Bandeau
DESINFOS.COM
Slogan du site

Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël

Une grande bombe a éclaté dans la maison du chef de la sécurité de l’Autorité Palestinienne, dans la Bande de Gaza
Haaretz
Article mis en ligne le 29 avril 2004
dernière modification le 24 mai 2004

La détonation, qui a eu lieu à 2h30, est apparemment le résultat de rivalités palestiniennes internes, qui ont tourné à la violence dans les mois récents.

Une grande bombe télécommandée est partie dans la maison du chef de la sécurité de la Bande de Gaza Ghazi Jabali, qui l’avait quitté quelques minutes auparavant, ont dit les témoins. Personne n’a été blessé, mais il y avait des dégâts considérables, ont-ils dit.

la Défense d’Israël a dit elle n’avait eu aucun rôle dans la détonation et les enquêteurs palestiniens de police n’a pas nommé Israël parmi les suspects possibles. Ils ont dit que toutes les pistes ont été vérifiées.

Jabali n’était pas immédiatement disponible pour un commentaire.

Les témoins ont trouvé un fil de 25 mètres menant de la maison, dans le quartier Rimal de la Ville de la Bande de Gaza. Le fil était attaché à un commutateur. La détonation a détruit le rez-de-chaussée du bâtiment de quatre étages.

Bien que Tsahal ait conduit une campagne contre les chefs du Hamas dans passées semaines, les forces israéliennes n’ont pas employé de telles bombes télécommandées dans la Bande de Gaza dans le passé.

Il y a eu des cas où de tels dispositifs ont été employés par des groupes palestiniens rivaux, l’un contre l’autre et en octobre dernier, une bombe semblable a fait sauter un convoi de l’Ambassade américaine à l’extérieure la Ville de la Bande de Gaza, tuant trois gardes américains.

Des rivalités internes ont tourné à la violencedans la Bande de Gaza récemment, comme les groupes rivalisent pour le pouvoir en prévision d’un retrait israélien possible.

Le 5 février, un échange de coups de feu a éclaté au quartier général de Jabali dans la Ville de la Bande de Gaza entre sa police et les protecteurs du rival, l’homme fort de la Bande de Gaza Mohammed Dahlan. Un policier avait été tué et 10 blessés.

Lire à ce propos l'article "Dahlan met en garde du chaos dans la Bande de Gaza qui pourrait suivre le retrait israélien du 4 avril 2004"



Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.6.0
Hébergeur : OVH
Site en cours d’évolution - dysfonctionnements ponctuels possibles