Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Ariel, allez dans la Bande de Gaza

Ariel, allez dans la Bande de Gaza

Par Uri Dan - correspondant au Moyen-Orient du « New York Post »

jeudi 5 février 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Ariel Sharon : Allez chez les habitants des implantations de la Bande de Gaza et expliquez-leur pourquoi vous avez décidé de les arracher de leurs maisons.

Vous n’avez pas pu résister à la pression de trois familles exigeant le retour des corps de leurs fils du Liban. Vous avez libéré des centaines de prisonniers arabes dans une décision guidée - comme vous vous l’avez dit - par le sentiment Juif.

Quand vous visiterez les centaines de familles désignées pour le déracinement, vous ferez face à leur pression pour ne pas être déraciner. Cela malgré leur encerclement par des milliers de Palestiniens fanatiques.

Vous devez expliquer pourquoi vous ne pouvez pas céder à leur pression, pourquoi vous considérez votre décision de la Bande de Gaza comme « une décision Juive » aussi.

Faites face aux Juifs de la Bande de Gaza, maintenant. Expliquez que vous avez l’intention de sauver la plupart des implantations Juives en Judée et Samarie. C’est vrai certains d’entre celles-là seront aussi transférées, mais la majorité restera en place. Elles seront protégés par une barrière de sécurité, laissant la moitié de la Judée et Samarie en possession d’Israël.

Dites-leur que le feu contre lequel vous les défendez est principalement de fabrication locale. Le désaccord interne en Israël a contribué à la haine et l’incitation dans notre corps politique. Cela vous a a nommé pour la plus impossible mission que vous avez jamais rencontré - le sauvetage des Juifs d’eux-même.

Politiciens aux egos gonflés vous êtes sous le persiflage de la Gauche et de la Droite. Le parti pris des journalistes et même des hauts fonctionnaires dans votre gouvernement vous dénigrent. Ils ne réussissent pas à comprendre la profondeur de votre pensée de la catastrophe à laquelle nous faisons face.

Visitez chaque maison dans le Gush Katif. Faites un voyage douloureux qu’aucun autre dirigeant Juif n’a jamais fait. Dites-leurs la vérité amère : qu’il n’y a eu aucune chance de paix depuis plusieurs années, malgré toutes les larges concessions que vous avez faites conformément à la feuille de route.

Mais il y a eu un risque que l’Etat Juif soit détruit par les architectes de tous les accords Type d’Oslo depuis 1993. Dites-leur les dangers que vous voyez dans les plans d’Ami Ayalon et de Yossi Beilin. Essayez de convaincre les habitants des implantations de la Bande de Gaza, en face à face, que ces alternatives sont beaucoup plus mauvaises.

DITES-LEUR CELA. Personne d’autre dans la direction ne s’est battu pour la sécurité d’Israël dans la Bande de Gaza comme vous - en remontant aux opérations de représailles de 1954.

Dites-leur la vérité : c’est précisément parce qu’il n’y a aucune chance pour la paix que vous devez raccourcir les lignes de défense d’Israël ; c’est la façon de leur donner la sécurité maximale.

Expliquez-leurs que c’est seulement maintenant, après trois ans de tentatives désespérées de réaliser la paix, que vous recourez au désengagement. Ce n’est pas juste une séparation, mais un contact minimal avec les Palestiniens - aucun travailleurs, aucune levée d’impôts.

Précisez à nos frères dans le Bloc Katif que quand vous parlez du transfert d’implantations vous avez l’intention de transférer leur contenu entier à une nouvelle place. L’histoire de Yamit ne sera pas répétée.

Tout sera transféré, des maisons elles-mêmes à la tuyauterie sous les routes. Les emplois, aussi.

Révélez-leur ce qui est maintenant clair même à la Maison Blanche : qu’il n’y ait aucun espoir d’atteindre des accords stables avec les Palestiniens - aucune chance, en fait, que les Palestiniens soient capables de se gouverner.

La situation palestinienne est désespérée. Il y a 13 organisations qui sont à la fois partis politiques et corps militants contrôlant des forces militaires. Ils ont du personnel en Syrie, au Liban, en Iran et en Arabie Saoudite. Les Palestiniens de la Bande de Gaza par les tunnels en Egypte, continuent ensuite vers le Liban pour recevoir une formation avec le Hezbollah. Ils retournent dans la Bande de Gaza transportant des armes du Liban.

Expliquez aux habitants des implantations que c’est la forme que la guerre prend.

Parlez aux habitants des implantations, Ariel. Adressez vous à leurs coeurs et à leurs esprits et essayez de les convaincre que vous, comme la personne responsable de la sécurité des Juifs, doit raccourcir, clôturer et renforcer les lignes pour réaliser la sécurité Juive pendant beaucoup d’années à venir.

Peut-être - juste peut-être - ces merveilleux habitants des implantations seront convaincus que personne sauf vous, ne peut mettre en oeuvre ce programme révolutionnaire pour sauver Israël de ses ennemis.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette