Efrat, âgé de dix huit mois, lorsque le bulldozer a foncé dans sa direction.
La conductrice a juste eu le temps de détacher la ceinture de sécurité de l’enfant, avant de la propulser hors de l’automobile, sans pouvoir se mettre elle-même à l’abri. La petite Efrat, dont la mère est morte sur le coup, a été immédiatement recueillie par des passants, puis par les services médicaux et sociaux, dont l’une des représentantes, Tzipi Lafler, a déclaré : «J’ai malheureusement une grande connaissance des tragédies inhérentes à chaque attentat, mais je n’ai pas souvenir d’un cas aussi terrible que celui-ci, où une enfant d’un an et demi voit sa maman se faire littéralement déchiqueter sous ses yeux».

Jean Relévy, la troisième victime, était un homme âgé de soixante huit ans, originaire du quartier de Guilo, dans le sud de la capitale, qui nourrissait une grande passion pour l’art photographique, et s’apprêtait à devenir grand-père, le mois prochain.


Diplomatie

Téhéran accuse "l'entité sioniste" de détenir quatre diplomates iraniens

Selon un communiqué publié jeudi par l’ambassadeur iranien à Beyrouth, Israël détient les quatre diplomates de Téhéran disparus au Liban, en pleine opération Paix en Galilée, lancée par Tsahal dès les premiers jours de juin 1982, afin de mettre un terme aux tirs des troupes d’Arafat contre Kyriat Shmona et les villes du nord du pays.

Cette annonce coïncide avec celle du Hezbollah, diffusée la veille, selon laquelle la milice chiite pro-iranienne de Hassan Nassrallah fera remettre «sous peu», et peut-être même "dans la journée de jeudi", par un intermédiaire allemand, un «dossier» concernant Ron Arad à l’Etat hébreu qui, en contrepartie, transmettra des renseignements sur les quatre responsables iraniens dont on n’a jamais retrouvé la trace.

Le texte publié par l’ambassade de la République islamique au Liban souligne qu’il existe «de nombreux témoignages», et même des «preuves», qui contredisent la «version défendue par l’entité sioniste», d’après laquelle les quatre représentants du régime des mollahs ont été tués au cours des combats de l’été 1982 : «Nos quatre diplomates ont été vus en vie, dans une prison israélienne, et leur libération ne constitue pas seulement une question politique, mais avant tout un impératif moral et humanitaire».


Sécurité

Interventions de Tsahal

Plusieurs unités de Tsahal ont arrêté, durant la nuit de mercredi à jeudi, vingt trois Palestiniens recherchés pour leur implication dans des attentats anti-israéliens. Une quinzaine d’entre eux a été appréhendée au sud de Naplouse, où des armes ont par ailleurs été découvertes, dans un appartement occupé par des civils palestiniens.

Peu après, des miliciens armés ont ouvert un feu nourri contre des soldats israéliens qui opéraient dans le centre ville. On ne signale aucun blessé parmi les militaires.
D’autres arrestations ont eu lieu à l’ouest de Djénine, à Beit Léhem et à Hébron.

L'accalmie en péril ?

Nouvelle violation palestinienne de l’accord de cessez-le-feu entre l’Etat hébreu et le Hamas : une roquette de type Qassam, tirée depuis le nord de la bande de Gaza, s’est abattue, jeudi en fin d’après-midi, à proximité d’un kibboutz du Conseil régional Shaar Ha-Néguev.
Le système d'alerte, «couleur rouge», a retenti dans la ville de Sdérot et dans toutes les localités de la région. On ne signale ni blessé, ni dégât.


Education

Deux candidatures à l'enseignement religieux

Suite à la démission de Shimon Adler, de la direction du département de l'enseignement religieux, au ministère de l'Education, deux candidats sont en lice pour lui succéder : le rabbin et professeur Ygal Shafran, proche des milieux sionistes religieux et notamment de la Yechiva Merkaz Harav, et le rabbin Avi Guissar dont les positions sont considérées comme étant plus "ouvertes".


Culture

Blondie en Israël

Le groupe Blondie, qui compta parmi les premières formations de New Wave, à la fin des années soixante dix, et qui célèbre actuellement, par une tournée mondiale, ses trente ans de carrière, se produira jeudi soir en Israël, au parc de Raanana.

Debbie Harry, la célèbre "chanteuse-mannequin", et ses musiciens, ont retracé, un peu plus tôt dans la journée, lors d’une conférence de presse organisée à Tel Aviv, l’histoire mouvementée du groupe, faite de séparations et de reformations régulières, d'énormes succès (à commencer par le tube Heart of Glass) et d'albums plus confidentiels, avant d'exprimer leur joie à l’idée de "monter sur une scène israélienne".


Monde arabo-musulman

Intifada palestino-égyptienne ?

Selon l’édition de jeudi du quotidien Al Qods Al Arabi, qui citait «plusieurs témoins palestiniens», de violents accrochages ont opposé des policiers égyptiens à des gazaouis, à proximité du point de passage Rafiah, que les protestataires ont tenté de traverser en force.

Un responsable du Hamas dans la bande de Gaza, Mahmoud Alzahar, a indiqué que les responsables de la sécurité, au sein de son organisation, ont tenté de s’interposer «afin de ramener l’ordre et d’empêcher les milliers de Palestiniens, arrivés sur les lieux, de prendre part aux affrontements».

De son côté, l’armée égyptienne a publié un communiqué faisant état de six blessés dans les rangs des forces de l’ordre, lesquelles «ont été attaquées à coups de pierre et ont réagi selon les mêmes procédés», avant d’éloigner les assaillants «à l’aide de puissants jets d’eau spécialement conçus pour disperser les manifestations».

Djihadistes marocains

Selon le site Internet Médiarabe, qui citait des informations mises en ligne un peu plus tôt par Elaph.com, les forces de police marocaines ont appréhendé, ces dernières semaines, «trente-cinq personnes, impliquées dans le recrutement de volontaires pour Al-Qaïda en Irak et en Algérie».

L’agence de presse officielle marocaine a par ailleurs indiqué que le réseau démantelé avait déjà envoyé de nombreux djihadistes lutter aux côtés des groupes fondamentalistes qui opèrent dans ces pays.
Médiarabe souligne enfin que de nouvelles vagues d’arrestations, visant les cercles radicaux, violemment anti-occidentaux et proches de la mouvance salafiste, ont été également lancées en Egypte, où 110 islamistes armés ont été capturés, et en Arabie Saoudite, où 700 autres ont été interpellés, depuis début janvier.


Etranger

28 soldats US tués en Afghanistan durant le mois de juin

Le président des Etats-Unis, George W. Bush, vient d’annoncer que l’armée américaine renforcera ses effectifs en Afghanistan, «avant la fin de l’année 2008».

Rappelons que le mois dernier a été le plus meurtrier depuis 2001, puisque vingt huit soldats US ont été tués au cours d’attaques et d’attentats, revendiqués par divers groupes, allant des organisations fondamentalistes, d’obédiences sunnite, djihadiste et salafiste, à une «opposition patriotique» qui se réclame également de doctrines islamisantes conjuguées à des motifs «révolutionnaires et anti-impérialistes».
«Le nombre des victimes a augmenté parmi nos militaires car ils sont confrontés à un ennemi qui refuse de laisser l’Amérique défendre les innocents dans le pays», a notamment estimé Bush.

Iran : Israël et les USA n'attaqueront pas

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Manoushahar Mottaki, a estimé, dans la nuit de mercredi à jeudi, qu’une attaque israélienne, ou américaine, contre son pays, est «tout à fait improbable».

«A l’heure où nous parlons, rien n’indique qu’une agression de ce type est en préparation», a-t-il déclaré, avant d’ajouter : «Outre les nombreux problèmes liés à l’existence même de ces deux pays, nous sommes convaincus qu’en cette période particulièrement critique et tendue, ils n’oseront jamais se lancer dans une opération aussi démente».


Sport

Tennis israélien à Pékin

Le comité olympique international a validé l'invitation de Tzipi Obziler aux prochains jeux de Pékin, qui jouera avec sa compatriote Shahar Peer, elle-même selectionnée également pour les simple-dames.
Coté hommes, Yoni Erlich et Andy Ram défenderont les couleurs de l'Etat d'Israël dans les épreuves du double-messieurs.


Nouvelles brèves

Israël, le 03/07/08

Société : La mère des victimes de Samir Kountar, le terroriste dont la libération est probable dans le cadre de l'échange de prisonniers, a adressé dans une lettre au Président Shimon Peres, ses sentiments à ce sujet: "Le 22 avril 1979, le tueur a fracassé le crâne de ma petite fille Eynat, sous les yeux de son père, mon fils Dany, à qui on a tiré une salve de balles dans le dos lorsqu'il a couru vers son enfant. 29 ans se sont écoulés depuis, et ces images d'horreur me poursuivent encore (...) et vous allez libérer ce monstre..."

Politique : "Il y a des villages palestiniens qui n'ont jamais fait partie de Jérusalem. Ils y ont été annexés en 1967" a déclaré le vice-Premier ministre. Haim Ramon estime que prolonger une partie de la barrière de sécurité afin de séparer de la ville plusieurs villages palestiniens actuellement inclus dans Jérusalem-Est, apporterait une solution au terrorisme pratiqué par des arabes israéliens, comme ce fut le cas dans les deux derniers attentats commis à Jérusalem.

Social : A Ashkelon, des centaines d'israéliens originaires du Yémen, manifestent devant la résidence du ministre Avi Dichter pour protester contre la décision d'autopsier Yonah Samine, assassinée hier lors d'un cambriolage. Quelques orthodoxes ont tenté de s'infiltrer à l'institut médico-légal d'Abou Kabir et ont été arrêtés.

Société : Ce soir à 19 heures, un rassemblement pour se recueillir et prier en souvenir des trois victimes de l'attaque d'hier, aura lieu à Jérusalem, sur les lieux de l'attentat.

Environnement : La Mer morte a atteint le niveau le plus bas de son histoire et diminué de près de 20 cm au mois de juin. Les autorités envisagent un plan d'urgence pour parer à son assèchement total.

Sécurité : Attentat à la pelleteuse: le commandant de la police de Jérusalem, Aharon Franco, a donné l'ordre de démanteler la tente de deuil érigée par la famille du terroriste.

Société : Les activistes d'extrême-gauche et les palestiniens qui protestent quotidiennement à Kfar Naalin contre la construction de la barrière de sécurité, deviennent de plus en plus violents. Tsahal a dû répliquer aux agressions et aux jets de pierres de ce matin, par les moyens habituels de dispersion de manifestants.

Politique : La Knesset a adopté en lecture préliminaire une proposition de loi visant à supprimer la pension de retraite d'Azmi Bishara. L'ancien député arabe avait pris la fuite après avoir été accusé d'espionnage au profit du Hezbollah durant la Seconde guerre du Liban.

Economie : Le dollar s'affaiblit encore et s'échange aujourd'hui contre 3.274 shekels, perdant 0.3% de sa valeur.

Société : Un homme a été découvert mort dans un jardin de la rue Jabotinsky à Holon; la police ignore encore les circonstances du décès.

Environnement : Tandis que les autorités multiplient les opérations d'assainissement des cours d'eau de Nahal Kishon, les déchets d'un égoût se sont déversés trois jours durant dans Nahal Gedoura, l'un de ses affluents, provoquant la mort de milliers de poissons et d'autres animaux. C'est la troisième fois cette année qu'un tel accident se produit dans la région.

Santé : Les étudiants en médecine de l'hôpital Hadassah Ein Kerem de Jérusalem, effectueront aujourd'hui un entrainement de préparation en cas d'attentat massif. L'exercice, nommé "Eclair" se déroulera au stade Teddy avec la participation de la police et d'équipes de secouristes.

Société : Un habitant de Rosh Ayin âgé de 53 ans et employé d'un bureau de poste, a été arrêté par la police, soupçonné d'avoir volé des bons d'achats pour plusieurs milliers de shekels. La garde à vue de l'homme, qui nie toute accusation, sera prolongée.

Transports : Un autobus de la compagnie Eged a pris feu ce matin à Haïfa; les passagers ont pu quitter sains et saufs le véhicule alors que les pompiers tentaient de maitriser les flammes.


Nouvelles brèves, International

Monde, le 03/07/08

FRANCE : La secrétaire d'Etat chargée des Affaires étrangères et des Droits de l'homme a félicité Nicolas Sarkozy pour son rôle dans la libération d'Ingrid Betancourt, une opération qu'elle a qualifiée de "fruit d'une détermination, d'un engagement sans faille du président de la République dès son élection".

BELGIQUE : Une collision entre un train de passagers et un train de marchandises, près de Huy, a fait près de trente blessés, parmi lesquels six - dont deux dans un état critique - ont dû être transportés à l'hôpital.

ZIMBABWE : Près de 200 partisans de l'opposition ont tenté de se réfugier à l'ambassade des Etats-Unis à Harare. Des responsables ont contacté les organisations humanitaires pour tenter de trouver un endroit pour les accueillir.

BANGLADESH : Les pluies diluviennes ont provoqué des effondrements de terrain sur une colline, ensevelissant des maisons entières et provoquant la mort d'au moins dix personnes, tandis que des centaines d'autres ont été blessées.

PHILIPPINES : Les autorités ont déjoué un complot destiné à renverser la présidente Gloria Macapagal Arroyo et s'emparer du pouvoir. Un avocat lié à l'opposition, trois colonels à la retraite et un ancien policier, tous mêlés à plusieurs tentatives de coup d'Etat depuis 1989, ont été arrêtés dans un restaurant de Manille, après avoir été dénoncés par un autre avocat.

ZAMBIE : Le président Levy Mwanawasa est décédé ce matin dans un hôpital parisien où il avait été transféré en urgence d'Egypte, deux jours plus tôt. Le chef de l'Etat d'Afrique australe avait été victime d'une attaque d'apoplexie alors qu'il participait au sommet de l'Union africaine.

GRANDE BRETAGNE : Deux étudiants français ont été poignardés dimanche soir dans un appartement du quartier de New Cross à Londres. L'identité des deux jeunes n'a pas été divulguée par la police britannique qui donnera une conférence de presse jeudi sur les circonstances ce double meurtre.

USA : Suite à la faiblesse continue du dollar et une chute imprévue des stocks de brut aux Etats-Unis, le prix du baril de pétrole a franchi pour la première fois le seuil des 145 dollars, dans les échanges électroniques cotés en Asie.

COLOMBIE : Hier, les quinze otages détenus depuis cinq ans par la guérilla marxiste, dont Ingrid Betancourt et trois Américains, ont été libérés. "Je veux d'abord rendre grâce à Dieu et aux soldats de Colombie", a déclaré l'otage franco-colombienne, quelques heures après sa libération par l'armée.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette