Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Tsipi Livni : répliquer militairement à toute rupture de la trêve

Tsipi Livni : répliquer militairement à toute rupture de la trêve

israel-infos.net

vendredi 27 juin 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

La ministre israélienne des Affaires étrangères a répété que le gouvernement d’Ismaïl Hanyeh sera tenu pour le seul responsable des attaques qui, malgré l’accalmie, se poursuivent contre le territoire israélien.

Quelques heures après la nouvelle violation du cessez-le-feu par les Brigades des martyrs d’Al Aqsa, branche armée du Fatah, qui ont tiré une roquette de type Qassam depuis la bande de Gaza vers la ville de Sdérot, où elle s’est abattue dans un terrain vague, sans faire ni blessé, ni dégât, la ministre israélienne des Affaires étrangères, Tzipi Livni, a déclaré au cours d’un entretien avec son homologue norvégien, Jonas Gahr Store : « Je me moque du nom du groupe qui revendique telle ou telle attaque, mais à toute rupture de la trêve, il s’agit d’opposer une réplique militaire adéquate et immédiate ».

Livni a souligné qu’elle avait fait part de sa position au Premier ministre, Ehud Olmert, et au ministre de la Défense, Ehud Barak, « juste après les premiers tirs palestiniens, qui ont eu lieu dans la journée de mardi, contre le Néguev occidental », et qu’elle avait maintenant l’intention d’en débattre avec des représentants étrangers.

Rappelons qu’avant même l’entrée en vigueur de l’accalmie, la dirigeante de la diplomatie israélienne avait déjà affirmé que « la trêve doit être réciproque » et que si des attaques étaient néanmoins lancées contre le sud d’Israël, « nous ne chercherons pas à savoir qui en est l’auteur, mais nous tiendrons pour responsable le seul groupe qui contrôle la bande de Gaza, et qui a pour nom le Hamas ».

Diplomatie

Al Hayat : « Israël doit libérer un millier de combattants palestiniens »

Selon l’édition de jeudi du quotidien arabe publié à Londres, Al-Hayat, qui citait des sources égyptiennes, « c’est le refus d’Israël de relâcher 75% des prisonniers palestiniens réclamés par le Hamas qui retarde la libération de Guilad Shalit ».
Le journal précise par ailleurs que les négociateurs israéliens exigent des détenus libérés qu’ils ne s’établissent pas en territoire palestinien, afin de ne pas renouer avec leurs anciennes activités terroristes. 
Enfin, l’échange entre Israël et le Hamas devrait comprendre « plusieurs » phases ; durant la première, le soldat de Tsahal enlevé sera remis par ses ravisseurs aux autorités égyptiennes, et pourra retrouver sa famille ; ensuite, l’Etat hébreu devra libérer « un millier de combattants issus des rangs de toutes les factions palestiniennes ».

Sécurité

Avertissement

Le ministre israélien des Infrastructures nationales, Benjamin Ben Eliezer, a adressé un avertissement à l’Iran et déclaré, au cours d’un entretien accordé au quotidien russe Kommersant et publié jeudi, qu’en cas d’attaque contre l’Etat hébreu, la République islamique sera « détruite ». 
En avril dernier, Ben Eliezer avait déjà accusé Téhéran de se livrer à des « provocations » anti-israéliennes, en fournissant du matériel militaire à ses deux alliés, le Hezbollah et la Syrie, et avait affirmé qu’Israël « réagira durement » à toute agression contre son territoire en « rayant » le régime des mollahs.

Al Qaëda dans le Sinaï ?

Selon l’édition de jeudi du quotidien arabe Al Quds Al-Arabi, qui citait un responsable « proche du gouvernement du président Hosni Moubarak », les forces égyptiennes ont découvert une cache d’armes, dans le désert du Sinaï, contenant des grenades et des obus de mortier.
La même source précisait que le stock comprenait également du matériel militaire ayant servi durant « les précédentes guerres menées entre Israël et l’Egypte ». 
Rappelons que le Sinaï est devenu, depuis quelques années, un des lieux de prédilection des éléments proches de l’organisation Al Qaëda, qui tente de s’implanter dans cette région, à partir de laquelle ses membres espèrent ouvrir un nouveau front contre l’Etat hébreu.

Nouvelle attaque palestinienne

Deux jours après les premières violations du cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, une nouvelle roquette de type Qassam a été tirée, jeudi après-midi, en direction de la ville de Sdérot, où elle s’est abattue sur un terrain vague, sans faire ni blessé, ni dégât. Les Brigades des martyrs d’Al Aqsa, qui forment la branche armée du Fatah, ont immédiatement revendiqué cette attaque. 
Selon plusieurs observateurs, cette opération s’inscrit dans le cadre d’une tentative de déstabiliser le pouvoir du Hamas, établi dans la bande de Gaza, et de le mettre en « difficulté » avec l’Egypte et l’Etat hébreu.

Autorité palestinienne

Samir Qountar, « héros national »

Selon une enquête menée par le professeur Itamar Markus, de l’Institut d’étude des médias palestiniens, le libanais Samir Qountar, auteur du massacre de Naharya, en 1979, durant lequel il a personnellement fracassé le crâne, à coups de crosse, d’une « otage sioniste » âgée de quatre ans, après avoir abattu son père sous ses yeux, est en train de se transformer, au sein de l’Autorité palestinienne, en un véritable symbole de « la lutte pour la libération de la Palestine » et en une figure héroïque offerte en « modèle » à la nation.
Parmi les titres, qualificatifs et autres slogans relevés par Markus dans les journaux palestiniens, mais également à la télévision, citons : « Samir Qountar, le guerrier libanais » ; « Le peuple palestinien, et sa direction politique, sont avec toi » ; « La patience et la bravoure de Samir et des siens constituent une leçon pour nous ». 
Rappelons que le terroriste d’origine druze, ancien membre du FLP d’Abou Abbas, dont l’idéologie mêlait confusément un nationalisme palestinien radical à des motifs plus ou moins marxistes-léninistes, et avant tout destinés à alimenter la propagande de l’organisation en direction de l’extrême gauche européenne, est détenu depuis près de trente ans dans une prison israélienne, et pourrait être prochainement libéré, dans le cadre d’un échange visant à permettre le retour d’Ehud Goldwasser et de Eldad Réguev, les deux soldats de Tsahal capturés par le Hezbollah, en 2006.

Monde arabo-musulman

Massacre à Mossoul

Selon les autorités irakiennes, au moins 18 personnes ont été tuées, et une centaines d’autres blessés, au cours d’un attentat à la voiture piégée, jeudi après-midi, dans la ville de Mossoul, située à 370 km au nord de Bagdad. L’explosion s’est produite dans le secteur du Bureau du gouverneur de la province, Douraïd Qashmoulah, où s’étaient déjà abattues, un peu plus tôt dans la journée, des roquettes de type Katioucha.

Attentat déjoué contre une église

Trois jordaniens, d’origine palestinienne, ont été reconnus coupables, jeudi après-midi, par un tribunal d’Amman, d’avoir organisé un attentat visant à détruire la principale église catholique de la capitale. Selon les éléments réunis par les enquêteurs, les trois hommes avaient notamment l’intention de garer une voiture piégée à l’entrée de l’édifice religieux, pour la faire sauter « un dimanche matin », autrement dit au moment où arrivent les fidèles pour assister à la messe. La police a appréhendé le « commandant » de la cellule islamiste, le jour où devait être perpétrée l’attaque, à la suite d’un contrôle routier de routine.

Economie

Africa-Israel en bourse

Levée de fonds réussie à la bourse de Tel-Aviv, pour le consortium immobilier du milliardaire Lev Levaïev, d’un montant total de 1,2 milliards de shekels, avec un prix d’émission fixé à 213 shekels. Celui-ci était supérieur de 1,5% par rapport au cours de la veille, mais inférieur de 62% à son plus haut historique de mai 2007 (560 shekels)

50 milliards de shekels pour la Défense

Le cabinet ministériel de sécurité a entériné mercredi le budget de Tsahal pour l’année 2009, pour un montant total de 50,3 milliards de shekels, dans le cadre d’un plan quinquennal du ministère israélien de la Défense. Ce budget devra encore être avalisé par le gouvernement.

Insolite

Être enfant et djihadiste

Le département responsable de l’éducation islamique au sein du gouvernement Hamas dans la bande de Gaza vient de diffuser un court métrage, dont on pouvait voir, jeudi matin, des extraits sur le site du quotidien israélien Maariv, qui révèle les méthodes d’endoctrinement des enfants palestiniens, lesquels sont initiés au maniement des armes, à la détestation d’Israël, des « juifs et des sionistes mécréants », mais également aux principes de la guerre sainte, par leurs propres parents.
On y découvre notamment le (très) jeune Naïm Moushtaha, bandeau islamique noué sur le front, M-16 rutilant et veste kaki des Moudjahidins, qui jure de s’engager, versets coraniques et invocations diverses à l’appui, dans la voie de son père, le « martyr » Ashraf Moushtaha, haut responsable du Hamas qui a trouvé la mort, le 12 juin dernier, avec six autres membres de l’organisation fondamentaliste et un nourrisson (dont la présence sur les lieux n’a pas été expliquée), au cours d’un « accident de travail », lorsque la bombe qu’ils destinaient à Israël a explosé dans l’appartement où ils effectuaient les derniers préparatifs d’un attentat. 
Bien que la direction du mouvement islamiste ait d’emblée reconnu que les sept « combattants d’Allah » et le bébé sont morts « en raison d’un ennui technique », Naïm Moushtaha, douze ans et des poussières, « jure devant Dieu » de venger son père, qu’il souhaite retrouver au « paradis », et de « frapper » Israël.

Etranger

L’Iran ne renonce pas

Selon plusieurs agences de presse arabes, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré, jeudi matin, que les « Etats ennemis » de la République islamique « ne parviendront jamais à entraver le développement » de son programme nucléaire. 
Le chef du pouvoir de Téhéran entendait notamment réagir aux propositions de l’Union européenne, visant à convaincre le régime des mollahs, en échange de divers avantages, de mettre un terme à ses activités dans le domaine du nucléaire, afin de parvenir à un dénouement diplomatique et pacifique de ce dossier.

Nouvelles brèves

Environnement :

Pour la première fois, un quartier entier va être équipé d’un système électrique solaire, au kibboutz Ein Dor, dans Emek Yzrael. Cette initiative fait suite à la décision des Autorités pour l’électricité selon laquelle, à partir du 1er juillet, chaque foyer aura le droit de produire et de vendre de l’électricité grâce à des récepteurs solaires installés sur le toit de son habitation. Selon Alon Kessel, le PDG de la société Dorell, et concepteur de cette solution, les propriétaires de ces maisons pourront bénéficier d’électricité gratuite pendant au moins 20 ans, et même en vendre à la Compagnie d’Electricité.

Société : La Journée internationale contre l’abus des drogues et le trafic illicite se déroule aujourd’hui de par le monde. Décidée en 1987 par l’Assemblée générale de l’ONU, cette journée est destinée à renforcer l’action et la coopération pour éliminer la drogue de la société. Selon les données officielles, un million d’Israéliens consomment des drogues douces ; autrement dit, une personne sur six rencontrées au supermarché, au bureau ou dans la rue, est un fumeur de marijuana



Société : Une habitante de Gan Yavné âgée de 38 ans qui s’est noyée hier dans sa piscine, est décédée aujourd’hui à l’hôpital Kaplan de Rehovot



Sécurité : Les Brigades des Martyrs d’Al Aqsa, la branche armée du Fatah, ont revendiqué le tir de la roquette Qassam sur Sdérot, justifiée par « la violation de la trêve par Israël »



Sécurité : Un véhicule privé a été endommagé par des pierres lancées par des palestiniens, dans la région de Ramallah. Il n’y a pas eu de blessé



Transports : Un véhicule militaire remorquant un tank a pris feu sur la route nationale 6. Les pompiers de Natanya œuvrent pour maitriser l’incendie



Social : Plusieurs files de fauteuils roulants ont pris la route ce matin en direction de Jérusalem pour rejoindre les handicapés qui manifestent déjà depuis plus de trois semaines devant le Trésor Public. Cinq handicapés en fauteuils roulants, dont deux électriques, sont sortis de Kiriat Shmona, au nord du pays, et devraient atteindre la capitale d’ici une semaine



Justice : Un homme sur lequel pèse six chefs d’accusation de viols, placé en liberté surveillée pour quelques heures, a réussi à quitter le pays en utilisant le passeport de son frère jumeau. Celui-ci est actuellement interrogé par la police afin de déterminer ou non sa complicité dans cette évasion. « Suis-je le gardien de mon frère ? » a-t-il demandé aux agents de la sécurité..


Sécurité  : A Naalin, où des palestiniens et quelques activistes de la gauche radicale manifestent quotidiennement, contre la construction de la barrière de sécurité destinée à empêcher l’infiltration de terroristes, de nouveaux actes de violence ont eu lieu ; un soldat et deux garde-frontières ont été blessés par des pierres lancées en leur direction



Sécurité : Après seulement une semaine, la trêve est une fois encore violée par les palestiniens qui viennent d’envoyer un missile de type Qassam sur la zone industrielle de Sdérot, on ne signale aucun blessé



Divers : Des militants de droite ont réussi à s’introduire sur le site Internet « Arabes 48 », idéologiquement proche du parti israélien Balad (antisioniste), pour y faire figurer le drapeau frappé de l’étoile de David et le texte de l’hymne national israélien.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette