Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Nouvelle brèche dans la trêve au Proche-Orient

Nouvelle brèche dans la trêve au Proche-Orient

les agences

vendredi 27 juin 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

}Des terroristes palestiniens de la bande de Gaza ont tiré vendredi deux obus de mortier en direction d’un kibboutz dans le sud d’Israël, enfreignant une nouvelle fois la trêve conclue il y a huit jours avec Israël et mettant au défi le Hamas qui a appelé tous les groupes armés à respecter le cessez-le-feu. Les tirs n’ont fait aucune victime, a précisé un porte-parole de la police israélienne, et n’ont pour l’heure pas été revendiqués.

Conclu le 19 juin sous l’égide de l’Egypte, l’accord de cessez-le-feu a été mis à mal à plusieurs reprises depuis son entrée en vigueur, il y a plus d’une semaine, Palestiniens et Israéliens n’ayant de cesse de s’accuser mutuellement de fragiliser la trêve.

Mouchir al Masri, porte-parole du Hamas, le mouvement qui contrôle la bande de Gaza, s’en est pris aux terroristes qui enfreignent l’accord de cessez-le-feu. « Il est désormais clair que certains Palestiniens ne souhaitent pas que cet accord négocié pour un retour au calme réussisse et ne veulent pas que le blocus soit levé », a-t-il dit.

LE HAMAS CRIIQUE LES TIRS DE ROQUETTE

« Ceux qui ont tiré les roquettes n’entendaient pas viser l’ennemi sioniste mais les ont tirées pour provoquer des dissensions internes », a ajouté le porte-parole en faisant semble-t-il référence au Fatah du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

Issues du Fatah, les Brigades des martyrs d’Al Aksa ont revendiqué un tir de roquette qui s’est abattu jeudi sur Israël. Le groupe palestinien s’est engagé à respecter le cessez-le-feu tout en se réservant le droit de riposter à des attaques israéliennes dans la bande de Gaza ainsi qu’en Cisjordanie, ou l’accord de trêve ne s’applique pas.

Les Brigades ont indiqué qu’elles n’étaient pas à l’origine du tir de roquette de vendredi sur Israël.

Israël a autorisé la livraison de carburant à l’unique centrale électrique de la bande de Gaza, tout en continuant à garder fermés les points de passages aux camions transportant de la nourriture et de l’aide humanitaire. Israël a pris la décision de fermer ses frontières mercredi, en réponse à plusieurs tirs de roquettes palestiniens la veille.

Un responsable de l’Union européenne a indiqué que la centrale gazaouie s’apprêtait à recevoir l’équivalent de 600.000 litres de fioul, une quantité suffisante pour produire de l’électricité dans la bande de Gaza pendant plusieurs jours.

Le chargé de liaison militaire israélien Peter Lerner a confirmé cette livraison tout en annonçant que les points de passage avec Gaza resteraient fermés à tout autre véhicule et individu pour la troisième journée consécutive.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette